(NCAA Hebdo) : Villanova toujours au sommet du trône

usa-today-9089006.0

Chaque lundi, Dunkhebdo vous propose une rubrique 100% NCAA. Résumé de la semaine, matchs à suivre, joueurs de la semaine, highlights : c’est cela que vous pourrez retrouver tous les lundis sur Dunkhebdo. Vous pouvez également retrouver chaque semaine la présentation d’un acteur du championnat NCAA, un prospect qui attire déjà les recruteurs NBA.

 

La semaine en bref

Villanova continue son petit bonhomme de chemin à la tête du classement national, avec deux matchs pleinement maitrisés, face à Temple dans un derby de la Pennsylvanie puis face à Butler, un programme d’importance de la Big East. Ce qui est bien avec les Wildcats c’est que l’effectif est profond et complémentaire, et qu’à chaque rencontre un joueur différent peut faire la différence. Face à Temple, c’est le freshman Jalen Brunson qui a été excellent, établissant son record en carrière avec 25pts, tandis que Kris Jenkins mettait 20pts contre Butler. Ryan Arcidiacono continue d’organiser à merveille le jeu de Nova, avec 8 passes décisives contre Temple puis 9 face aux Bulldogs. L’affrontement face à Xavier cette semaine s’annonce extrêmement alléchant.

Deuxième équipe du classement, Kansas aussi continue de carburer à un gros rythme, même si il est vrai que Perry Ellis et ses coéquipiers avaient une semaine tranquille. Un succès sur Oklahoma State à la maison et une victoire dans le derby sur le parquet de Kansas State, bref l’équipe de Bill Self a assuré. Les Jayhawks sont toujours seul en tête dans la Big 12, mais ils sont toujours talonnés par Oklahoma, West Virginia ou encore Baylor. Oklahoma s’est incliné face à Texas Tech avant de se reprendre et d’arracher un match capital sur le sol de West Virginia, avec un collectif retrouvé, un Buddy Hield de nouveau assassin en attaque et un Khadeem Lattin énorme dans la peinture : l’intérieur de deuxième année a fini avec 9 unités, 13 prises et 6 contres face à de pauvre Mountaineers, incapable de répondre au défi physique des Sooners.

Dans la Big 12 toujours, il est temps de donner de la lumière à un programme qui fait une superbe saison, les Red Raiders de Texas Tech, une petite fac dans le monde du sport. Ce programme n’a pas fait la March Madness depuis 2007 et n’attire pas les tops prospects, mais se compose de joueurs de seconde zone, qui il est vrai effectuent une grosse saison 2015-2016. Tubby Smith effectue un super boulot avec cette équipe, qui après des débuts difficiles dans les matchs de conférence, a connu deux dernières semaines de folie. Des succès sur Iowa State, à Baylor ou encore cette semaine face à Oklahoma : bref, que des équipes classées dans le Top 25 qui ont subi la loi du collectif texan. En effet, 7 joueurs inscrivent au moins 9pts par matchs, la défense est solide et l’effectif est expérimenté. Bref, une sélection au tournoi final serait une belle récompense pour ce programme !

Dans l’ACC, on a eu cette semaine encore le droit à un génial Duke/North Carolina, la rivalité historique du basket universitaire. Alors on va faire simple, Duke s’est imposé au bout du suspense mais là n’est pas le plus important, il faut parler de Roy Williams, le coach des Tar Heels et de sa fin de match catastrophique. Le temps-mort non pris sur la dernière possession ne m’as pas particulièrement choqué, car jouer directement une possession ne permet pas à la défense de communiquer, surtout à ce niveau où les joueurs sont jeunes et inexpérimentés. Mais Williams a manqué sa fin de match dans le sens où il n’a pas appelé les bons systèmes et qu’il n’a pas nourrit Brice Johnson à l’intérieur. Inarrêtable en première mi-temps, le sénior n’a inscris que deux points dans les treize dernières minutes et cela car les extérieurs Joel Berry II et Marcus Paige ont mangé le cuir. Face à une équipe diminuée, sans Amile Jefferson, sans Matt Jones qui s’est tourné la cheville en première période et avec un Marshall Plumlee à quatre fautes pour la plupart de la deuxième période, Johnson aurait du avoir l’essentiel des ballons en fin de match. Mais bravo à Coach K et à ses Blue Devils, qui ont montré encore une grosse force de caractère et une capacité à faire face dans l’adversité la plus extrême.

