[The French Time] Énorme Rudy Gobert

Toutes les deux semaines, retrouvez le bilan des performances de nos Français.

Afficher l'image d'origine

Un mois de décembre exceptionnel pour Gobert

Comme il l’a annoncé dans la presse il y a quelques semaines, Rudy Gobert se considère actuellement comme le meilleur pivot de la ligue. Et, sur le mois de Décembre, il n’en est vraiment pas loin. En effet, sur les 15 matchs joués par le Jazz, Gobert en a fini 12 en double-doubles, et avec 14.3pts et 13.1 reb de moyenne, il est sur ses plus hauts chiffres en carrière. De plus, Gobert a réalisé un mois exceptionnel au niveau de l’efficacité avec 77.8% au tir, plus haute moyenne sur un mois depuis la saison 1983-1984 !
Cette surefficacité et ses progrès en attaque ne diminue pas pour autant son énorme impact défensif. Avec 2.59 contres par match, Gobert est le deuxième meilleur contreur de la ligue, et on le sait, gène et conteste un très grand nombre de shoots dans la raquette, comme le montre cette stat tweetée par NBA_Math :

https://twitter.com/NBA_Math/status/815267005397946368

De quoi faire de Gobert un réel prétendant au All Star Game et au titre de DPOY.

Son poster sur Jahil Okafor :

Ses highlights contre Phoenix :

Coup d’arrêt pour Fournier, du mieux pour Batum

Blessé au talon, Evan Fournier a manqué les 4 derniers matchs du Magic. Une blessure qui n’a pas fini de le frustrer et qui s’avère pénalisante pour Orlando, désormais 12ème à l’Est.

Ses 26pts contre Miami le 20 Décembre :

Nicolas Batum a signé, quant à lui, une meilleure fin d’année. Avec une régularité au tir retrouvé (43.7% sur les 10 derniers matchs), il a aussi encore augmenté son influence sur le jeu avec 17.8pts, 7.7reb et 6.9ast en moyenne. Cette influence s’est ponctuée par un triple double contre Chicago le 23/12 (20pts, 11reb et 10 ast) et plusieurs très bons matchs. Batum est le deuxième meilleur passeur et rebondeur à son poste (derrière l’exceptionnel James Harden), et permet à Charlotte de rester sur 5 victoires en 6 matchs. Seul hic : les Hornets sont à la peine face au Top 3 à l’Est (Cleveland, Toronto et Boston) avec 6 défaites en 6 matchs…

Son triple-double :

Son game-winner contre les Lakers :

Ajinça disparaît de nouveau, Parker en jambe

On avait laissé Alexis Ajinça avec une place de titulaire chez les Pelicans. Mais, depuis la période de Noël, New Orleans a décidé de jouer plutôt « petit » avec Anthony Davis au poste de pivot, ce qui repousse Ajinça sur le banc. Un choix efficace car les Pelicans restent sur 4 victoires, dont les 3 dernières auxquelles le pivot français n’a même pas pris part….

Après une période un peu creuse juste avant Noël, Tony Parker est de nouveau en pleine forme. En effet, il reste sur 3 matchs à plus de 18pts avec notamment 22pts hier contre Atlanta, le tout avec une très bonne efficacité au tir. Bien aidé en défense par Danny Green, Parker a plus de jambes en attaque, et montre qu’il peut encore scorer sur certaines séquences, outre son rôle d’organisateur.

Ses 20pts contre les Suns le 28/12 :

Les autres : Rien ne bouge, sauf pour Séraphin

Toujours irrégulier, Boris Diaw reste sur deux performances moyennes avec le Jazz avec notamment 0pts, 2reb et 1ast contre Phoenix le 31/12. Mais son rôle dans la rotation du Jazz, qui voit le retour petit à petit des blessés, reste pour l’instant important.

Après 4 défaites d’affilés, les Pacers sont sur une série de 2 matchs gagnés. Ce léger mieux profite à Kevin Seraphin, qui a joué une quinzaine de minutes sur les deux rencontres et s’est montré plutôt intéressant. De quoi lui laisser l’opportunité de se montrer pendant les prochains jours.

Son dunk contre le Magic :

Cela va un peu mieux pour Lauvergne à Oklahoma City. S’il n’a pas retrouvé son impact du début de saison, son temps de jeu est en hausse (plus de 10min sur les 6 derniers matchs) et il a de nouveau sa chance. Mais son rôle reste mineur…

Joakim Noah est en difficulté à New York. S’il reste sur un très bon match statistique (15pts, 16reb) face à l’équipe de Houston faible au poste de pivot, l’équipe des Knicks marche mieux sans lui. Et il est plutôt à la peine dans son rôle de protecteur de cercle…

Ses 15pts contre les Rockets :

– Enfin, après plusieurs matchs sans jouer, Timothé Luwawu fait de nouveau partie de la rotation des Sixers avec notamment 11 et 15min sur les 2 derniers matchs.

Auteur : Pierre

Membre de Dunkhebdo depuis août 2015. Intervenant dans les podcasts et hôte du Up&Thunder. Fan du Thunder et de la seule vraie star que notre franchise ait eu dans ses rangs, Russell Westbrook. Cœur brisé en juillet 2019.