[Billet du lundi] Les two way players, un profil tant convoité

two way players nba

Dans une nba où les chiffres règnent en maître, l’important ne change pas. Seule la victoire est belle et compte. Toutes les franchises veulent gagner en constituant des groupes homogènes dans lesquels le talent de chaque joueur peut s’exprimer de façon optimale. Plus individualiste des sports collectifs, le basket nba fait aujourd’hui la part belle à un « nouveau » type de joueurs. Les two way players, sont aujourd’hui les stars d’un basket moderne de plus en plus dicté par la rentabilité.

Qu’est-ce qu’un two way player?

Le terme two way player est employé pour qualifier un joueur qui est au dessus de la moyenne des deux côtés du terrain (attaque et défense). Le jeu moderne demande des attaquants capables de défendre et des défenseurs capables de sanctionner les errements défensifs adverses. Les joueurs possédants ce type de capacités sont des two way players au sens littéral.

Point commun entre tous, hormis les stars et les superstars, il ne sont élites dans aucun domaines. En revanche, ils sont au dessus de la moyenne dans les compartiments offensifs et défensifs du jeu. De plus en plus recherché ce type de joueur ne l’était pourtant pas, il y a quelques années. Deux principales raisons à cela, le jeu et les stratégies qui l’entoure étaient beaucoup moins poussées qu’aujourd’hui. De plus, la ligue faisait part belle aux spécialistes (défenseurs, rebondeurs, shooteurs, attaquants, contreurs) pour entourer les stars.

Ces spécialistes bien qu’ils perdurent, disparaissent au fil du temps des 5 majeurs aux profits des two way players. En effet, de part sa nature, le two way player offre un maximum de flexibilité au système prôné par le coach. Il lui permet aussi un large panel de combinaisons sans avoir à changer son 5. Tout le contraire de ce qu’il se passe au handball.

De plus en plus d’importance pour les two way players

Alors que les équipes souhaitaient avant tout booster leurs forces, aujourd’hui, elles préfèrent clairement limiter leurs faiblesses. La recherche de l’équilibre est telle que la plupart des équipes ne jouent pas avec leurs meilleurs talents ensembles en même temps. La complémentarité est la base de la construction d’une équipe moderne et ce parfois au détriment du talent général.

Dans ce climat les two way players se démocratisent en nba. Il limite les mismatchs (duels désavantageux) et permet d’en créer de l’autre côté. Malgré des statistiques pas toujours exceptionnelles, leurs habiletés à pouvoir bonifier le collectif et impacter le jeu de multiples façon se monnaye cher.

A statistiques similaires, des contrats et des statuts différents

Ainsi les 15 pts 7 rebonds d’Horford, n’ont pas la même valeur que les 15 pts 9 rebonds de Monroe. Cette différence de valeur est telle qu’ Horford vient de signer un contrat maximum alors que Monroe est devenu inéchangeable.

Cette prise de pouvoir des two way players fait des victimes à chaque postes. Des rôle players (Allen,Kanter, Morrow) qui ne peuvent plus rester très longtemps sur le terrain. Mais aussi des stars (Harden, Cousins, Irving) dont les talents ne sont pas appréciés à leurs justes valeurs.

A contrario d’autres joueurs ne sont pas vu aussi fort qu’ils ne le sont vraiment. C’est le cas Kawhi Leonard qui est tellement fort défensivement que son jeu offensif en est sous-estimé. Puis de Brook Lopez, fort attaquant et défenseur moqué, hors selon Nylon Calculus il conteste plus de shoot que Rudy Gobert et ce au même pourcentage de réussite qu’Anthony Davis.

Dans la nba morderne, les two way players sont une réelle force. Leurs valeurs ne se résument pas à leurs statistiques car même si elles sont très présentes pour juger le niveau des joueurs, elles ne font pas tout. C’est l’une des raisons pour lesquels ces joueurs sont autant convoités et les contrats donnés pour les engager aussi élevés.

1 Comment

  • […] L’avènement d’une ligue dominée par le tir extérieur et se tournant vers le small bal…, quitte à instaurer une quasi-dictature à la draft. Mais quel avenir pour les joueurs qui ne rentrent pas dans ce nouveau moule, les joueurs old school ? Éléments de réponse avec le profil de Dwayne Bacon. […]

Comments are closed.