(NCAA Hebdo) : Kansas roi de la Big 12

ku_bkc_ttu_21_t960

Chaque lundi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les lundis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

La semaine en bref

Beaucoup de changements cette semaine, avec des upsets à peu près à tous les étages. Commençons par Villanova, première équipe du ranking la semaine passée et qui est tombé sur le parquet de Xavier mercredi dernier, dans un duel de haute voltige entre les deux meilleures équipes de la Big East, et peut être deux des plus complètes équipes du pays. Nova a été au niveau mais c’est réellement Xavier qui a fait un match énorme, profitant de quelques coups de chauds en attaque, dont un de J.P. Macura en fin de première période. Les mousquetaires de l’Ohio menaient d’une quinzaine de points à 3mins de la fin, avant un run des Wildcats qui a réduis l’écart mais qui ne cache pas la différence entre ces deux équipes sur ce match. 6 joueurs ont mis plus de 10pts pour Xavier : 19 pour Macura et le freshman Edmond Sumner, mais également 16 pour Myles Davis… Mais les Musketeers ont pris l’eau ce dimanche face aux Pirates de Seton Hall, alors que Nova s’est bien repris en dominant Marquette.

Kansas a donc profité de cette semaine de folie dans la Big East pour se placer comme première équipe du pays, et cela avec deux succès, sur le parquet de Baylor puis à la maison face à Texas Tech. Les Jayhawks se sont adjugés pour la 12ème année de suite le titre de saison régulière de la Big 12, un véritable exploit quand on sait que des joueurs comme Kevin Durant, Michael Beasley, Blake Griffin ou Marcus Smart ont joué au sein de cette ligue ces derniers temps. Cela montre la force du programme coaché par Bill Self, un programme d’élite qui ne connait pas d’année blanche et qui sort de très bons joueurs. On pensait les hommes de Lawrence en difficulté cette année avec des recrues décevantes (Ben Simmons ou encore Jaylen Brown, Brandon Ingram ont ainsi préféré d’autres universités alors que Cheick Diallo a clairement du mal avec le jeu NCAA) et des équipes dangereuses comme Oklahoma, West Virginia ou Baylor, mais les joueurs de Bill Self ont montré du caractère et de l’expérience, une chose essentielle en College Basketball. Wayne Selden JR, Frank Mason III et Perry Ellis sont les tauliers de l’équipe, mais des éléments comme Landen Lucas et surtout Devonte’ Graham apportent dernièrement, surtout en défense. Félicitations donc aux Jayhawks, on attend donc une grosse March Madness après deux dernières éditions très décevantes.

Au sein de l’ACC, il faut parler de la grosse semaine de Miami, un programme qui s’est placé comme l’un des meilleurs de sa conférence. Equipe expérimentée et parfaitement emmenée par Jim Larrañaga, les Hurricanes ont parfaitement gérée leur semaine, semaine qui s’annonçait délicate avec la double réception de Virginia puis de Louisville, deux poids lourds de la conférence. Les séniors ont été au niveau, avec un Angel Rodriguez de qualité à la mène, un Sheldon McClellan bon défenseur à l’aile et un super Tonye Jekiri dans la raquette. Ja’Quan Newton ou encore Davon Reed complètent cette équipe, surtout Reed qui a été excellent cette semaine, avec 19pts de moyenne et une grosse adresse extérieure. Attention donc aux Canes dans cette fin de saison, surtout que l’ACC est dense cette saison : UNC a perdu face à Virginia, Virginia qui s’était donc incliné à Miami donc, alors que Duke, Louisville ou encore Notre Dame alternent le bon et le très mauvais.

En outre, on se doit de parler des Badgers de Wisconsin, une équipe qui revient très fort dans la Big Ten. Délaissé de leur duo Kaminsky-Dekker de ces dernières années et sans leur légendaire coach Bo Ryan parti à la retraite, les ragondins du Wisconsin sont sur une grosse série de succès, les plaçant à la deuxième place de leur conférence derrière Indiana. Mais c’est surtout l’impression laissée par leurs victoires face à Iowa puis à la maison sur Michigan cette semaine qui est importante. Nigel Hayes s’affirme comme l’un des ailiers les plus complets du pays, Bronson Koenig met dedans et organise parfaitement le jeu tandis que le freshman Ethan Happ, qui s’entrainait l’an dernier face à Kaminsky s’épanouit et est un des meilleurs jeunes intérieurs de la conférence.