Côté pacifique, on peut parler de la grosse semaine des Utes de Utah au sein de la PAC 12. En road trip du côté de la Californie, Jakob Poeltl et ses coéquipiers ont gagné face aux Bears de UCLA et contre les Trojans de USC, deux équipes de qualité. L’intérieur autrichien a fait un chantier monstre, mettant à mal les intérieurs adverses. Des éléments comme Jordan Loveridge (17pts face à UCLA), Brandon Taylor (8pts et 10asts face à USC) ou Kyle Kuzma entourent à merveille Poeltl, faisant de cette équipe d’Utah une des favorites pour le titre de la PAC 12 dans cette fin de saison. Autre équipe qui a effectué un road trip de qualité la semaine passée, les Golden Bears de California-Berkeley, qui étaient du côté de Washington pour y jouer les deux facs de l’état. L’équipe de Cuonzo Martin a fait le boulot, profitant d’un super Jaylen Brown face aux Huskies de Washington (23pts et 5rbs) et d’un super effort collectif face aux Cougars de Washington State, avec Jabari Bird, Ivan Rabb et Tyrone Wallace qui ont inscris chacun plus de 10pts. La fac californienne se replace donc au bon moment dans cette course à la March Madness.

Enfin on peut parler de la Big Ten, où le classement est encore totalement indécis en vue du tournoi final de conférence. Indiana a gagné ses deux matchs, les deux à la maison du côté de Bloomington face à Nebraska puis face à Purdue, dans le derby de l’Indiana. L’effort collectif a été excellent face aux Boilermakers, avec Tom Crean qui a décidé de jouer au large pour mettre à mal les grands baobabs que sont A.J. Hammons, Isaac Haas… Robert Johnson a été juste monumental en défense, trappant les intérieurs adverses sur pratiquement toutes les possessions et harcelant les ailiers de Purdue. Yogi Ferrell, Troy Williams ou encore Max Bielefeld ont mis dedans pour les Hoosiers, permettant de remporter un gros succès.

Iowa et Maryland ont perdu de façon impardonnable cette semaine dans cette même Big Ten. Maryland sur le parquet de Minnesota jeudi dernier, une équipe de Minnesota qui n’avait pas encore remporté le moindre match de conférence cette saison ! Les Terrapins se sont bien repris en disposant de Michigan ce dimanche, mais dans la douleur et avec un effort défensif quasi-nul, ce qui inquiète en vue de la fin de saison. Rasheed Sulaimon tient beaucoup le ballon, Melo Trimble ne veut pas défendre et Jake Layman n’a pas assez de responsabilités en attaque, lui qui était bien plus impliqué dans le jeu de l’équipe l’année dernière. Quant aux faucons noirs et jaunes d’Iowa, ils ont perdu du côté de Penn State, une fac de seconde zone qui a mis à mal le collectif des Hawkeyes. Le banc de l’équipe de Fran McCaffery est en difficulté ces derniers temps et ne soulage pas les titulaires, ce qui rend la tache complexe pour Iowa, qui doit se reprendre sous peine de chuter au classement.

 

Le 5 de la semaine 

– Damion Lee (Louisville) : Il pensait jouer la March Madness cette saison, il ne lui reste finalement que quelques matchs à jouer dans sa carrière universitaire. Après trois grosses saisons à Drexel, Lee a rejoint Rick Pitino et Louisville pour jouer le tournoi final une fois dans sa carrière, mais des problèmes académiques ont forcé les Cardinals a se retirer de la folie de Mars. Mais Damion Lee est un excellent scorer et entend bien terminer son cursus universitaire, comme le montre son gros match face à Duke. (19.5pts, 5rbs et 3stls à 45% aux tirs par matchs cette semaine)

Marcus Georges-Hunt (Georgia Tech) : Un des éléments les plus sous-estimés de l’ACC, Georges-Hunt est le leader de Georgia Tech cette saison et a fait une semaine de grande qualité. Deux succès cette semaine, sur Florida State puis surtout Notre Dame, avec un game-winner de l’ailier des Yellowjackets. Joueur complet, il s’impose cette saison comme l’un des meilleurs scorers de toute l’ACC. (23pts et 5.5asts à 48% aux shoots par rencontres cette semaine)

Troy Williams (Indiana) : Avec James Blackmon JR out pour toute la saison, Indiana a besoin que Troy Williams élève son niveau de jeu pour que les Hoosiers figurent bien dans cette fin de saison. Défenseur médiocre, il a fait deux gros matchs cette semaine, avec un effort défensif notable et des qualités athlétiques offensives lui permettant d’être un excellent complément de Yogi Ferrell, le meneur star d’Indiana. (18.5pts et 2.5stls à 75% aux tirs par matchs cette semaine)

