(NCAA Hebdo) : Et Buddy Hield terrassa Ben Simmons


Chaque lundi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les lundis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

L’image de la semaine

22 médailles aux Jeux Olympiques, plus grand nageur de l’histoire et pourtant, Michael Phelps n’a pas peur du ridicule. Il a en effet cette semaine été vu sur le campus de l’université d’Arizona State, dans la foule d’étudiants et a eu pour rôle de distraire les joueurs d’Oregon State lors de leurs passages sur la ligne de lancers-francs. Le résultat est d’ailleurs excellent !

 

La semaine en bref

Oklahoma du côté de Baton-Rouge pour y jouer Ben Simmons et les Tigers de LSU, telle était l’une des affiches du week-end dans le Big12/SEC Challenge. Les Sooners s’étaient facilement imposés face à Texas Tech dans la semaine et se déplaçaient en Louisiane en tant que 1ère équipe du pays. Buddy Hield et ses coéquipiers avaient mal débuté, étant même mené de 13pts en première période et rejoignant les vestiaires avec 8 unités de retard. Mais les leaders de la Big 12 se sont réveillés, avec un Hield qui a été encore une fois monumental, avec 32pts et 8 paniers primés. Isaiah Cousins a mis des paniers clés et a pris les choses en main, inscrivant le jumper de la gagne, alors que les deux équipes étaient à égalité dans les dernières secondes de la partie. Oklahoma l’a emporté, mais ce match nous a permis d’en apprendre un peu plus sur Ben Simmons, celui que tout le monde a adoubé en tant que futur numéro 1 de la prochaine Draft NBA. Alors oui il a été intéressant, finissant la rencontre avec 14pts, 9rbs et 5 passes, mais il n’a shooté que 7 fois : c’est la star du programme et il n’a pas encore cette volonté de prendre le match à son compte, de faire gagner son équipe et de prendre les shoots en fin de match. Alors oui son adresse extérieure n’est pas sa principale force, mais ses qualités de drive devraient lui permettre de peser dans les fins de matchs. Buddy Hield lui a pris la fin de match par le bon gout, artillant de loin et se détachant pour moi de Simmons pour le titre de joueur de l’année en NCAA.

On avait deux autres chocs dans ce Big 12/SEC, avec ce Kentucky/Kansas qui promettait beaucoup. Dans ce duel entre les deux programmes les plus victorieux de l’histoire du basket universitaire, c’est Kansas qui a triomphé dans un vrai bon match, qui s’est terminé après une prolongation intense. Dans une salle en folie furieuse, Wayne Selden JR a été au rendez-vous, et il semble que le junior prend vraiment le leadership des Jayhawks cette saison. Arrivé en même temps qu’Andrew Wiggins du côté de Kansas, il a passé deux premières saisons délicates mais cette année semble différente : il a les tickets de shoots en attaque, il joue dans une équipe expérimentée avec un vrai meneur, Frank Mason III… Le natif du Massachusetts a planté 33pts et a su contenir Jamal Murray en défense, laissant l’ailier canadien des Wildcats a 15pts. Tyler Ulis a été au niveau à la mène pour UK avec 26pts et 8asts, mais les problèmes de fautes des intérieurs ont été fatals à l’équipe de Calipari : Derek Willis, Marcus Lee puis Skal Labissiere ont été sortis du match pour 5 fautes, ce qui a permis à l’équipe de Bill Self de s’imposer en dominant les 5mins supplémentaires. Dans l’autre choc, Texas A&M a confirmé sa belle saison en s’offrant le scalp de Iowa State, dans un match maîtrisé aussi bien offensivement que défensivement, le point fort des Aggies.

Dans l’ACC, North Carolina domine toujours mais on peut parler de la belle semaine des Cavaliers de Virginia. En difficulté il y a quelques rencontres, les hommes de Tony Bennett ont remporté deux matchs à l’extérieur cette semaine, jamais une mince à faire dans une conférence comme l’ACC. D’abord à Wake Forest, dans un match irréel, où London Perrantes et ses coéquipiers ont terminé le match sur un 9/1 dans les 30 dernières secondes pour finalement battre Danny Manning et les siens. Darius Thompson, le sophomore a inscrit son seul panier du match, un shoot monumental et un peu chanceux, offrant la victoire aux siens. Les Cavs se sont ensuite imposés dans le Kentucky face à Louisville, réalisant un clinique en défense : les Cards ont mis 14pts en première mi-temps, ils ont shooté à 32% sur l’ensemble de la rencontre et le duo Lee-Lewis n’a mis que 10pts, shootant à 3/13. Il semble donc que Virginia soit de retour dans l’ACC, et cela comme on le pressentait par sa défense, son arme principale et son identité de jeu. A noter que dans cette ACC, Duke est sorti du Top 25 national pour la première fois depuis 2007, et cela après une énième défaite de conférence, sur le parquet de Miami lundi dernier.

