[NCAA Hebdo Week 4] : Duke et Louisville impressionnent

Chaque jeudi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les jeudis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

L’image de la semaine

Jalen Jenkins. Ce nom ne vous dis rien et bien rassurez vous, cela est tout à fait normal. L’intérieur de la petite fac de George Mason en Virginie ne jouera sans doute jamais en NBA, mais le joueur des Patriots a fait le tour des highlights cette semaine. Face à Manhattan, une fac qui a participé à la March Madness l’an passée et qui avait même posé des problèmes à Louisville, George Mason était mené de 8 points à 80 secondes de la fin du match. Avec un score de 63 à 61, un des joueurs adverse a la possibilité de tuer le match sur la ligne, tout simplement cra il ne reste qu’une poignée de seconde. Shayne Richards s’en souviendra longtemps de ce second lancer-franc, et cela car Jenkins récupère le ballon, fait deux pas et balance une prière. La suite en vidéo

 

La semaine en bref

Cette semaine était bien évidemment marqué par le choc entre Duke et Wisconsin. Et c’est Duke qui s’est imposé, derrière un super Tyus Jones, qui a parfaitement répondu présent quand Jahlil Okafor était forcé de rester sur le banc pour des problèmes de fautes.  Auteur de 22pts, il bien été suppléé par tout le secteur extérieur des Blue Devils, avec les 13pts de Quinn Cook et les 14 de Rasheed Sulaimon. Les Badgers ont eu du mal à trouver une réponse en attaque, malgré les 25pts de Jackson et les 17 de Kaminsky, mais c’est surtout en défense que Wisconsin a peiné. Duke reste invaincu, quand à Wisconsin il n’y a pas de quoi s’alarmer, principalement car les joueurs de Bo Ryan sortaient d’un super week end, avec des victoires entre autre sur Georgetown et Oklahoma.

On avait également un autre choc cette semaine, avec ce Ohio State/Louisville. Et c’est Louisville qui s’est imposé, avec de belles performances de Wayne Blackshear (22pts) et de Montrezl Harrell (13pts et 10rbs). Les Cardinals sont toujours invaincus, contrairement à Ohio State, qui a eu beaucoup de mal avec les schémas défensifs mis en place par Rick Pittino, le coach de Louisville. Dans son premier gros match, le talentueux freshman D’Angelo Russell a beaucoup forcé et a terminé avec 17 unités mais à moins de 30% au shoot.

Kentucky continue quand à lui son petit bonhomme de chemin, avec une raclée infligée à Texas-Arlington (92-44) et une victoire convaincante sur Providence (58-38), une fac de qualité, qui sortait de plus d’une victoire sur Notre Dame. Les Wildcats sont emmené par un fort secteur intérieur, une super défense et des joueurs hyper athlétiques, mais les joueurs de Calipari auront un bon test cette semaine avec la réception de Texas. D’ailleurs, parlons en des Longhorns de Texas. L’ancienne fac de Kevin Durant ou encore de LaMarcus Aldridge marche très fort dans ce début de saison, avec un bilan de 6 victoires pour aucune défaite. L’équipe est restée quasiment la même que l’an passé et elle compte l’un des meilleurs jeunes intérieurs du pays, Myles Turner, qui tourne à plus de 12pts, 7rbs et plus de 3 contres, et cela en moins de 21min par match. Derrière Kentucky, Arizona continue son parcours parfait, et cela malgré un match très complexe face aux Aztecs de San Diego State. Mené une bonne partie du match, les leaders de la Pac-12 ont accéléré dans les dernières minutes pour combler leur retard puis résister au retour de vaillants californiens, avec lesquels il faudra compter cette saison. Le joueur de première année Stanley Johnson répond aux attentes, avec plus de 14pts à 44% au shoot, mais il profite de tous un collectif, bien dirigé par T.J McConnell, le meneur de jeu de l’équipe.

D’autres facs marchent pas trop mal, avec par exemple Virginia, Villanova ou encore Wichita State. Ces équipes sont encore toutes quasiment invaincus (Wichita State s’est incliné en prolongation à Utah la nuit dernière) et seront à suivre pour la March Madness. Wichita State a l’avantage d’être dans une conférence plutôt faible, la Missouri Valley, ce qui fait que leur record peut être gonflé par rapport à d’autres équipes, comme celles de l’ACC ou de la Big 10, qui ont des matchs compliqués toutes les semaines. Mais les Shockers sont superbement emmené par Ron Baker, l’artilleur longue distance qui marque plus de 18pts par rencontres, mais aussi par Tekele Cotton. Virginia a perdu Joe Harris, l’un des meilleurs joueurs de toute l’ACC ces dernières années, mais l’équipe coaché par Tony Bennett reste compétitive et sera un vrai poil à gratter cette année. Elle base son jeu sur une défense de fer et sur de bonnes individualités, comme London Perrantes, Justin Anderson ou encore Malcolm Brogdon, l’homme a tout faire des Cavaliers. Villanova marche lui aussi bien, avec une superbe victoire sur Michigan cette semaine : Darriun Hilard et Ryan Arcidiacono sont au niveau et la fac de Pennsylvanie est clairement le favori dans la Big East.

