(NCAA Hebdo) : Merci Monsieur Bo Ryan !

Chaque lundi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les lundis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

L’image de la semaine

La NCAA a perdu l’un de ses plus grands cette semaine, Bo Ryan, le légendaire coach des Badgers du Wisconsin. Coach des Badgers depuis 2001, il n’avait jamais raté la March Madness avec son équipe et restait sur 2 Final Four de suite, avec la génération des Frank Kaminsky, des Sam Dekker… Pouvant être considéré comme le « Mr Basketball » de l’état du Wisconsin, il compte 747 succès dans sa carrière de coach, faite à Wisconsin-Platteville, à Wisconsin-Milwaukee et donc à Wisconsin. Mentor entre autres de Frank Kaminsky, Devin Harris ou Jon Leuer, Ryan a décidé de quitter ses fonctions après le succès de son équipe face à Texas A&M-Corpus Christi : l’équipe est moins performante cette saison et l’homme a désormais 67 ans, ce qui peut expliquer son choix. Dans tous les cas, il laissera un grand vide du côté de Madison.

 

La semaine en bref

Semaine tranquille pour la meilleure équipe du pays, les Spartans de Michigan State, avec une seule rencontre, un déplacement à Northeastern, une fac modeste de Boston. Les joueurs de Tom Izzo ont fait le travail (78-58 pour MSU) et comptent désormais 12 succès en autant de matchs, l’effectif tourne bien mais on attend le 30 décembre pour réellement juger Denzel Valentine et ses coéquipiers. Ils se déplaceront en effet du côté de Iowa City pour y jouer Iowa, une équipe solide et très bien encadrée par Fran McCaffery : gagner sur le parquet des Hawkeyes serait une réelle confirmation de ce début de saison des hommes d’East Lansing. A noter qu’on a appris ce lundi la blessure de Denzel Valentine, le meilleur joueur du pays depuis le début de saison, qui s’est blessé au genou et manquera deux à trois semaines, donc le début des matchs de conférence pour MSU.

Mais d’autre équipes ont connu des semaines délicates, et on se doit ici de parler de Kentucky, de Duke ou encore d’Iowa State.

Kentucky jouait une seule fois cette semaine, ce samedi au Barclay Center de Brooklyn face à Ohio State. Les Buckeyes sont normalement un programme fort et une des meilleures équipes de la Big Ten, mais cette saison, le programme coaché par Thad Matta est en reconstruction : la perte du prodige D’Angelo Russell a fait beaucoup de mal et de nouveaux joueurs ont un nouveau rôle à assumer. Avant ce match face aux Wildcats, Ohio State possédait un piteux bilan de 5-5, et on pouvait donc s’attendre à un match facile pour les joueurs de Kentucky. D’ailleurs, on a l’impression que l’équipe de John Calipari a un peu pris à la légère cette rencontre, jouant maladroitement, perdant des ballons et ne mettant pas l’intensité nécessaire. Jouant sans complexe, Ohio State a logiquement pris 12pts d’avance à la mi-temps, et sans un Jamal Murray de folie en deuxième mi-temps (33pts et 7 paniers à 3pts dans la seconde période), le match se serait terminé sur une lourde défaite pour les chats de Lexington. A part Murray, très peu de satisfactions donc, mais c’est surtout Skal Labissiere qui inquiète : le big men n’a inscrit que 2pts et n’a pas la confiance de Calipari, qui préfère jouer petit avec Marcus Lee en poste 5. Beaucoup de boulot donc pour les Wildcats, surtout que le derby du Kentucky face à Louisville arrive vite, et les Cardinals sont en forme. A noter tout de même le bon match de Keita Bates-Diop, l’ailier des marronniers de l’Ohio qui a fait parler son physique et qui semble passer un cap.

Duke aussi a connu des difficultés, et cela malgré un probant succès face à Georgia Southern mardi soir. Mais les Dukies se déplaçaient au Madison Square Garden samedi pour un remake du Sweet Sixteen de mars dernier, face aux Utes de Utah. Privés d’Amile Jefferson blessé au pied et avec un Grayson Allen malade comme un chien, les Blue Devils ont eu du mal dans tous les secteurs du jeu, ne pouvant répondre à Jakob Poeltl, l’intérieur autrichien de Utah et qui a fait un chantier monstre, que ce soit en attaque ou en défense. Luke Kennard, le freshman gaucher de Duke a fait son meilleur match en carrière avec 24 unités, mais le manque de taille des hommes de Coach K a fini par les faire rompre, après prolongation sur le score de 77 à 75 : chiffre qui illustre bien cette faiblesse du secteur intérieur des hommes de Durham, les Utes ont marqués 40pts dans la peinture contre 18 pour Duke (et encore il faut compter Brandon Ingram comme un intérieur), alors que Utah a pris 18 rebonds de plus que les Blue Devils.