Dans la Big Ten, Maryland a réalisé une jolie semaine, triomphant des surprenants Hawkeyes d’Iowa du côté de College Park jeudi dernier. Iowa se déplaçait en tant que leader de la Big Ten et troisième équipe du pays au classement, mais les tortues rouges du Maryland ont fait une très belle rencontre, dans une salle chauffée à blanc. Jake Layman a été le meilleur Terrapins, surtout en défense, où il a limité Jarrod Uthoff meilleur scorer de la Big Ten à seulement 9pts et à un désastreux 2/13 aux tirs : l’ailier sénior d’Iowa a en effet inscrit son premier panier qu’en deuxième période ! En attaque, Rasheed Sulaimon a été au rendez-vous, et quand l’ancien de Duke est capable de mettre dedans et de créer pour ses coéquipiers, l’attaque de Maryland est excellente. Sulaimon a fini avec 17 unités et 5 passes, mais c’est la défense en fin de match qui a permis aux hommes de Mark Turgeon de terrasser les faucons de l’Iowa, avec un Diamond Stone comme nettoyeur de la peinture. La bande à Melo Trimble s’est ensuite imposée à Colombus, sur le parquet d’Ohio State, avec une belle performance collective et 4 joueurs à plus de 10pts, dont Trimble et ses 20 unités.

Enfin dans la PAC 12 on pourrait assister à une passation de pouvoir, et cela car la conférence n’a jamais été aussi ouverte : Arizona n’est plus aussi fort que ces dernières années, UCLA est dans le dur… On s’attendait peut être à California-Berkeley avec ces top recrues Jaylen Brown et Ivan Rabb, mais c’est surtout Oregon qui fait de très belles choses au sein de cette conférence. Les Ducks sont seuls leaders de cette PAC 12 avec 7 succès en 9 rencontres et ont réussi à s’imposer à Tucson face aux Wildcats, avant de gagner à Arizona State ce dimanche : Dillon Brooks et Chris Boucher sont les leaders de cette belle équipe d’Oregon, une équipe qui avait perdu son leader, Joe Young, qui joue aujourd’hui pour les Pacers de l’Indiana. Les prochaines semaines d’annoncent donc très intéressantes sur le bord du pacifique.

 

Le 5 de la semaine

Anthony « Cat » Barber (NC State) : Meilleur scorer de l’ACC, Barber marche sur l’eau depuis le début de la saison, et cela au sein d’une équipe de NC State qui déçoit quelque peu, dans le sens où on s’attendait à une grosse saison de la part d’une équipe présente au Sweet Sixteen l’an passé. Mais le meneur des Wolfpacks est en grande forme et s’impose comme l’un des meilleurs meneurs du pays. (33pts, 4.5asts à 51% aux tirs et à 100% aux lancers-francs par matchs cette semaine

Buddy Hield (Oklahoma) : C’est le meilleur joueur de toute la NCAA depuis novembre, Buddy Hield, l’ailier bahaméen des Sooners de l’Oklahoma. Shooter de haute voltige, il peut aussi driver et se révèle un joueur plus qu’intelligent. Il a totalement détruit LSU ce week-end, ramenant son équipe en deuxième mi-temps et permettant aux siens de s’imposer de rester à la première place du ranking national. (31pts, 6.5rbs à 58% aux shoots et à 56% à 3pts par matchs cette semaine

Denzel Valentine (Michigan State) : He’s BACK ! Denzel Valentine est de retour à son meilleur niveau pour le plus grand plaisir de tous les fans des Spartans de Michigan State. Joueur ultra-complet, il est à la fois le meneur et la première option offensive de son équipe et a permis aux siens de remporter facilement deux matchs cette semaine, face à Northwestern puis contre Rutgers. (19.5pts, 6.5rbs et 6.5asts à 61% à 3pts par matchs cette semaine

Henry Ellenson (Marquette) : L’un des freshman les plus en vue de toute la NCAA? l’ailier fort de Marquette a réalisé une grosse semaine, avec un match de grande qualité contre Butler. Poste 4 moderne, capable de s’écarter pour shooter, il possède des bras tentaculaires, ce qui lui permet d’être dissuasif en défense et de peser dans les duels. S’ il décide de rester du côté de l’Illinois l’an prochain, il pourrait devenir l’un des tous meilleurs joueurs du pays. (22pts, 10.5rbs et 3blks par matchs cette semaine