Il y a aussi des équipes qui déçoivent, à l’image de Florida ou encore de UConn. Les Gators ont on l’a déjà dit perdu des éléments, mais outre les résultats, c’est la manière qui inquiète, si bien que Florida ne fait plus cette semaine partie du Top 25 national. Avec le départ des Young, Wilberkin, il faut que Chris Walker assume ses responsabilités de nouveau leader que Billy Donovan rassure ses joueurs et les mettent en confiance. UConn connaît le même problème, avec les départs des Napier et autre Daniels pour l’étage supérieur. Ryan Boatright assure mais le reste du collectif peine à trouver ses marques et Kevin Ollie a du pain sur la planche avec son équipe. Syracuse et Michigan avait également un peu de mal, et les deux équipes s’affrontaient mardi dernier lors d’une revanche du Final Four de 2013 qui avait vu les Wolverines s’imposé. Et bien le résultat fut le même, avec un bel effort collectif des hommes de John Bellein, spécialement Irvin et LeVert qui sont venus à bout de vaillant Orange, emmené par un Rakeem Christmas bien trop seul (l’intérieur tourne tout de même à plus de 17pts et 9rbs sur la saison).

 

Quelques highlights 

J’essaye dans la mesure du possible de mettre des joueurs différents chaque semaine, afin que vous pouviez en découvrir le maximum.

– Kennedy Meeks vs Iowa : Big men des Tar Heels de UNC, Meeks explose cette saison. Plus physique que l’an passé, il impose sa taille et perfectionne ses moves dos au paniers : face à Iowa, il a été bon, avec 15pts et 12rbs. 

– Rico Gathers vs Texas Southern : Véritable aspirateur à rebonds, Gathers est l’âme des Bears de Baylor, une équipe qui a perdu beaucoup cet été, surtout à l’intérieur (Cory Jefferson, Isaiah Austin). Face à Texas Southern, il a été à son niveau, avec 23pts, mais aussi 4blk. 

Tyus Jones vs Wisconsin : On attendait tous le duel Okafor/Kaminsky, mais c’est un autre freshman qui a marqué ce choc de son talent, le meneur de Duke Tyus Jones. Auteur de 22pts à 7/11 au shoots, le natif du Minnesota impressionne par sa maturité. On attend avec impatience son duel avec Paige lors des chocs Duke/North Carolina. 

 

Le ranking au 04/12/14

1/Kentucky (=) ; 2/Wisconsin (=) ; 3/Arizona (=) ; 4/Duke (=) ; 5/Louisville (+1) ; 6/Texas (+1) ; 7/Virginia (+1) ; 8/Wichita State (+1) ; 9/Gonzaga (+1) ; 10/Villanova (+2) ; 11/Kansas (=) ; 12/North Carolina (-7) ; 13/San Diego State (+2) ; 14/Ohio State (+2) ; 15/Miami (+2) ; 16/West Virginia (+5) ; 17/Michigan (+2) ; 18/Arkansas (+7) ; 19/ Michigan State (+1) ; 20/Iowa State (-7) ; 21/Maryland (NC) ; 22/Oklahoma (NC) ; 23/Butler (NC) ; 24/Illinois (NC) ; 25/Utah (NC)

 

Les matches de la semaine

(6) Texas/Kentucky (1) : Superbe affiche entre deux équipes encore invaincus dans ce début de saison. Après leur super succès au buzzer chez le champion en titre UConn, Texas aura une tâche encore plus difficile, celle de jouer à Lexington chez les Wildcats de Kentucky. Emmené par John Calipari et les frères Harrison, c’est surtout le secteur intérieur qui fait peur, avec pas moins de 4 arbres dans le roster : les titulaires Cauley-Stein et Towns mais aussi les remplaçants Lee et Johnson. Ce sera donc un excellent test pour jauger le jeune Myles Turner, l’intérieur dominant des Longhorns. (Match vendredi 05/12 à 01h00 heure française)

(9) Gonzaga/Arizona (3) : Beau duel entre deux équipes qui ont dominé la NCAA ces dernières années. Classé très haut il y a de cela deux saisons, Gonzaga était emmené par des joueurs comme Kelly Olynyk, Jeremy Pargo ou encore Robert Sacre, le « danseur » du banc des Lakers. Cette saison, les Bulldogs possèdent de bons éléments, tel Kyle Wiltjer mais surtout Kevin Pangos, le meneur canadien. Quand à Arizona on ne les présente plus, et même avec les départs de Gordon et Johnson, les Wildcats restent ultra compétitifs, entre autre grâce au freshman Stanley Johnson mais aussi à l’éclosion de R.Hollis-Jefferson. (Match samedi 06/12 à 23h15 heure française)

(6) Louisville/Indiana : Louisville sort d’une belle victoire sur Ohio State et tentera de mettre à nouveau à mal une équipe de la Big 10, à savoir Indiana. Mais les Hoosiers ont eu aussi bien entamer leur saison, et cela malgré les départ de Noah Vonleh et Will Sheehey pour le monde professionnel. Louisville est toujours invaincu et compte sur T.Rozier, W.Blackshear et surtout M.Harrell pour continuer leur série, mais Yogi Ferrell et James Blackmon Jr ne comptent pas se laisser faire. (Match mardi 09/12 à 03h00 heure française)

Florida/Kansas (11) : Ce match aurait été un vrai sommet l’an passé, tout simplement car ces deux équipes faisaient parti du Top 5 national. Mais du fait des départs, ces deux équipes se cherchent en ce début de saison. Florida s’est fait surprendre à domicile par son voisin floridien, Miami et Kansas a subi une sévère défaite contre Kentucky. Ce match peut donc lancer la saison de l’une de ses deux équipes, ou au contraire enfoncer un peu plus le perdant. On observera les performances de Wayne Selden ou de Perry Ellis pour les Jayhawks, et de Chris Walker, le nouveau leader des Gators. (Match vendredi 05/12 à 03h00 heure française)