On peut aussi parler de la première défaite des Cyclones de Iowa State, qui se sont inclinés sur leur parquet face à UNI, une fac voisine. Déjà en grande difficulté face à un autre voisin la semaine passée, Iowa, les Cyclones sont en difficultés en ce moment et ont logiquement perdu face à de valeureux Panthers. Wes Washpun, le meneur de UNI a dominé Monte Morris, le maestro de Iowa State, inscrivant 28pts et distribuant 11 passes décisives. UNI s’offre donc le scalp d’un second gros programme après son succès face à UNC plus tot dans l’année, tandis que Iowa State devra se ressaisir dans l’Ohio cette semaine, avec un déplacement délicat sur le parquet de Cincinnati.

Kansas et Oklahoma n’ont quand à eux connu que la victoire cette semaine et consolident leurs places en haut du ranking national. Les Jayhawks ont battu facilement Montana samedi de 42pts, alors que les Sooners sont toujours invaincus et ont battu Creighton, une fac qui n’est plus au devant de la scène depuis le départ de Doug McDermott pour la NBA. Ces deux programmes se livreront donc une belle bataille dans la Big 12.

On peut aussi parler du premier revers de Purdue face à Butler, une fac qui monte petit à petit. Les Boilermakers se sont inclinés sur leur parquet, avec 17 ballons perdus, une chose étrange quand on connait la qualité du collectif. Caleb Swanigan, l’intérieur freshman de Purdue a fait encore une fois de bonne chose (25pts et 11rbs), mais le manque de jeu extérieur manque aux Boilermakers quand ils sont derrière, avec des difficultés à faire de gros runs. Mais l’équipe de Matt Painter semble solide et devrait être un des favoris dans la Big Ten.

 

Le 5 de la semaine

Anthony « Cat » Barber (North Carolina State) : Surprenant meilleur scorer de l’ACC, le meneur de NC State réalise un superbe début de saison. Petit chef d’orchestre des Wolfpacks, il utilise à merveille sa rapidité, mais il développe de plus en plus un shoot extérieur, une chose qui pourrait le rendre extrêmement dangereux pour la suite de sa carrière. (29.5pts, 6rbs, 5asts à 51% aux shoots par matchs cette semaine

Jamal Murray (Kentucky) : Je sais, Kentucky a perdu cette semaine et pour être dans le 5 de la semaine, j’ai pour habitude de prendre en compte les résultats collectifs, mais là je vais faire une exception pour Jamal Murray, l’arrière des Wildcats. Le canadien est le meilleur joueur de l’équipe de Coach Calipari cette saison, il peut shooter, driver, passer, bref c’est le joueur moderne par excellence. (33pts et 7 shoots à 3pts face à Ohio State

Dwayne Bacon (Florida State) : FSU est très intéressant cette saison, et cela car les Seminoles possèdent deux très bons freshman à l’aile, Malik Beasley mais aussi Dwayne Bacon. Le natif de Floride est parfaitement rentré dans le collectif de son équipe, peut driver mais est également un super défenseur, une chose de plus en plus rare de nos jours. Il a été le grand artisan des deux succès de Florida State cette semaine, face à Mississippi State puis face à Florida Atlantic  (21.5pts à 59% aux tirs cette semaine

Brice Johnson (North Carolina) : Véritable monstre d’énergie, Johnson est le prototype du super joueur NCAA, adoré des étudiants de sa fac et qui donne tout du premier au dernier coup de sifflet de l’arbitre. Dans sa dernière saison du côté de Chapel Hill, l’ailier fort des Tar Heels est l’une des premières option offensive d’une des équipes les plus complètes de toute la ligue. Il a été le meilleur Tar Heels lors des deux victoires de UNC cette semaine, face à Tulane puis surtout face à UCLA. (26pts, 9.5rbs à 75% aux shoots par matchs cette semaine

