[NCAA Hebdo] Kansas réagit, Kentucky sans forcer et Villanova en forme

NCAA Hebdo

Chaque samedi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les samedis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

La semaine en bref

Comme la semaine passée, on avait deux gros matchs durant cette semaine de compétition, les deux à la Mecque du basket, le Madison Square Garden de New-York.

Kansas, 12 fois de suite champion de la Big 12 retrouvait ainsi Duke, le programme historique de Coach K. Sans trois de leurs freshmen stars, les Blue Devils ont bien figuré, faisant la course en tête et menant même à la mi-temps face à des Jayhawks dans le match mais pas impressionnants, et cela il faut le rappeler après une défaite contre Indiana lors de leurs première rencontre de la saison. Avec un Grayson Allen embêté par des soucis physiques et une blessure à la jambe droite, Duke a eu bien du mal à contenir Kansas en deuxième période, surtout Josh Jackson, le freshman star qui a pris les choses en main en début de seconde mi-temps, attaquant le cercle avec facilité et rentrant ses shoots extérieurs. Mais les soucis de fautes des intérieurs de Bill Self (Landen Lucas, Carlton Bragg et même Jackson) ont permis aux joueurs de Coach K de revenir dans la partie, avec un Frank Jackson hyper intéressant, rentrant des shoots majeurs dans les dernières minutes de la partie, égalisant même à 75 partout à 15 secondes de la fin de la partie, ponctuant un 7-0. Mais Frank Mason III, le petit général sénior de Kansas n’entendait pas aller en prolongation et a mis le panier de la gagne à quelques secondes de la cloche, shootant sur la truffe de Matt Jones, le capitaine et leader défensif de Duke. Bon succès donc pour Bill Self et ses joueurs, mais attention à Duke, une équipe qui a du talent partout et qui jouait sans Harry Giles, sans Jayson Tatum et qui a dans son équipe une tonne de talent, à commencer par Luke Kennard, le shooter gaucher, qui a planté 22pts mardi dernier.

Dans l’autre choc, et pour la troisième année de suite lors de ce Champions Classic, Kentucky l’a emporté, infligeant aux spartiates de Michigan State leur deuxième revers de l’année. Le backcourt des Wildcats a été de haute volée, inscrivant plus de 80% des points de son équipe (56 des 69pts), et cela grâce à un Malik Monk de gala. Dans le premier gros match de sa vie, Monk a planté 7 paniers primés pour un total de 23 unités. Le joueur de première année prend parfaitement le rôle laissé vacant par Jamal Murray, celui du véritable shooter capable de prendre feu, ce combo-guard moderne et si dur à défendre. Il est bon de mentionner le rôle majeur de De’Aaron Fox dans la performance de Monk, et cela car le meneur freshman facilite grandement le jeu de UK. Isaiah Briscoe, joueur de 2ème année, est le vrai leader de cette équipe et a grandement progressé, et cela même si son tir reste mauvais. En face, et bien Tom Izzo a du boulot, beaucoup de boulot. Denzel Valentine manque dans la création, Miles Bridges est un phénomène physique mais a encore des soucis pour appréhender le basket sur demi-terrain, un aspect du jeu essentiel dans le basket NCAA. 20% derrière l’arc, un Eron Harris absent, bref il y a beaucoup de soucis pour MSU, même si il faut nuancer en mettant en avant la force de l’opposition, avec deux premiers affrontements face à Arizona et Kentucky donc.