– Johnathan Motley (Baylor) : Sacré joueur de la semaine dans la Big 12, Motley a été le grand artisan de la grosse semaine de Baylor, les Bears qui ont disposé de Iowa State puis de Texas. Le sophomore est un intérieur intéressant et devrait faire du dégât dans les prochains mois du côté de Waco. (25.5pts, 7rbs et 3blk à 55% aux shoots en moyenne cette semaine)

Jakob Poeltl (Utah) : Peut-être le meilleur poste 5 de toute la NCAA, Poeltl plane depuis le début de saison. Son équipe a connu une grosse semaine, avec deux succès en Californie sur UCLA puis USC, avec un Jakob Poeltl de haute voltige. L’autrichien a été justement sacré joueur de la semaine dans la PAC 12. (22pts, 12rbs et 2.5stls à 64% aux tirs et 80% aux lancers-francs par matchs cette semaine)

 

Ranking au 22/02/16

1/Villanova (=) ; 2/Kansas (=) ; 3/Virginia (+4) ; 4/Oklahoma (-1) ; 5/Xavier (+3) ; 6/Michigan State (+2) ; 7/North Carolina (-2) ; 8/Iowa (-4) ; 9/Arizona (+3) ; 10/Maryland (-4) ; 11/Louisville (+7) ; 12/Miami (-1) ; 13/Oregon (+3) ; 14/West Virginia (-4) ; 15/Duke (+5) ; 16/Kentucky (-2) ; 17/Iowa State (-4) ; 18/Indiana (+4) ; 19/Baylor (+6) ; 20/Purdue (-3) ; 21/Texas A&M (NC) ; 22/Utah (NC) ; 23/Notre Dame (-4) ; 24/SMU (-3) ; 25/Texas (-1)

 

Les matches de la semaine

(7) North Carolina/Virginia (3) : Les deux meilleures équipes de l’ACC se retrouvent ce week-end pour ce choc du côté de Charlottesville. UNC peut être considéré comme l’équipe la plus complète de toute la ligue, mais ce déplacement pour y jouer Virginia s’annonce délicat. La défense des Cavaliers est excellente et va poser des soucis aux Tar Heels, dans le sens où elle est excellente sur l’homme et qu’elle tend à  faire déjouer ses opposants. Le pressing de l’équipe de Tony Bennett est harassant durant 40mins et pourrait user l’équipe de Roy Williams, qui devra faire les bons ajustements, ce qu’il n’a pas fait face à Coach K mercredi dernier. Beau duel à l’intérieur entre Brice Johnson et Anthony Gill, deux postes 4 physique et explosif. (Match le samedi 27/02 à 00h30 heure française)

(1) Villanova/Xavier (5) : Choc dans la Big East, avec Villanova qui se déplace du côté de l’Ohio pour y jouer Xavier. Nova joue excellemment bien dernièrement et s’impose comme la meilleure équipe du pays, au sein d’une Big East il est vrai plutôt faible. Mais les mousquetaires de Xavier sont au niveau cette saison, c’est une équipe complète et profonde qui pourrait clairement embêter Villanova. Bel affrontement au poste 2 entre Trevon Bluiett et Josh Hart, les deux meilleures marqueurs de leurs programmes. (Match le mercredi 24/02 à 01h00 heure française)

(2) Kansas/Baylor (19) : Match délicat pour Kansas avec ce match dans le Texas du côté de Waco pour y jouer les Bears de Baylor. Les texans sont en pleine bourre après une belle semaine, et c’est le bon moment pour jouer les Jayhawks et tenter de les faire tomber. Kansas est maitre des lieux dans la Big 12 depuis pas mal d’années mais les ours texans ont un coup à jouer cette année, mais cela passe par un succès cette semaine. On suivra le duel entre Perry Ellis et Rico Gathers, Ellis un excellent attaquant et Gathers le meilleur rebondeur du pays. (Match le mardi 23/02 à 02h00 heure française)

(9) Arizona/Utah (22) : Affrontement en haute altitude dans la PAC 12 entre Wildcats et Utes, qui sont au coude à coude en haut du classement de la conférence avec les Ducks d’Oregon. Zona est dans une année de transition après les départs ces dernières années des Aaron Gordon, Stanley Johnson, Rondae Hollis-Jefferson et compagnie, mais Sean Miller arrive à tirer le meilleur de son groupe. Utah aussi a perdu gros l’été dernier, en la présence de Delon Wright, mais peut compter sur un secteur intérieur fourni, illustré par le futur « lottery pick » Jakob Poeltl. Son affrontement avec Kaleb Tarczewski, un des meilleurs poste 5 défensif de la NCAA méritera notre attention. (Match le samedi 27/02 à 20h00 heure française)