Jakob Poeltl (Utah) : Raillé par certains, adoré par d’autres, Jakob Poeltl ne peut laisser indifférent. Alors c’est vrai qu’il est un peu pataud, mais il est diablement efficace dans la peinture, que ce soit offensivement ou défensivement. Face à Duke, il a réalisé un super match et a montré de belles choses aux nombreux scouts présents au Madison Square Garden. (14.5pts, 10.5rbs, 2.5blk à 72% aux tirs par matchs cette semaine

 

Ranking au 21/12/15

1/Michigan State (=) ; 2/Kansas (=) ; 3/Oklahoma (=) ; 4/Maryland (+2) ; 5/Virginia (+3) ; 6/Xavier (+4) ; 7/North Carolina (+4) ; 8/Arizona (+5) ; 9/Butler (+8) ; 10/Providence (+4) ; 11/Iowa State (-6) ; 12/Kentucky (-8) ; 13/Miami (+2) ; 14/Purdue (-5) ; 15/Duke (-8) ; 16/Louisville (+3) ; 17/Villanova (-5) ; 18/SMU (=) ; 19/West Virginia (+1) ; 20/George Washington (+1) ; 21/Texas A&M (+3) ; 22/Cincinnati (+1) ; 23/Baylor (-7) ; 24/Utah (NC) ; 25/South Carolina (NC)

 

Les matches de la semaine

– (16) Louisville/Kentucky (12) : Le derby du Kentucky, le match à ne pas perde pour le leadership de l’état, l’un des états où le basket est roi. Cardinals et Wildcats se retrouvent donc du côté de la Rupp Arena, et ce match est essentiel pour les joueurs de John Calipari, qui sont descendus au ranking et qui doivent vite réagir, mais attention à l’équipe de Rick Pittino, qui compte des extérieurs capables de gros cartons. Beau duel en perspective entre Damion Lee, le sénior transfuge de Drexel et Jamal Murray, le freshman des Cats. (Match samedi 26/12 à 18h00 heure française)

– (11) Iowa State/Cincinnati (22) : Match intéressant entre deux équipes du ranking national, avec Iowa State qui tentera de réagir après sa défaite face à Northern Iowa. Mais le déplacement du côté de l’Ohio ne sera pas une partie de plaisir, face à une équipe des Bearcats qui joue un bon basket et pourrait vraiment embêter les Cyclones. Ce sera un bon test pour jauger une dernière fois Iowa State avant le début des matchs dans la relevée Big 12, où les joueurs de Steve Prohm auront à faire à Kansas, Oklahoma ou encore West Virginia. (Match mardi 22/12 à 01h00 heure française)

– (2) Kansas/San Diego State : Les Jayhawks devront se méfier de ce déplacement dans le sud de la Californie, et cela car jouer SDSU à la Viejas Arenas n’est jamais chose facile. Les Aztecs connaissent un début de saison délicat, mais la défense de fer mise en place par Steve Fisher peut faire péter les plombs aux équipes adverses, et on se rappelle que San Diego State s’était imposé sur le parquet des Jayhawks d’Andrew Wiggins et Joel Embiid il y a de cela deux saisons. Bill Self et ses joueurs tenteront donc de laver l’affront. (Match mardi 22/12 à 05h00 heure française)

– California-Berkeley/Virginia (5) : La aussi un duel intéressant, avec le déplacement des jeunes Golden Bears de Cal sur le parquet des Cavaliers. Jaylen Brown, Ivan Rabb ou encore Jabari Bird, oui Cal en a des jeunes de talents, mais Cuonzo Martin a encore du mal à faire jouer tout le monde ensemble. Tony Bennett lui n’a pas la chance d’attirer les meilleurs prospects du pays, mais il met en place une équipe solide, qui défend le plomb et qui est très dur à battre sur son parquet de Charlottesville. On suivra Jaylen Brown, l’ailier freshman des Bears dans son duel face à Malcolm Brogdon, le leader offensif des Cavs. (Match mardi 22/12 à 03h00 heure française)

1 Comment

  • Retired_B_Roy7_971

    Super récap!
    Duke et Kentucky au tapis! ah ha!
    On en parle peu mais Kansas avance tranquille malgré des freshmen moyens pour l'instant

Comments are closed.