[NCAA Hebdo Week 13] : Kentucky dompte Gators et Tigers, Duke assome Notre Dame !

Chaque jeudi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les jeudis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

L’image de la semaine

La NCAA a perdu cette semaine l’un de ses plus grands noms en la personne de Dean Smith, le légendaire coach de North Carolina, qui s’est éteint à Chapel Hill à l’âge de 83 ans. Manager des Tar Heels pendant 36 saisons, c’est un des coaches les plus prolifiques de toute l’histoire du basket universitaire outre-atlantique, avec 879 victoires, 11 apparitions au Final Four et deux titres nationaux, en 1982 et 1993. D’immenses noms ont fait leurs classes sous l’égide de Smith, comme la triplette de légende Jordan-Worthy-Perkins, titrée en 1982 après une saison d’anthologie. Bob McAdoo, Vince Carter, Rasheed Wallace, tous ces supers joueurs ont été élevé par Smith, qui a également été le mentor de nombreux coaches de talent, comme Larry Brown, George Karl ou encore Roy Williams, l’actuel coach des Tar Heels. Homme au grand coeur, il reste aussi un père pour beaucoup de ses protégés. Lors de son passage à UNC, il a amélioré d’une incroyable façon les résultats scolaires des joueurs de basket, en prônant des promotions sociales, égalitaires et ouvertes aux noirs, ce qui n’était pas le cas de toutes les facs quand il a pris les reines de North Carolina, en 1961. Il reste ainsi le premier coach a s’être battu et avoir permis à un étudiant afro américain, Charlie Scott, d’obtenir une bourse d’athlète dans une fac sudiste. Petite vidéo sur l’illustre carrière de ce monstre de la balle orange.

 

La semaine en bref

Kentucky est donc sortie indemne de cette semaine piège, en remportant ses deux matchs face à ses rivaux historiques de la SEC. Samedi, les hommes de Calipari ont réalisé une belle seconde mi-temps pour s’en sortir à Gainesville, face à des Gators qui ont sans doute réalisé leur meilleur match de la saison. Florida a dominé la 1ère période, avec de belles performances de Michael Frazier II et de Dorian Finney-Smith, les joueurs qui auraient du prendre la succession des Wilbekin et Young, partis l’un pour l’Australie et l’autre pour la Turquie. Mais les Wildcats sont revenus en 2ème mi-temps, avec de bonnes perfs de la paire Cauley-Stein/Towns à l’intérieur, mais aussi grâce à un super Aaron Harrison, toujours aussi clutch et qui a fini la partie avec 23pts. Mais les Cats ont encore plus bataillé face aux Tigers de LSU mardi. Comme je l’avais annoncé dans le dernier numéro, c’était ce match qui semblait le plut délicat pour Kentucky, et délicat il a été. Après une 1ère mi-temps très serré, LSU a enchainé un 16-0 pour prendre une belle avance, avec un secteur intérieur qui a dominé la peinture des champions 2012 sous l’impulsion de la paire Mickey/Martin (37pts, 18rbs et 4blk à eux deux). Mais les Wildcats ont mieux finis, avec un salvateur 11-3 pour terminer la partie. John Calipari et ses joueurs sont donc toujours invaincus et ont passé avec brio ces 2 tests.

Duke a également bien performer cette semaine, avec deux belles victoires. Les Blue Devils sont sur 4 succès consécutifs, avec des bons matchs face à Notre Dame et Florida State depuis le dernier épisode. Les hommes de Coach K ont démoli les Fighting Irish, avec une première période de toute beauté (les highlights sont détaillés plus bas) et une défense qui a limité la superbe attaque de Jerian Grant et ses coéquipiers à seulement 60pts. Okafor est très bon comme toujours, mais c’est son pote d’enfance Tyus Jones qui impressionne. Le meneur freshman est excellent dans l’organisation du jeu, shoote de mieux en mieux et défend le fer sur les meneurs adverses. Le sénior Quinn Cook met dedans de loin, tout comme Matt Jones, le sophomore qui a plus de responsabilité depuis que Rasheed Sulaimon a été « viré » de l’effectif pour mauvais comportement. Tous va bien pour Duke avant le choc face à UNC mercredi prochain. Dans l’ACC toujours, Virginia va toujours aussi bien avec des succès sur Louisville et NC State, mais les Cavs vont devoir se passer de Justin Anderson pendant plus d’un mois, leur meilleur scorer qui s’est blessé à la main.

Enfin, on doit parler de la superbe semaine des Cowboys d’Oklahoma State. Les anciens coéquipiers de Marcus Smart vivaient une saison complexe, avec un risque de ne pas se qualifier pour la March Madness. Mais après 3 succès de suite face à équipes issus du Top 25, les choses vont changer. Phil Forte III et ses potes ont gagné à Texas, avant de réaliser un beau comeback pour battre les leaders de la Big 12, les Kansas Jayhawks. Enfin, ils se sont imposés à Baylor, une équipe qui monte en ce moment mais qui a subi la loi des hommes de Stillwater.

 

Quelques highlights

– D’Angelo Russell vs Rutgers : Vous commencez à en avoir marre nan ? Toutes les semaines je vous glissent une vidéo de Russell, le joueur de Ohio State, vous savez, celui qui rend dingue les scouts NBA. Mais à un moment, il va falloir se poser et se rendre compte qu’on a sous les yeux un phénomène, un krach de la balle orange. Le freshman des Buckeyes tourne tenez vous bien en 2015 à 22.6pts, 7.6rbs et 5.7ast, tout cela en shootant à plus de 50% de réussite ! Et face à Rutgers, ce qui devait arriver arriva, le premier triple double du natif de Louisville, avec une superbe ligne de stats : 23/11/11 à 61% aux shoots. 

