[NCAA Hebdo Week 5] : Michigan au fond du sceau

Chaque jeudi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les jeudis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

L’image de la semaine

Dans cette période de fêtes, on a assisté à une très belle scène sur un parquet NCAA cette semaine. Samedi dernier, la fac d’Arkansas-Fort Smith recevait Ecclesia College, dans un match de la deuxième division du championnat universitaire américain, et pour montrer leur soutien aux plus démunis, les fans des Lions d’Arkansas-Fort Smith ont volontairement interrompu le match après le premier panier. Le plus beau dans cette histoire est que les objets lancés ont été tous collecté et seront distribué aux enfants qui n’auront pas la chance d’avoir le cadeau le soir de Noël. On saluera aussi le geste de l’équipe adverse, qui a refusé de shooter ses lancers francs, lancers francs que les arbitres leurs avaient donné en sifflant une faute technique contre les Lions.

 

La semaine en bref

Cette semaine n’a pas vu de réelles surprises, même si on doit commencer par parler de la terrible semaine de Michigan. En effet, les Wolverines ont essuyé deux défaites aussi surprenantes que dérangeantes. Samedi dernier face à la modeste New Jersey Institute of Technology, une fac qui jouait pour la première fois de son histoire face à une fac classée au ranking national, Michigan a réussi a perdre 72 à 70 sur son parquet, dans ce qui sera surement l’upset de l’année. Mais comme si cela ne suffisait pas, Eastern Michigan, équipe de la faible Mid-American conférence est venu s’imposer sur le parquet des Wolverines mardi dernier, dans un massacre offensif et sur le score de 45 à 42. Michigan a shooté dans ce match à 32% aux tirs, beaucoup trop peu pour espérer quoi que soit, même contre un adversaire des plus modeste. Les hommes de John Beilein doivent donc impérativement se réveiller samedi prochain, à Arizona, face à d’impressionnants Wildcats, sous peine de prendre du retard dans le ranking national, ranking où les coéquipiers de Caris LeVert ne figurent plus cette semaine.

Dans le choc de la semaine, c’est Arizona qui a fini par triompher de vaillants et talentueux Bulldogs de Gonzaga, au bout d’un match en prolongation à suspense. Stanley Johnson est toujours aussi efficace et McConnell mène l’attaque de l’équipe parfaitement. Les leaders de la Pac 12 sont toujours invaincus, tout comme Kentucky, qui a parfaitement passé son premier gros test de la saison, en battant Texas à domicile sur le score de 63 à 51, avec un Willie Cauley-Stein de gala, qui a inscrit 21pts, capté 12rebs dans la belle victoire des siens. Les hommes de Calipari sont si impressionnants que le coach continue de tourner avec ses deux 5, afin de trouver la meilleure combinaison possible, et cela après plus d’un mois de compétition.

Louisville est également toujours invaincu et a dominé une belle équipe d’Indiana mardi, avec encore une fois et j’ai l’impression de me répéter toutes les semaines, un match énorme de Montrezl Harrell, le monstre physique de la raquette des Cardinals. Les champions 2013 ont quand même passé la bagatelle de 94pts aux Hoosiers, pour s’imposer avec 20 unités d’écart au Madison Square Garden, qui a enfin vu du beau spectacle cette saison. Les autres grosses cylindrés encore invaincus dans le ranking sont Villanova et Virginia, des équipes qui font leurs petit bonhomme de chemin, sans faire de bruit mais qui seront présente à la fin.

Du côté des bonnes surprises, on peut parler de l’apparition dans le Top 25 de Notre Dame, ce qui est totalement mérité vu les récentes performances des coéquipiers de Jerian Grant. Les hommes de Mike Brey, l’ancien assistant de Coach K à Duke, sont très performants depuis le début d’année, avec un bilan de 8 succès pour une petite défaite. Jerian Grant est juste incroyable, avec plus 19pts et 6ast par matchs, mais les Fighting Irish peuvent aussi compter sur Pat Connaughton et Demetrius Jackson, qui forment avec Grant un réel Big 3, capable de renverser les meilleures équipes du pays, comme Michigan State, 79 à 78 après prolongation la semaine passée. St. John’s fait lui aussi son entrée dans le ranking national, grâce à une belle victoire au Carrier Dome face à Syracuse, qui a décidément bien du mal cette saison.

 

Quelques highlights

Jerian Grant vs Michigan State : C’est pour moi le meilleur joueur de l’ACC depuis le début du championnat, Jerian Grant, le joueur des Fighting Irish de Notre Dame. L’arrière de 24 ans semble un joueur plus mature que les années précédentes et a tout pour performer en NBA, mais pour le moment, il n’a qu’un objectif et c’est celui de réaliser une grande saison pour sa fac, fac qui monte et qui a fait son apparition dans le Top 25 national cette semaine. Grant et ses copains ont battus les Spartans de Michigan State, un poids lourd de la NCAA, et Grant n’y a pas été étranger. 

