[NCAA Hebdo] Kentucky à deux vitesses, #TrippingGate de retour !

NCAA Hebdo

Chaque samedi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les samedis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

Pour débuter, petit cadeau de la part de Dunkhebdo et de NCAA Hebdo pour Noël, une petite compilation des plus beaux dunks du début de saison : Malik Monk, Lonzo Ball, Miles Bridges, ils sont tous présents !

 

La semaine en bref

On commence ce récapitulatif de la semaine par Kentucky, les Wildcats qui jouaient deux énormes matchs dans une intervalle de 3 jours. D’abord, à Las Vegas, UK avait rendez-vous avec UNC, les Tar Heels, finaliste l’an passé et qui se présentaient avec une petite défaite au compteur et un effectif expérimenté, le contraire des joueurs de Lexington. Ce match vous en avez forcément entendu parler, c’est surement l’un des meilleurs matchs NCAA de ces dernières années, une joute offensive comme rarement on en a vu, des coups d’éclats, du suspens, bref tout pour un grand match. Et l’homme de ce match c’est bien entendu Malik Monk, le joueur de 1ère année qui a totalement pris feu : 47pts, 18/28 aux tirs et 8/12 à 3pts, bref une ligne de statistique qui laisse rêveur. A lui tout seul, Monk a fait la différence en 1ère mi-temps avant de mettre le panier de la victoire, un shoot primé en transition dans les dernières secondes. Tellement le natif de l’Arkansas a été bon, on n’a pas parlé des 34pts de Justin Jackson, le junior de UNC qui a été excellent, ni même de De’Aaron Fox, le meneur de UK, auteur de 24pts et 10asts.

Les problèmes de l’attaque de Kentucky et de son repli défensif, cachés face à UNC, se sont révélés à tous lors du deuxième choc de la semaine. Dans le derby face à Louisville, le caractère unidimensionnel de l’attaque des joueurs de Calipari l’a conduit tout simplement à sa perte. La paire Fox/Monk a pris 32 shoots en tout, dont un terrible 2/12 derrière l’arc. Les deux jeunes sont forts, ils le savent et comme John Calipari leur laisse une liberté quasi-totale, ils forcent et shootent à tous va. Mais le souci c’est que les intérieurs ne sont pas servis, des intérieurs qui sont pourtant talentueux et qui n’ont pas de ballons en attaque, pour travailler au poste et créer un jeu dans la peinture, complémentaire essentiel du shoot extérieur dans le jeu NCAA. On pense ici à Bam Adebayo, un monstre physique dans la raquette de Kentucky, et qui n’a tenté sa chance qu’à 6 reprises pour 5 paniers. 17 shoots tentés par Malik Monk, 15 pour De’Aaron Fox et seulement 6 pour Adebayo, 5 pour Briscoe, oui quand les deux freshmen ne mettent pas dedans, il y a grand danger dans la maison Kentucky. Concernant la défense, et bien le repli défensif est catastrophique, comme l’ont montré Joel Berry II et Justin Jackson dans le match face à UNC, perforant et rentrant dans la défense adverse comme dans un gruyère. La défense mise en place par Calipari met bien plus de temps à se mettre en place que prévu, et cette équipe de Kentucky version 2016-2017 tranche grandement avec les anciennes, qui étaient des équipes ultra physiques et fortes défensivement. Il y a donc encore du boulot pour Calipari !

Derrière, pas de grandes surprises ni de gros enseignements. Villanova et UCLA continuent leur parcours parfait avec deux victoires chacun cette semaine. Derrière, Kansas, Baylor ou encore Duke ont gagné, Duke qui a vu les débuts de sa top recrue, de la recrue numéro 1 de tout le pays, Harry Giles, qui est sorti du banc et qui n’a pas encore inscris le moindre points en NCAA. Duke on en reparle et pas pour de bonnes raisons : oui Grayson Allen est retombé dans ses travers, oui Allen est un récidiviste. Le junior de Duke a encore une fois fait un croche-patte à un adversaire, c’est le troisième dans sa carrière universitaire. Mais comme bon nombre de spécialistes américains l’ont mentionné, c’est sa réaction qui a marqué les esprits, et cela car l’arrière floridien a totalement pété les plombs sur le banc, il a semblé incontrôlable, tel un enfant puni par ses parents. Coach K et sa fac l’ont suspendu pour une durée indéterminée, et même si on adore le joueur, il est temps que Grayson Allen grandisse.

 

Le 5 de la semaine

Quentin Snider (Louisville) : Le meilleur joueur du Kentucky/Louisville mérite sa place dans cette équipe de la semaine, et on peut dire que Quentin Snider, le natif de Louisville, a été au rendez-vous. Il a bien résisté à De’Aaron Fox dans son face-à-face, il a mis des paniers décisifs en fin de match, bref le junior a été le vrai leader de son équipe ! (17.5pts, 3.5rbs et 5.5asts à 57% aux shoots par rencontres cette semaine)

Malik Monk (Kentucky) : Si vous êtes fan de basket, vous en avez à coup sur entendu parler, oui Malik Monk a planté 47pts face à North Carolina samedi dernier, un record pour un freshman de Kentucky. Super shooter, athlète de haute voltige, il s’impose comme l’un des tous meilleurs attaquants en vue de la prochaine Draft. (31.5pts à 53% aux tirs et à 42% à 3pts par matchs cette semaine)