– Willie Cauley-Stein vs LSU : Excellent défenseur, le junior réalise une belle saison au sein de l’incroyable armada des Wildcats. Backup de Nerlens Noël lors de sa première année en NCAA, il a eu l’intelligence de rester à Kentucky pour développer son jeu et gagner en expérience. Le numéro 15 des Cats a été bon face à LSU, avec 15pts, 7rbs et 3blks ! 

– 1ère mi-temps Duke vs Notre Dame : Je vais juste vous donnez les chiffres de la 1ère période des Blue Devils et vous apprécierez le reste en vidéo : 81% de réussite aux shoots, 17/21 dont 7 paniers longues distances, bref une mi-temps d’anthologie à Cameron. 

 

Le ranking au 12/02/15

1/Kentucky (=) ; 2/Virginia (+1) ; 3/Gonzaga (-1) ; 4/Duke (=) ; 5/Wisconsin (=) ; 6/Villanova (+1) ; 7/Arizona (-1) ; 8/Kansas (=) ; 9/Louisville (=) ; 10/Notre Dame (=) ; 11/Utah (+2) ; 12/North Carolina (=) ; 13/UNI (+1) ; 14/Iowa State (-3) ; 15/Wichita State (+1) ; 16/Baylor (+3) ; 17/Oklahoma (+4) ; 18/Butler (+4) ; 19/Maryland (-2) ; 20/VCU (-2) ; 21/West Virginia (-6) et Oklahoma State (NC) ; 23/Ohio State (-3) ; 24/Arkansas (NC) ; 25/SMU (-2)

 

Les matches de la semaine

– (12) North Carolina/Duke (4) : La plus grosse rivalité du sport américain, rien que çà. Oui vous pensiez peut être à Celtics/Lakers en NBA, à Red Sox/Yankees en MLB ou encore à Packers/Bears en NFL mais non, c’est bien ce match de NCAA qui tient en haleine tous le pays pendant 40min. On va faire simple, ces deux facs se détestent d’une haine viscérale, une haine qui remonte à un autre temps, temps où nous français découvrions à peine le Coca-Cola et les chewing-gum. Séparé par un peu plus de 16km, les deux campus ne peuvent pas se sentir, entre la fac publique de North Carolina et la fac privée et huppée de Duke. Véritable guerre de clocher, cette affiche était bouillante dans les années 1980, avec l’affrontement de deux coaches mythiques, peut-être les deux plus grands du basket US : le légendaire Dean Smith du côté de UNC et Coach K, Mike Krzyzewski du côté de Duke. 239ème épisode du thriller mercredi prochain, et on suivra bien sur Jahlil Okafor, qui fera ses premiers pas dans ce match tellement pas comme les autres. (Match mercredi 18/02 à 03h00 heure française

– (16) Baylor/Kansas (8) : Choc dans la Big 12 avec ce match digne d’un tour avancé de March Madness. Kansas vient de perdre à Oklahoma State d’une manière plutôt dérangeante, avec une sale deuxième mi-temps et un peu de suffisance face à de valeureux Cowboys. Il faudra donc réagir pour Bill Self et ses hommes, et la meilleure des réaction sera de battre Baylor à domicile. Mais les Bears vont bien, avec de francs succès sur Oklahoma, Texas mais aussi une écrasante victoire sur le parquet de West Virginia. Les Bears comptent sur Rico Gathers, la machine à rebond de la NCAA pour faire un coup sur le parquet des Jayhawks. Les texans comptent aussi se placer du mieux possible avant le tournoi final de la Big 12, un tournoi qui s’annonce hyper compétitif. (Match samedi 14/02 à 19h00 heure française)

– (6) Villanova/Butler (18) : Dans la lutte à 3 dans la Big East, Villanova semble être la meilleure équipe. Les Wildcats ont dominé Georgetown samedi, et semblante réellement armer pour dominer la concurrence dans cette conférence moins en vue que l’an dernier, tout simplement car Louisville joue désormais dans l’ACC. Mais ce déplacement dans l’Indiana pour y affronter Butler ne sera pas une partie de plaisir pour les 6ème du ranking national. Les Bulldogs sont capables de tout, avec des matchs sortis de nul part ces dernières années. On se souvient de l’incroyable épopée de Brad Stevens, Shelvin Mack et Gordon Hayward lors de la March Madness 2010, avec des victoires sur Syracuse, Michigan State avant une défaite en final, au buzzer face aux Blue Devils de Duke. Une victoire permettrait aux hommes de Brandon Miller de se rapprocher de Nova au classement, mais aussi de marquer des points en vue du tournoi de Mars qui approche à grands pas. (Match samedi 14/02 à 00h00 heure française)

– UConn/SMU (25) : Une passation de pouvoir en vue dans l’AAC ? Et bien on peut l’envisager, avec ce match entre Huskies et Mustangs. UConn a beau être champion en titre, les hommes de Kevin Ollie souffrent cette saison, avec un bilan à peine au dessus des 50% de victoires et avec des joueurs incapables de prendre la relève de Shabazz Napier et DeAndre Daniels, tous deux partis pour le monde professionnel. Les Huskies ne dominent plus la concurrence et cela a fait des heureux, comme SMU, la fac texane. Les hommes du légendaire Larry Brown sont vraiment bons, et cela malgré l’absence d’Emmanuel Mudiay, qui aurait du jouer pour les Mustangs mais qui a du aller s’expatrier en Chine. Sans le meneur congolais, d’autres joueurs ont pris leurs responsabilités, comme Nic Moore, l’ailier junior qui réalise une bonne saison offensivement. (Match samedi 14/02 à 03h00 heure française)