«Petit marché NBA» et «Gros marché NBA» : quelles différences ?

Gros marché NBA

«Petit marché NBA» et «Gros marché NBA». Ces deux termes polluent le débat autour de la Grande ligue américaine. Pourtant, personne ne semble en mesure de bien les définir. Une fois passé les cas de figure les plus classiques – Oklahoma City, Los Angeles ou encore New York – la notion devient tout de suite plus floue. Pour essayer de se sortir de cet épais brouillard, le Dunkhebdo NBA Podcast tente de définir les différences entre ces deux notions. Et surtout, de comprendre les réalités qui se cachent sous ces termes. 

Du point de vue de la télévision américaine, la notion de marché renvoie au nombre de téléviseurs d’une agglomération (designated market area ou DMA). Une donnée mise à jour régulièrement par l’entreprise Nielsen. Or, premier problème, s’il existe bien des agglomérations qui se détachent, elles sont seulement au nombre de deux: New York et Los Angeles. Ainsi, l’écart entre la DMA de Los Angeles (#2) et Chicago (#3) est équivalent à celui entre cette même ville de Chicago et Cleveland (#3). 

Peut-être faut-il alors dépasser cette simple opposition entre «Petit marché NBA» et «Gros marché NBA» ?

Le Podcast

Youtube

YouTube video

Audio

CREDITS

Podcast

Le Dunkhebdo NBA Podcast est un podcast de Dunkhebdo. Cet épisode a été enregistré le 30 novembre 2020. Participants: Thomas Feler, Adrien Randon et Benjamin Ringuet. Génériques: «Litty» produit par Sound MOB ; «Bryson tiller type beat x ryan trey type beat – whole thing» produit par prod. ricci.

Photo

Michael Muraz