Power Ranking Rookie : Episode 2

 

Le Power Ranking Rookie mis en ligne toutes les deux semaines classera sous forme de Top 5 les cinq meilleurs Rookies du moment. il aura pour but de classer les meilleurs première année sur les deux dernières semaines écoulées. Nous nous baserons évidemment sur la performance en général du Rookie et non pas uniquement sur ses statistiques. Faire une liste étant toujours difficile, chaque choix sera bien évidemment accompagné d’un petit paragraphe justificatif.

Rendez-vous le samedi 6 décembre pour le prochain Power Ranking Rookie. La suite sera comme d’habitude disponible un samedi sur deux. Sur ce, enjoy !

2ème édition : du 08/11/2014 au 22/11/2014 (stats établies sur les deux dernières semaines)

_________________________

1) Jabari Parker (+1)

Jabari Parker monte d’un cran pour décrocher la première place du classement. Durant ses deux dernières semaines, Jabari Parker est devenu plus efficace. Le potentiel du Buck n’est plus à prouver et nous savons de quoi il est capable. Malgré quelques irrégularités au scoring la barre des 10 points est casiment dépassée à chaque match, il a même réalisé une pointe à 23 points, jeudi face à Brooklyn. Son adresse est aussi meilleur qu’en début de saison. De plus, l’ancien de Duke fait ce qu’on lui demande sans pour autant en faire trop : scorer et défendre. Les Bucks affichent un bilan de 7 victoires pour 6 défaites et doivent désormais gagner et faire évoluer Parker ce qui pour l’instant est sur la bonne voie.
_________________________

2) Andrew Wiggins (+2)

« Il m’a dit que j’avais tous les outils pour devenir un grand joueur et qu’il fallait juste continuer de bosser ». Voici les mots d’Andrew Wiggins de la part de D-Wade lors du match face au Heat, et après cela Wiggins va encore devoir hausser son niveau de jeu, ce qui est pour l’instant sur la bonne voie. Deux places supplémentaires pour le rookies des Wolves. Après un début de saison compliqué, Andrew Wiggins progresse lui aussi et trouve ses marques. Cependant rien ne va plus aux Wolves : Pekovic, Martin et Rubio blessé, l’effectif perd peu à peu ses meilleurs éléments et c’est désormais à l’ancien de Kansas d’avoir un rôle plus important offensivement. Une pointe à 20 points en 23 minutes face à New Orleans pour sa meilleure performance de la saison, Wiggins doit améliorer son pourcentage irrégulier qui reste trop souvent sous la barre des 40%, seulement un match au dessus des 50% dans cette quinzaine. Coté défense, Wiggins est présent en défense et doit souvent défendre sur des gros calibres, ses stats ne se ressentent mais c’est en regardant ses matchs que l’on peut voir que sa défense sur l’homme est plutôt bonne pour un rookie de 19 ans. Evidemment les quelques erreurs faites ne pourront que le faire progresser.
_________________________

3) Bojan Bogdanovic NEW

Le rookie des Nets fait son entrée dans le classement. A 25 ans, Bojan Bogdanovic a déjà de l’expérience en tant que professionnel, ce qui se remarque clairement sur le terrain, notamment sur ses placements et sa vision du jeu. Après un début de saison mitigé, son apport avec les Nets commence à se faire ressentir et ses bonnes performances font de lui le rookie avec le plus gros temps de jeu par match. Deux matchs à 22 points contre Orlando et Miami avec des pourcentages très bons – plus de 70%. Cependant attention a son irrégularité, deux matchs à 0/5 contre Portland et Oklahoma City.
_________________________

4) KJ McDaniels (+1)

Les Sixers ne gagnent toujours pas le moindre match mais peuvent être satisfait de leur 32eme choix de draft qui augmente d’une place. Outsider cette saison, a presque 22 ans, KJ McDaniels continue de faire de bonnes prestations avec un temps de jeu variable – 11 minutes face à Boston, 16 face à Houston et 28 hier face à Phoenix pour son meilleur match de sa jeune carrière avec 17 points et 3 rebonds. C’est aussi un apport précieux en défense capable de contrer et intercepter, il fait clairement parti des meilleurs défenseurs de cette classe de draft – 4 contres et 2 interceptions face à Toronto. L’ancien de Clemson mérite d’avoir un temps de jeu plus élever, la suite de la saison nous le dira.
_________________________

5) Shabazz Napier NEW

Une autre surprise dans ce classement ! Le rookie du Heat trouve peu à peu sa place dans la rotation malgré les deux autres meneurs Norris Cole et Mario Chalmers et ses stats progressent match après match. Des irrégularités évidemment, mais ses trois derniers matchs laissent penser qu’il peut réellement progresser cette saison. 17 points 5 rebonds et 3 passes hier face aux Clippers en 32 minutes profitant de la blessure de Norris Cole. Si Napier continue de grapiller du temps de jeu, il pourrait peut-être évoluer dans la rotation car ses stats sont relativement proches de celles de Chalmers avec un temps de jeu similaire. Le 26eme choix de Miami s’avère pour l’instant être bon et pourrait devenir lui aussi un outsider dans cette course au rookie de l’année.