Indiana est en tête de cette Big Ten avec 13 succès en 16 matchs joués, mais derrière un peloton s’est formé de 4 équipes avec 11 victoires en 16 rencontres : Wisconsin donc, mais aussi Iowa qui reste sur 3 défaites de suite, Michigan State vainqueur de 4 matchs d’affilée et Maryland, défait à Purdue samedi dernier. Le suspens s’annonce donc extrême en vue du tournoi final de la Big Ten qui aura lieu dans l’antre des Pacers d’Indiana.

Enfin il faut parler de la sale semaine des chats sauvages de l’Arizona, et peut être d’une passation de pouvoir au sein de la PAC 12. On s’attendait à une année délicate pour les hommes de Sean Miller, mais on pensait que le collectif et la défense mettraient les hommes de Tucson en pole position pour remporter encore une fois le titre de champion de saison régulière de la côte pacifique. Mais Zona semble avoir trouvé plus fort et plus complet cette année, avec des équipes comme Oregon, Colorado ou encore Utah qui sont réellement au niveau, alors que les Golden Bears de Cal reviennent eux-aussi très fort. Les Wildcats dépendent grandement de leur défense et cette dernière a pris l’eau à Colorado puis à Utah cette semaine, deux matchs qui se sont soldés par deux revers pour Gabe York et ses coéquipiers. Il y a donc du changement dans l’air sur les bords du Pacifique en ce début mars.

 

 

Le 5 de la semaine

Gary Payton II (Oregon State) : L’un des meilleurs meneurs du pays, le fils du légendaire meneur des SuperSonics est un joueur ultra complet et bâti pour le monde professionnel. Défenseur acharné, attaquant physique et rapide, il a fait une grosse saison et pourrait permettre aux Beavers de retrouver la March Madness après une longue disette. (14pts, 8.5rbs, 5asts et 2.5stls à 42% aux shoots par matchs cette semaine)

Isaiah Whitehead (Seton Hall) : Deuxième scoreur et troisième passeur de la Big East, Whitehead est un des jeunes bons joueurs du championnat NCAA. Le combo-guard des Pirates de Seton Hall a été le grand artisan de la superbe semaine de sa fac, qui a battu Providence puis Xavier, deux des meilleurs équipes de la conférence et même du pays. (23.5pts, 4rbs, 7asts, 4blks et 1.5stls à 48% aux shoots par matchs cette semaine)

Malcolm Brogdon (Virginia) : Le meilleur joueur de l’ACC depuis le début des matchs de conférence, l’ailier sénior Malcolm Brogdon reste sur une grosse semaine. Certes, les Cavs de Virginia ont perdu face à Miami, mais Brogdon a été au niveau face aux Canes, avant de conduire son équipe au succès face à North Carolina, le poids lourd de l’ACC cette année. Bon shooter, excellent défenseur, bref il est l’archétype de la star NCAA. (27pts, 4.5rbs, 2stls à 61% aux tirs et à 58% à 3pts par rencontres cette semaine)

– Domantas Sabonis (Gonzaga) : Peut-être le meilleur joueur de la WCC, Sabonis est un monstre dans la peinture. Excellent rebondeur, attaquant honnête, le lithuanien forme avec le canadien Kyle Wiltjer un tandem de haute voltige, tandem qui a permis à Zaga de se replacer dans sa conférence, avec un gros succès samedi sur Brigham Young, le rival des Bulldogs. On l’attend de pied ferme au tournoi de la WCC qui débute en milieu de semaine. (16pts et 15.5rbs à 46% aux shoots par matchs cette semaine)

Damian Jones (Vanderbilt) : Un des intérieurs les plus suivis par les scouts NBA, Jones a enfin montré de grosses choses cette semaine, mais surtout, Vanderbilt a gagné des matchs délicats au sein de la SEC. Des succès donc en Floride face aux Gators mais surtout à la maison sur Kentucky, avec à chaque fois un Damian Jones excellent et comme pièce centrale de l’attaque des Commodores. Techniquement au dessus pour un poste 5, il pourrait aider bon nombre de franchises NBA dès l’an prochain. (21pts et 7.5rbs à 69% aux tirs par matchs cette semaine)

