[Prospect de la semaine] Taurean Prince


Chaque mercredi, Dunkhebdo vous propose une fiche de présentation présentant les forces et faiblesses d’un des meilleurs joueurs NCAA en prévision de la future draft.

Fiche présentation Taurean Prince:

Poste: Ailier

Taille: 2m01m

Poids : 98 kilos

Date de naissance : 22 Août 1994 (21 ans)

Université: Baylor

Présentation: 

Ekpe Udoh, Perry Jones, Quincy  Miller ou encore Quincy Acy. Ces dernières années, l’université de Baylor a envoyé plus de joueurs en NBA qu’elle ne l’a jamais fait. Malheureusement, aucun de ces joueurs n’ait devenu un bon professionnel NBA. Taurean Prince pourrait-il enrayer cette malédiction ?

Taurean Prince n’est pas un joueur moderne, dans le sens où il n’est pas le prospect le plus aérien, mais il compense avec d’autres qualités. Il est doté de très longs segments, sans pour autant souffrir d’un manque de puissance comme c’est souvent le cas avec les joueurs longilignes. Son premier pas est un élément de son jeu souvent sous-estimé, pourtant il lui permet de pouvoir éliminer les défenseurs les plus lents. Sa vitesse «longue distance» est beaucoup plus moyenne. Sa taille de 2m01 lui permet enfin de pouvoir jouer sur plusieurs postes (arrière/ailier/ailier fort).

L’apport offensif de Prince se résume principalement à son shoot extérieur. Le joueur de Baylor est un extraordinaire shooteur extérieur. Son pourcentage de réussite à trois points (35%) ne traduit pas la qualité de son shoot. Nouvelle preuve que la production universitaire ne veut rien dire. En catch and shoot ou dans le corner, le senior est un fantastique tireur. Les défenses universitaires ont pris l’habitude de serrer la défense sur lui, meilleur scoreur de son équipe. En dehors de ce shoot longue distance, Prince n’est pas une vraie menace offensive. Son dribble l’handicape et l’empêche de prendre avantage quand il bénéficie d’un mismatch. La preuve:

Taurean Prince

Opposé à Connor Lammert, un intérieur pas très athlétique, il est incapable de bénéficier du mismatch. On comprend donc pourquoi le Bear n’est pas un bon joueur de un-contre-un. Prince peut finir dans la raquette quand il est en contre attaque, mais peine à y accéder sur phase arrêtée à cause de son handle moyen.

En défense, il est difficile d’évaluer Prince puisqu’il évolue dans la zone 1-3-1 de Baylor. Evaluer un prospect qui évolue principalement dans un système de zone est toujours difficile car il cache souvent les faiblesses des prospects, à fortiori dans une bonne défense de zone comme Baylor. Cependant, les qualités de Prince en défense sont évidentes. Il est polyvalent, on peut le voir défendre sur les postes 2/3/4 à l’université. Son énergie couplée à son intelligence de jeu et son envergure en font un excellent défenseur. Il est en difficulté contre les joueurs extrêmement rapides mais ils sont très rares sur les postes que rencontre Prince.

Au niveau des rebonds, bien qu’il tourne à plus de 4 rebonds de moyenne, c’est un rebondeur moyen. Il protège bien le rebond mais se fait battre dans la puissance ou dans l’explosivité.

Notre avis

Taurean Prince est le prototype du 3 and D. Ces joueurs capables de très bien shooter à trois points et de défendre sont très recherchés dans la NBA actuelle. Le senior a clairement des limitations, principalement en attaque, mais son profil devrait séduire les équipes en quête de renfort au poste 3.

On l’attend «seulement» dans le deuxième tiers de le draft mais une trajectoire à la DeMarre Carroll est tout à fait envisageable pour lui.

Auteur : Benjamin Ringuet

Créateur de Dunkhebdo en août 2012. Architecte de notre podcast éponyme, auteur de la plupart du contenu draft et bien plus encore. Ne supporte aucune équipe et déteste probablement la tienne. Allergique aux nostalgiques de l'âge d'or de la ligue. Pape du small ball. «Patron relou mais grave kiffant» selon un des rédacteurs.

3 réflexions sur « [Prospect de la semaine] Taurean Prince »

  1. Un bon joueur, physique et doté de belles qualités offensives.

    J'adore la comparaison avec Carroll, qui était un super joueur à Missouri, et qui a pas mal bourlingué avant de réussir (Memphis, Denver…). Prince pourrait être un bon élément pour une équipe qui cherche de la taille aux ailes, car il peut shooter, driver mais aussi défendre, ce qui le rend utile à vraiment beaucoup d'équipe.

    Attention par contre au syndrome Perry Jones, Quincy Miller comme tu le dit, tous des tops joueurs NCAA et All American, et qui se sont vraiment casser les dents en NBA. On souhaite autre chose a Prince

Les commentaires sont fermés.