Dans le reste de la semaine, on peut parler de quelques défaites surprises de gros programmes. Oregon, orphelin de Dillon Brooks, a perdu dans le Texas face à Baylor, une bonne équipe des Bears qui a pleinement dominé la partie, laissant les Ducks à 3/21 à 3pts et remportant le match de 17pts, sur le score de 66 à 49. Manu Lecomte, transfuge de Miami, a été très bon avec 18pts, mais c’est le géant Jo Acuil qui a été au rendez-vous, avec 14rbs et 7blks, régnant dans la raquette. Pas la peine de paniquer donc pour Dana Altman, mais il est sur que sans Dillon Brooks, l’équipe devra vraiment revoir ses ambitions. Autre défaite surprise, celle de Wisconsin face à Creighton, et cela car les Badgers sont quand même classés à la 9ème position du classement national cette semaine. Wisconsin a perdu 16 ballons, n’a shooté qu’à 11/39 à 3pts, bref ce n’était pas la soirée des joueurs de Greg Gard, tandis que les Jays de Creighton ont montré pourquoi ils étaient cette semaine dans le ranking national.

Enfin il faut parler du gros match entre Purdue et Villanova, deux très bonnes équipes qui se sont livrées un super duel lundi. Les champions en titre ont gagné un match d’une grosse intensité et dans un environnement hostile, du côté de West Lafayette. Les Boilermakers ont shooté à 49%, les Wildcats à 48%, bref les attaques étaient en forme, avec de grosses performances individuelles : Josh Hart a planté 24pts, Isaac Haas, le mastodonte de 2m18 a mis 22pts en 20mins de jeu, tandis que Caleb Swanigan, l’un des joueurs à suivre dans la Big Ten en vue de la Draft, a encore une fois été bon avec 20pts et 8rbs. Les chats sauvages l’ont emporté 79 à 76, après une fin de match bien gérée et des occasions manquées par Purdue.

 

Le ranking au 19/11/16

1/Duke (=) ; 2/Kentucky (=) ; 3/Villanova (+1) ; 4/Oregon (+1) ; 5/North Carolina (+1) ; 6/Indiana (+5) ; 7/Kansas (-4) ; 8/Virginia (=) ; 9/Wisconsin (=) ; 10/Arizona (=) ; 11/Xavier (-4) ; 12/Louisville (+1) ; 13/Michigan State (-1) ; 14/Gonzaga (=) ; 15/Purdue (=) ; 16/UCLA (=) ; 17/Saint Mary’s (=) ; 18/Syracuse (+1) ; 19/West Virginia (+1) ; 20/Iowa State (+4) ; 21/Rhode Island (+2) ; 22/Creighton (=) ; 23/Texas (-2) ; 24/Cincinnati (NC) ; 25/California-Berkeley (NC)

 

Les matches de la semaine

–  (4) Oregon/Georgetown : Match intéressant avec ce match entre Ducks et Hoyas. Oregon a perdu à Baylor cette semaine, et ce déplacement pour y jouer Georgetown ne sera pas une mince à faire, et cela car la fac de la capitale américaine a toujours de bons joueurs. On se sait pas si l’ailier canadien blessé, Dillon Brooks, jouera ce match, mais la victoire est quasi impérative pour le programme de Dana Altman, et cela car Arizona et UCLA, rivaux dans la PAC 12, ont l’air en forme dans ce début de saison. (Match le lundi 21/11 à 22h30 heure française)

(24) Cincinnati/Rhode Island (21) : Deux programmes de seconde zone mais classés cette semaine, faisant de cette affiche un affrontement intéressant. Que ce soit pour les Bearcats dans la conférence American, ou pour les Rams dans l’Atlantic 10, peu de matchs sont de grosses affiches et il faut au plus vite engranger du crédit vis-à-vis du comité en vue de la March Madness. (Match le samedi 19/11 à 21h00 heure française)

(8) Virginia/Iowa : Duel de qualité avec ce Virginia/Iowa, et cela car les Hawkeyes jouent toujours un bon basket. L’équipe a certes perdu ses meilleurs éléments, mais Peter Jok, le shooter de Iowa est un des joueurs à suivre dans ce championnat, et cela car c’est un super scorer et surtout un formidable shooter. Mais les Cavaliers possèdent une grosse défense, celle mise en place par Tony Bennett, qui est peut être la meilleure du pays, et qui permettra d’avoir une vraie opposition de style du côté de Des Moines. (Match le vendredi 25/11 à 01h00 heure française)