Ron Baker vs Seton Hall : Cleanthony Early partit aux Knicks de New York, c’est maintenant Ron Baker qui a les clés du camion en attaque pour Wichita State. Le super shooter junior est aussi capable d’attaquer le cercle et il est pressenti plutôt haut dans les Mock Draft pour la Draft NBA de juin prochain, et vu sa performance face aux Pirates de Seton Hall, on comprend mieux pourquoi. 

Terran Petteway vs Florida State : Terrance Petteway, une chose est sure, on le remarque sur un terrain de basket. Dreadlocks au vent, l’ailier longiligne de Nebraska est un super joueur de basket et il le prouve cette saison, en tournant à 21pts par matchs, au sein d’une équipe des Cornhuskers de Nebraska qui n’a jamais été, selon les spécialistes, aussi forte depuis un bail. Face à Florida State, le texan a encore une fois porté sa fac en inscrivant 25pts. 

 

Le ranking au 11/12/14

1/Kentucky (=) ; 2/Duke (+2) ; 3/Arizona (=) ; 4/Louisville (+1) ; 5/Wisconsin (-3) ; 6/Virginia (+1) ; 7/Villanova (+3) ; 8/Texas (-2) ; 9/Gonzaga (=) ; 10/Kansas (+1) ; 11/Wichita State (-3) ; 12/Ohio State (+2) ; 13/Utah (+12) ; 14/Iowa State (+7) ; 15/Butler (+8) ; 16/Oklahoma (+6) ; 17/Washington (NC) ; 18/San Diego State (-5) ; 19/Maryland (+2) ; 20/Miami (-5) ; 21/North Carolina (-9) ; 22/West Virginia (-6) ; 23/Northern Iowa (NC) ; 24/St. John’s (NC) ; 25/Notre Dame (NC)

 

Les matches de la semaine

– (21) North Carolina/Kentucky (1) : Kentucky est invaincu cette saison et a dominé tous ses adversaires cette saison, mais les Wildcats n’ont pas encore eu un adversaire capable de les bouger physiquement. Et cet adversaire c’est peut être les Tar Heels de North Carolina, qui reste sur une semaine mitigée mais qui possède de très bons éléments. L’intérieur Kennedy Meeks devrait bouger la raquette mastodonte des Wildcats, Marcus Paige est capable de gros cartons, bref l’équipe de Roy Williams posera c’est sur des problèmes à John Calipari et ses jeunes chats sauvages. (Match samedi 13/12 à 18h00 heure française)

– (13) Utah/Kansas (10) : Utah fait son petit bonhomme de chemin doucement mais surement cette année, et l’ancienne fac d’Andrew Bogut commence à faire peur à ses futurs adversaires. Après avoir stoppé la série d’invincibilité en saison régulière de Wichita State la semaine dernière, les Utes auront un déplacement complexe, tout simplement car ils se rendront au Allen Fieldhouse, l’antre des Jayhawks du Kansas. Vainqueur dans la douleur de Florida la semaine passée, l’équipe de Bill Self commence à trouver son rythme et la réception de Utah sera un bon test pour Wayne Selden et Perry Ellis, les leaders de Kansas. (Match samedi 13/12 à 21h15 heure française)

– (9) Gonzaga/UCLA : Défait au bout du suspense après prolongation sur le parquet d’Arizona, Gonzaga a prouvé qu’elle pouvait cette année rivaliser avec les poids lourds de la NCAA. Les Bulldogs sont très bien emmené par Kevin Pangos et Kyle Wiltjer, le transfuge de Kentucky. Mais ils auront un match complexe avec ce déplacement en Californie pour y affronter les célèbres Bruins de UCLA, qui marchent eux aussi pas mal après un peu plus d’un mois de compétition. Ils ont certes perdu 5 de leurs meilleurs joueurs lors de la Draft de juin dernier, mais ils possèdent un des meilleurs ailiers du pays, Kevon Looney, qui tourne cette saison en double double avec plus de 14pts et 11rbs. (Match samedi 13/12 à 04h00 heure française)

– (18) San Diego State/Cincinnati : Les Bearcats de Cincinnati avait été excellent l’an passée en saison régulière avant de s’incliner au premier tour de la March Madness à la surprise général contre Harvard. Mais l’équipe coaché par Mike Cronin a perdu son scoreur et son meilleur joueur, Sean Kilpatrick, le deuxième meilleur marqueur de l’histoire de la fac, qui a rejoint la D-League après sa non sélection lors de la dernière Draft, et sans lui, le match face à San Diego State sera encore plus difficile. Les Aztecs possèdent l’une des meilleure défense de tout le pays, et après leur défaite à Washington le week end dernier, les californiens seront dans l’obligation de réagir dans l’Ohio. (Match mercredi 17/12 à 03h00 heure française)