[The French Time] Gobert continue sur sa lancée

The French Time

Toutes les deux semaines, retrouvez le bilan des performances de nos Français.

Utah Jazz v Phoenix Suns

Gobert continue sur sa lancée

On avait laissé le Jazz en difficulté (4 défaites de suite) et avec de nombreux blessés. Si pas mal de joueurs sont, comme souvent à Utah, toujours abonnés à l’infirmerie, le Jazz connaît une très bonne période avec 5 victoires sur les 6 derniers matchs. Et Gobert n’y est pas du tout étranger. Sur ces 6 matchs, il a complété 4 doubles-doubles d’affilée avec notamment 19pts et 13reb contre Denver le 23/11 et 16pts et 17reb contre Minnesota le 28/11. Il reste sur un très bon mois de Novembre et semble même progresser en attaque. En effet, Gobert a désormais le meilleur pourcentage au tir de la NBA avec 64.2%. Si son rôle se limite à des dunks, alley-oops et claquettes, il est très efficace dans son domaine et gagne à être servi plus souvent. De plus, d’après nba.com, Gobert se classe deuxième dans la catégorie des « screen assists », écran menant directement à un panier d’un coéquipier. De quoi mettre en valeur un autre de ses rôles offensifs.

Ses 16pts – 17reb contre Minnesota :

Son reverse slam contre Houston :

Mahinmi, un court retour

On l’attendait depuis un moment… Mais il aura fallu attendre le 26 Novembre pour voir Ian Mahinmi de retour. Lors de son premier match de la saison face aux Spurs, après avoir manqué les 14 premiers matchs, il a pu jouer 14 minutes, pour une très faible production (1pts et 1reb). Un retour qui aurait pu grandement aider les Wizards, s’il avait été de plus longue durée. En effet, mauvaise nouvelle,  Mahinmi a de nouveau été mis au repos sur les 3 derniers matchs pour soigner son genou…

Fournier porte le Magic, Batum en mal d’adresse

En plus d’être un scoreur prolifique et régulier, on peut voir match après match qu’Evan Fournier est désormais le leader de la franchise d’Orlando. Plus gros temps de jeu (33.9min par match), meilleur scoreur (17.2pts par match) et option offensive numéro 1 (13.4 tir par match), Fournier est un rouage plus qu’essentiel au Magic. Orlando reste sur 3 victoires en 5 matchs, depuis la titularisation de DJ Augustin à la place d’Elfrid Payton. Et ce changement donne d’autant plus de responsabilités à Fournier, qui porte encore plus la balle. De quoi réaliser de très bonnes performances (27pts le 27/11 contre Milwaukee et 28pts à 11/14 le 01/12 contre Memphis), mais pas de prétendre aux play-offs.

Ses highlights contre Milwaukee :

Ses highlights contre Memphis :

L’adresse reste définitivement le péché mignon de Nicolas Batum. Toujours omniprésent et indispensable aux Hornets comme en témoigne 34.6min de moyenne par match, Batum peine à avoir de bons pourcentages au tir. Déjà irrégulier, sa légère blessure à l’œil qui lui a fait manquer le match contre New York le 26/11 n’a semble t-il pas arrangé les choses. Depuis son retour, il tourne à un très faible 32% au tir. Mais son dernier match à 15pts, 12ast et 8reb semble très encourageant.

Son nouveau spécial :

1000 pour Diaw

Ce 28 novembre restera probablement gravé dans la mémoire de Boris Diaw. En effet, titulaire au coté de Gobert contre Minnesota, il foule pour la 1000ème fois un parquet NBA. De quoi mettre en valeur une carrière longue et pleine, récompensée par un titre en 2014 et le trophée de MIP en 2006.
Néanmoins, cela sera peut être le moment le plus marquant de cette saison pour Diaw, qui reste en grande difficulté au fil des matchs. Malgré des performances un peu meilleures et quelques progrès, il reste très en deçà de ce qu’on peut attendre de lui.

Les autres : Beaucoup de blessures

– Souvent laissé au repos (3 matchs loupés sur les 7 derniers), Tony Parker continue d’avoir des performances en dents de scies. Il a notamment réalisé une très bonne performance contre Washington le 26/11 avec 20pts et 3ast en 27min, enchaîné avec un match à 2 pts et 0/9 au tir contre Orlando le 29/11. Mais Parker a retrouvé un niveau de jeu plus convaincant que durant les premières semaines de la saison, et San Antonio continue de gagner, encore et encore.

Ses 20pts contre les Wizards :

– Joakim Noah, quant à lui, disparaît peu à peu de la rotation des Knicks. Avec plusieurs petites blessures enchaînées et plusieurs contre-performances (0pts et 3reb contre Charlotte le 26/11 et 2pts et 3 reb contre OKC le 28/11), Noah est de plus en plus en difficulté. Son coach,qui a tendance à jouer de plus en plus petit avec Porzingis en 5, commence à faire confiance à Kyle O’Quinn et Willy Hernangomez plutôt qu’à l’ancien Bull. Recruté pour 4 ans et au prix fort, le cas Noah peut inquiéter les fans New-yorkais.

– Kevin Séraphin, blessé au genou gauche, n’a plus été vu du côté d’Indiana depuis 5 matchs… Idem pour Alexis Ajinça, qui n’est entré que pendant 2 des 7 derniers matchs des Pelicans, et qui fait de moins en moins partie des plans de son coach…

– Du côté d’Oklahoma City, Lauvergne continue d’apporter sa régularité et son impact physique. Première rotation au poste 4, il peut encore gagner du temps de jeu, avec notamment son très bon 40.5% à 3pts. Il pourra peut-être aussi profiter de la probable blessure de Steven Adams pour se montrer. Mais sa nouvelle situation lui semble en tout cas plus confortable que celle qu’il avait à Denver.

Ses 15pts en 18min contre Denver :

– S’il est en pleine forme, Timothé Luwawu est très loin d’avoir fait son trou à Philadelphie. Envoyé en D-league pour un seul match puis rappelé, il doit faire ses preuves durant les garbages time et n’a que très peu sa chance durant les matchs (jamais plus de 10min). Difficile dans ces cas-là de faire mieux que 6pts et 3reb, sa meilleure performance contre Chicago le 25 novembre.

Auteur : Pierre

Membre de Dunkhebdo depuis août 2015. Intervenant dans les podcasts et hôte du Up&Thunder. Fan du Thunder et de la seule vraie star que notre franchise ait eu dans ses rangs, Russell Westbrook. Cœur brisé en juillet 2019.