Jakob Poeltl (Utah) : Poeltl est adoré de pas mal de scouts NBA et au vue de ses dernières performances, on comprend pourquoi. Physique, excellent défenseur, il a des qualités de passe et quelques moves en attaque : c’est un pivot de qualité dans le style d’un Mason Plumlee, même si l’autrichien peut avec le temps devenir un vrai joueur offensif. (22pts, 8rbs à 70% aux tirs par matchs cette semaine

 

Ranking au 01/02/16

1/Oklahoma (=) ; 2/North Carolina (=) ; 3/Villanova (+3) ; 4/Maryland (+4) ; 5/Iowa (-2) ; 6/Xavier (+1) ; 7/Kansas (-3) ; 8/Texas A&M (-3) ; 9/Virginia (+2) ; 10/Michigan State (+2) ; 11/Providence (-1) ; 12/SMU (+1) ; 13/Iowa State (+1) ; 14/West Virginia (-5) ; 15/Baylor (+2) ; 16/Oregon (+7) ; 17/Miami (-2) ; 18/Purdue (+3) ; 19/Louisville (-3) ; 20/Kentucky (=) ; 21/Wichita State (+1) ; 22/Indiana (-3) ; 23/Arizona (-5) ; 24/Dayton (NC) ; 25/South Carolina (NC)

 

Les matches de la semaine

– (2) North Carolina/Louisville (19) : Leader incontesté de l’ACC, les Tar Heels se déplacent sur le parquet de Rick Pitino et des Cardinals de Louisville. Les Cards sont un peu dans le dur et se sont fait désossés par Virginia le week-end dernier, mais cette réception de UNC pourraient relancer Damion Lee et se coéquipiers. Roy Williams et ses joueurs sont quant à eux toujours invaincus dans l’ACC, et pourraient confirmer leur domination avec un succès en terrain hostile. Bel affrontement en perspective à la mène entre Marcus Paige et Trey Lewis, deux meneurs expérimentée et de qualité. (Match le lundi 01/02 à 01h00 heure française)

– (18) Purdue/Maryland (4) : Joli duel au sein de la Big Ten entre deux équipes qui sont dans le ranking national depuis le début de la saison. Maryland est une équipe complète et de grande qualité, avec peut être le meilleur 5 majeur de la NCAA, mais attention aux Boilermakers de Purdue et leur raquette monstrueuse, capable de mettre à mal n’importe quelle défense adverse. A.J. Hammons, Caleb Swanigan ou Isaac Haas, tous ces grand baobabs font un chantier monstre en ce moment. On suivra tout de même avec attention le duel entre Melo Trimble et Rapheal Davis, l’un des tous meilleurs défenseurs de tout le pays. (Match le samedi 06/02 à 22h00 heure française)

(11) Villanova/Providence (3) : Match au sommet dans la Big East entre deux des meilleures équipes de toute la ligue. Kris Dunn et les siens reçoivent Ryan Arcidiacono et les Wildcats de Nova pour un match clé de division, une division très serrée à ce stade de l’année. Xavier, Butler, Marquette, beaucoup d’équipes sont de qualité au sein de cette Big East et cet affrontement fait véritablement office de combat des chefs. Duel de big men dans la peinture entre Ben Bentil, le meilleur scorer de la Big East et Daniel Ochefu, le pivot sénior des chats de Villanova. (Match le samedi 06/02 à 20h30 heure française)

(13) West Virginia/Iowa State (12) : Derrière Oklahoma et Kansas, West Virginia et Iowa State se disputent les places d’honneurs au sein de la Big 12, mais en même temps, il est important pour ces deux programmes de se placer en vue du tournoi final de conférence. Iowa State alterne le bon et le plus mauvais cette saison : une grosse victoire sur Kansas mais aussi une défaite face à Texas A&M. West Virginia faisait réellement de belles choses mais l’équipe de Bob Huggins a pris l’eau du côté de la Floride ce week-end, avec une lourde défaite contre les Gators de Florida. On suivra la bataille à la mène entre Monte Morris et Jaysean Paige, deux joueurs intéressants. (Match le mardi 02/02 à 03h00 heure française)

Auteur : Alan

Aficionados des sports américains, rédacteur NCAA sur Dunkhebdo. A tendance a regretter le passé NBA mais passe son temps à parler des futurs prospects : oui, la bipolarité me caractérise. Fan des Celtics de Boston et adulateur de Tracy McGrady, je participe aussi au podcast tous les mardis.

Une réflexion sur « (NCAA Hebdo) : Et Buddy Hield terrassa Ben Simmons »

Les commentaires sont fermés.