Top 5 des français: La montée en puissance d’Evan Fournier

 

Nouveau volet pour notre rubrique sur les français, et il y a du changement depuis novembre. Notre dernier top 5 s’arrêtait sur le dernier match du mois d’octobre, et celui-ci est porté sur les deux premières semaines de novembre. Et lors de cette dernière quinzaine, même si les 5 nominés sont les mêmes que lors du dernier top 5, le classement a bel et bien évolué.

Pour simple rappel, les lignes de statistiques présentées lors de chaque épisode de la rubrique contiennent uniquement les statistiques des matchs ayant eu lieu depuis la dernière rubrique, et ne sont pas les moyennes des statistiques de chaque match depuis le début de la saison.

 

1-  Evan Fournier (18.4 pts, 2.5 reb, 2.4 pds en 34 min)

La surprise de ce Top 5 est bien sur la montée en puissance d’Evan Fournier. Il s’empare de la première place devant Tony Parker, et il est bel est bien le meilleur français en ce début novembre.  Avec seulement 2 matchs sur 8 sous la barre des 15 points, l’ancien joueur de Denver est un des hommes forts du moment à Orlando. Fournier remplit donc pleinement son contrat au scoring sur la première quinzaine de novembre, mais sans trop forcer ses tirs. Ses pourcentages aux tirs sont d’ailleurs excellents: 49.5% aux tirs et 48.6% à 3 points.

Auteur d’une très bonne régularité et d’un record en carrière la semaine dernière, avec 28 points inscrits au Madison Square Garden à New-York,  Evan Founier ne pouvait que s’emparer de la première place de ce top 5.

2- Tony Parker (17.2 pts, 2 reb, 5.8 pds en 32 min)

 Du changement pour Parker dans ce nouveau classement puisqu’il perd sa place de numéro 1 au profit d’Evan Fournier. La faute à des performance en dents de scie depuis début novembre. Sur un point de vue statistique, il aurait pu rester à la première place du classement puisqu’il présente quasiment la même ligne de statistiques qu’Evan Fournier, en y ajoutant plus de passes décisives. Cependant, il n’y aura eu aucune régularité chez le meneur tricolore (très flagrant sur le graphique des statistiques de Parker). Débutant le mois de novembre avec un match contre Houston où il à été transparent de bout en bout (6pts, 1 reb, 1 pds), il va ensuite enchaîner avec deux excellents matchs contre New Orleans et Golden State avec 28 points et une présence à la passe, mais le tout entrecoupé d’un match à 13 points 7 passes et d’une maladresse au tir, avec un piteux 3/13.  C’est donc la régularité des performances qui a coûté la première place à Tony Parker, auteur tout de même d’une très bonne quinzaine.

 

3- Joakim Noah  (9pts, 10.6 reb, 4.6 pds en 32 min)

 

          C’est Joakim Noah qui complète le podium de ce top 5, avec une bonne semaine pour le pivot tricolore. Une quinzaine qu’il finit avec des statistiques qui frôlent le double-double (9 points 10.6 rebonds). Cependant, Noah aura manqué 2 matchs consécutifs en ce début novembre. Mais c’a n’aura en rien altéré ses performances, puisqu’il enchaine par la suite deux double-doubles de suite contre Boston et Detroit pour ensuite laisser briller Pau Gasol contre Toronto. Mais même si c’est l’espagnol qui à attiré toutes les éloges à la suite de se match, Noah réalise une très bonne performance avec 6 points 8 rebonds 4.6 passes décisives, mais en ne prenant que 5 tirs.
A noter également qu’en plus d’être à un points du double-double de moyenne, Noah sort de cette première quinzaine de novembre avec 4.6 passes décisives de moyenne, et en compilant trois fois de suite 6 passes décisives lors des trois derniers matchs.

4- Nicolas Batum (8pts, 9 reb, 5.8 pds en 33.2 min)

          La quatrième place de ce classement revient à Nicolas Batum, auteur de deux semaines dans l’ombre, avec une blessure à la clé qui le prive même des deux derniers matchs des Blazers contre Charlotte et Denver. Malgré tout, Batum reste dans le top 5 des français, avec des performances assez régulières au scoring comme au rebonds durant toute la quinzaine  . Il est passé tout près du triple double à deux reprises, contre Dallas tout d’abord, où il à cumulé 8 points, 9 rebonds et 9 passes décisives, et il a réédité sa performance le lendemain contre les Clippers en compilant cette fois 10 points, 8 rebonds et 8 passes décisives. Cependant, la franchise de l’Oregon attend mieux de l’ailier français, qui est encore trop maladroit en ce début de saison. (37% au tirs et 33% à 3 pts  lors des 2 dernières semaines)

5- Boris Diaw (7.8 pts, 4.5 reb, 3 pds en 26 min)

 

          Auteur d’un début de novembre en douceur, Boris Diaw se retrouve rétrogradé à la cinquième place du classement, et aurait même pu en sortir au profit de Rudy Gobert. Cependant, Diaw à un rôle plus important sur le terrain, et réalise tout un travail de passes ou de transfert de balle, qui ne se retrouvent pas dans les statistiques, et qui vont lui permettre de rester dans ce top 5. Mais cette quinzaine n’aura pas été de tout repos pour le capitaine de l’équipe de France. Avec une adresse un peu aléatoire à trois points, qui ne lui ressemble en rien (25%) et un pourcentage en dessous de ses standards au tir (41%), il faut vite que Boris Diaw retrouve la mire, si il ne veut pas perdre en temps de jeu, car il est déjà passé de 32 à 22  minutes de jeu en deux semaines.

 

Mention spéciale:

Pour ce début novembre, Rudy Gobert n’était pas loin d’entrer dans le classement. Il n’a certes pas énormément de temps de jeu au Jazz, mais il apporte tout de même sa pierre à l’édifice, notamment au rebond et au contre. Il ressort donc avec une ligne de statistiques tout à fait honorable au vu de son temps de jeu avec 7 points, 1.7 contre, 4 rebonds et 0.6 passes en 12 minutes.
Il aura notamment réalisé un match assez complet contre Dallas où il compile 8 points, 4 rebonds, 3 contres et 3 passes décisives.

 

 

 

 

 

 

 

1 Comment

  • Alan Guillou

    Très intéressantes les perfs d’Evan en ce moment, enfin il saisit sa chance en l’absence d’Oladipo. Et puis quand on voit l’état des Nuggets, on se dit qu’il aurait surement du le garder…
    Sinon je suis vraiment d’accord avec toi sur Gobert, les Championnats du Monde lui ont fait de bien et derrière la paire Kanter/Favors il fait un super job 😉

Comments are closed.