 

Ranking au 29/02/16

1/Kansas (+1) ; 2/Michigan State (+4) ; 3/Villanova (-2) ; 4/Virginia (-1) ; 5/Xavier (=) ; 6/Oklahoma (-2) ; 7/Miami (+5) ; 8/North Carolina (-1) ; 9/Oregon (+4) ; 10/West Virginia (+4) ; 11/Louisville (=) ; 12/Indiana (+6) ; 13/Utah (+9) ; 14/Maryland (-4) ; 15/Purdue (+5) ; 16/Iowa (-8) ; 17/Duke (-2) ; 18/Arizona (-9) ; 19/Baylor (=) ; 20/Texas A&M (+1) ; 21/Iowa State (-4) ; 22/Kentucky (-6) ; 23/Texas (+2) ; 24/SMU (=) ; 25/California-Berkeley (NC)

 

Les matches de la semaine

(8) North Carolina/Duke (17) : Deuxième volet de la rivalité pour la domination régionale dans l’état de la Carolina du Nord, avec les Tar Heels de North Carolina qui se déplacent du côté de Durham pour y jouer les Blue Devils de Duke. Les Dukies avaient remporté à la surprise générale le match aller, avec un effectif réduit mais avec un coeur énorme, face à une équipe de UNC qui avait déjouer tactiquement, à l’image de son coach, Roy Williams. UNC est devant au classement mais une victoire permettraient aux joueurs de Coach K de se replacer avant le tournoi de l’ACC. Ce sera également « Senior Day » pour Marshall Plumlee, le petit dernier de la fratrie des Plumlee, qui jouera son dernier match devant son public. (Match le samedi 05/03 à 00h30 heure française)

– (12) Indiana/Iowa (16) : Choc au sommet de la Big Ten entre deux équipes aux dynamiques totalement inverses. Indiana carbure fort en ce moment, avec trois succès de suite et une équipe qui tourne bien, autours du meneur sénior Yogi Ferrell. Quand à Iowa, et bien les hommes de Fran McCaffery vont mal et restent sur trois revers d’affilée, ce qui les a éloigné des Hoosiers au top de la conférence. Ce sera donc peut être un avant gout de la finale de la Big Ten, mais une victoire d’Indiana accorderaient à Tom Crean et ses joueurs le titre de saison régulière de cette même Big Ten. (Match le mardi 01/03 à 03h00 heure française)

(25) California-Berkeley/Arizona (18) : Match très intéressant dans la PAC 12 avec le déplacement des Golden Bears de Cal du côté de Tucson pour y jouer les Wildcats d’Arizona. L’équipe de Cuonzo Martin n’est pas la même en déplacement, où elle peut avoir de gros trous d’airs, et cela devra être éviter jeudi prochain pour espérer ramener un résultat de l’Arizona. Mais l’équipe de Sean Miller est en manque de confiance et pourrait profiter de ce match pour se relancer au sein d’une PAC 12 extrêmement ouverte. Gros match dans le match au poste 4 entre le talentueux freshman Ivan Rabb et le sénior Ryan Anderson. (Match le jeudi 03/03 à 03h00 heure française)

LSU/Kentucky (22) : C’est sans doute le match de la dernière chance pour les Tigers de LSU de Ben Simmons. Auteur d’une excellente saison individuelle, Simmons n’a pas grand chose a se reprocher, ce qui n’est pas le cas de son coach ni de son équipe, qui patauge au milieu de la SEC. Certes les hommes de Baton-Rouge possède de bons succès comme face à Kentucky, Vanderbilt ou Florida, mais leur bilan de 17-12 ne leur permet pas pour le moment de prétendre à une place à la March Madness. Une victoire à la Rupp Arena face à des Wildcats sur courant alternatif pourrait crédibiliser une participation au tournoi final, une chose qui serait normale pour un joueur du calibre de Ben Simmons. (Match le samedi 05/03 à 20h00 heure française)