Josh Jackson (Kansas) : Alors oui Jackson joue plus au poste 4 dans le système de Bill Self cette saison, mais l’ailier des Jayhawks intègre ce 5 de la semaine au poste 3. Défenseur coriace, battant, phénomène physique, il est l’un des tous meilleurs joueurs de 1ère année, et surtout un des joueurs les plus suivis par les scouts NBA. Son match face à Davidson a grandement impressionné la communauté NCAA, et cela du fait d’un effort défensif très intense pour un jeune de 19ans. (19.5pts, 8.5rbs et 1.5blks à 51% aux shoots par matchs cette semaine)

Caleb Swanigan (Purdue) : Un des joueurs les plus sous cotées de tout le championnat, le sophomore de Purdue Caleb Swanigan. Très haute recrue l’an passé, il explose cette année, comme le montre sa semaine, 3 triple double, 2 matchs à plus de 20rbs et 3 victoires pour son équipe. (26.3pts, 17rbs et 1.6blks à 58% aux shoots par matchs cette semaine)

Tacko Fall (UCF) : Un mutant, un monstre et cela malgré une ossature très maigre, Fall est un prospect qui divise grandement les analystes NBA. Son jeu ne se limite qu’à des dunks et des paniers proches du panier, mais il est ultra efficace et effraye en défense, ce qui peut le rentre attrayant, même s’il faut nuancer ses performances, et cela car sa fac, Central Florida, ne joue pas les poids lourds NCAA. (25.5pts, 11rbs et 2blks à 91% aux tirs et à 69% aux lancers-francs par matchs cette semaine)

 

Le ranking au 24/12/16

1/Villanova (=) ; 2/UCLA (=) ; 3/Kansas (=) ; 4/Baylor (=) ; 5/Duke (=) ; 6/Kentucky (=) ; 7/Gonzaga (+1) ; 8/North Carolina (-1) ; 9/Creighton (+1) ; 10/Louisville (+1) ; 11/West Virginia (+1) ; 12/Virginia (+1) ; 13/Butler (+5) ; 14/Wisconsin (=) ; 15/Purdue (=) ; 16/Indiana (-7) ; 17/Xavier (=) ; 18/Arizona (+1) ; 19/Saint Mary’s (+1) ; 20/Oregon (+2) ; 21/Florida State (+2) ; 22/South Carolina (-6) ; 23/USC (+1) ; 24/Cincinnati (+1) ; 25/Notre Dame (-4)

 

Les matches de la semaine

(2) UCLA/Oregon (20) : Choc d’entrée dans la PAC 12 avec ce match entre deux programmes classés et très talentueux cette année. Oregon a eu du mal en début d’année du fait de la blessure de Dillon Brooks, son leader canadien, mais également peut être du nouveau statut de prétendant au titre, parfois difficile à assumer. Mais l’équipe va mieux et Dana Altman compte sur ce match face à la fac de Los Angeles pour marquer les esprits d’entrée dans les matchs de conférence. Les Bears quand à eux sont toujours invaincus et peut être l’équipe la plus impressionnante de la NCAA offensivement parlant. Beau duel en prévision à la mène entre Lonzo Ball et Tyler Dorsey, deux des meilleurs meneurs du pays. (Match le mercredi 28/12 à 03h00 heure française)

(12) Virginia/Louisville (10) : Autre choc pour débuter les matchs de conférences, mais cette fois-ci dans l’ACC avec le déplacement des Cavaliers de Virginia dans le Kentucky pour y jouer Louisville. Les Cardinals restent sur une grosse victoire dans le derby face à Kentucky et vont commencer les matchs de conférence plein de confiance, ce qui est également le cas pour les joueurs de Charlottesville, qui ont mis fin à la série de 27 succès de suite à domicile de California-Berkeley mercredi. Avec Duke et North Carolina présents dans cette conférence, il est important pour ces deux programmes de gagner des matchs d’emblée. Super duel de défense, avec peut être deux des toutes meilleures défenses de tout le pays. (Match le mercredi 28/12 à 01h00 heure française)

(3) Kansas/TCU : Premier déplacement au sein de la Big 12 pour Josh Jackson et ses potes, du côté du Texas pour y jouer TCU. Jamie Dixon, ancien coach de Pittsburgh, effectue un remarquable travail pour la fac texane, qui n’a perdu qu’une seule petite rencontre et qui compte des succès sur UNLV ou encore Washington. Mais Kansas est le poids lourds de la Big 12 depuis une décennie et devrait s’en sortir, mais attention au piège à l’extérieur. (Match le vendredi 30/12 à 03h00 heure française)

(6) Kentucky/Ole Miss : Vrai test dans un autre environnement hostile pour Kentucky pour débuter la campagne dans la SEC, avec ce match du côté d’Oxford face aux Rebels d’Ole Miss. Friable en défense depuis le début de l’année mais à l’aise offensivement, les Cats devront faire attention au piège et faire le boulot proprement afin d’éviter une mauvaise surprise. (Match le jeudi 29/12 à 01h00 heure française)