Free Agency 2014: L’illusion d’un changement?

LeBron+James+Miami+Heat+v+Charlotte+Bobcats+VHrxrtw4kuLx

La Free Agency 2014. Cela fait déjà plusieurs mois, voire plusieurs années, que les spécialistes NBA annoncent que ce marché des agents libres transformera complétement le visage du championnat comme celui de 2010, qui avait vu quelqu’un des meilleurs éléments de la ligue changer de crémeries. Nombreuses sont les équipes qui ont usé de trades et libérer leur joueur dans l’optique de réaliser des gros coups en 2014. Cependant, plus le temps avance et plus les attentes autour de cette free agency sont revues à la baisse. Au final, cette free agency, celle du changement, ne sera-t-elle pas juste une illusion ?

DES SUPERSTARS PARTIES POUR RESTER ?

Toute l’attente qui entoure le marché des agents libres prend sa source dans la pléthore de superstars qu’il devait abriter. Seulement la plupart de ses superstars (LeBron James, Dwyane Wade, Carmelo Anthony, Chris Bosh ou encore Amar’e Stoudemire) doivent activer une option qui les libérera de leur dernier année (très juteuse) de contrat et quitter leur club actuel ce qui pour certains n’aurait pas beaucoup de sens.

Ainsi, la probabilité de voir LeBron James agent libre l’été prochain reste très faible. Double champion en titre avec le Heat, le meilleur joueur du monde mène son équipe  favorite à sa propre succession pour réaliser un triplé. A l’heure actuelle, il n’a pour le moins aucun intérêt à quitter South Beach, surtout pour créer un nouveau ouragan médiatique quand on connait l’impact qu’a eût le premier sur sa personne. Donc malheureusement pour les adeptes de théories qui voient le King retourner dans l’Ohio, dans une équipe qui ne se serait volontairement pas renforcer au poste 3 ces dernières années, mais peu de chances d’assister un changement de club pour James. Comme c’est le cas pour Dwyane Wade qui lui a coupé cours aux futures rumeurs en expliquant clairement qu’il voulait rester à Miami, les équipes (comme Chicago ?) qui pensaient à lui devront donc se tourner vers quelqu’un d’autre. Cet autre personne qui ne sera probablement pas Chris Bosh, le troisième membre du Big Three  et le plus souvent critiqué, qui d’un point de vue financier n’a aucun intérêt à activer son option et s’assoir sur plus de 20 millions de dollars, somme qu’aucune équipe ne devrait normalement lui proposer s’il est sur le marché.

Un aspect économique qui devrait aussi pousser Amar’e Stoudemire à rester New York. Loin du niveau qui lui avait permis de signer un contrat de 100 millions sur 5 ans, la possibilité pour lui de toucher plus de 23 millions de dollars la saison prochaine est une bonne raison de rester chez les Knicks. Des New-Yorkais qui devront faire avec le cas Carmelo Anthony, qui pourrait se révéler être un véritable casse-tête.

Il y a quelques mois, il ne faisait presque aucun doute  que Carmelo allait s’inscrire chez les Knicks dans la durée. Alors au coude à coude avec LeBron pour le trophée de MVP et pour la première place de la conférence Est, il semblait en bonne voie pour faire de son histoire au Madison Square Garden une success story. Mais la fin de saison très poussive des Knicks a tout remis en question et alors qu’ils devaient être les principaux rivaux de Miami, les protégés de Spike Lee se sont fait violement stoppé par une équipe des Pacers un cran au-dessus. Les voilà maintenant à l’entame de l’exercice 2013-2014 avec une équipe qui s’est légèrement renforcé mais qui n’a pas le talent pour aller chercher un titre, ce que veut désespérément Anthony. Maintenant âge de 29 ans, l’ancien Nugget doit avoir conscience que le temps presse alors qu’il voit ses potes de la promotion 2003 amasser les titres. Mais l’équipe actuelle des Knicks est loin d’avoir l’étoffe d’un futur champion. Carmelo pourrait donc être le seul de ses cinq hommes à changer de franchise.

Enfin les deux autres superstars confirmées de ce marché (Kobe Bryant et Dirk Nowitzki) sont parmi les rares joueurs à avoir connu un seul club durant leur carrière, ils résigneront presque obligatoirement dans leur franchise de toujours pour finir leur magnifique épopée en NBA là où ils l’ont commencé.

LES JEUNES TALENTS PROLONGÉS

En plus de quelques superstars, les équipes qui ont parié sur 2014 l’ont fait en espérant attirer des jeunes joueurs plein de talent (John Wall, DeMarcus Cousins, Paul George, Derrick Favors ou Greg Monroe). Seulement premier problème, convention collective oblige, les équipes qui détiennent ses jeunes joueurs pourront s’aligner sur n’importe quelle offre adverse. Deuxième problème, les franchises concernées ont vite compris que l’intersaison 2014 pourrait être celle de tous les dangers pour leurs jeunes espoirs, elles commencent donc déjà à les signer et les signatures se multiplieront jusqu’au 31 octobre. C’est ainsi que John Wall a vu les Wizards lui offrir le maximum (80 millions sur 5 ans) pour ne pas risquer de voir des grosses franchisses être très agressives au niveau des offres avec l’ancien Wildcat. Les Kings, Pacers, Jazz et Pistons devraient faire de même respectivement pour DeMarcus Cousins,  Paul George, Derrick Favors et Greg Monroe.

UN MARCHÉ DE SECOND COUTEAUX ?

Au final, les joueurs les plus convoités de l’intersaison 2014 pourraient bien s’appeler : Luol Deng, Danny Granger, Pau Gasol ou Andrew Bogut, des joueurs qui seront tous unrestricted free agent, en clair ils pourront signer où bon leur semble.

Envoyé dans presque toutes les équipes NBA dans les jours précédant la draft, Luol Deng pourrait avoir très mal pris ce manque d’attachement de sa franchise envers sa personne. En quittant Windy Cinty, en plus d’obtenir un cachet plus important, il pourrait se laisser tenter par un rôle plus important que celui d’éternel lieutenant. Lieutenant, un rôle qui appartient désormais à Danny Granger depuis l’éclosion de Paul George. Mais l’homme qui tournait à près de 25 points de moyenne il y a de cela deux saisons n’est plus vraiment désiré dans l’Indiana, malgré sa fragilité nul doute que des équipes aligneront les billets pour lui.

Pau Gasol aura 34 ans à l’entame de l’intersaison 2014, malgré son âge le géant espagnol reste un très bon intérieur que les Lakers ont déjà essayé de transférer et qu’ils ne prolongeront probablement pas. Enfin, un autre géant, Andrew Bogut pourrait être un joueur très courtisé. Malgré son talent offensif limité et ses blessures à répétition, la «pénurie» de big men pourrait jouer en sa faveur.

Des stars qui ne vont pas surement changer d’équipe, des jeunes joueurs qui vont être probablement résignés, des second couteaux peut-être rois de l’intersaison, on est loin du cataclysme annoncé pour l’année prochaine…

16 Comments

  • Lebron&Wade

    Bon article , en tout cas sa servirai à rien pour les Three amigos de quitter Miami , ce seront les Luol , Pau qui vont animer le marché

  • jejevert01

    Très bon article, finalement on se rend bien compte qu'en effet la FA 2014 ne sera pas si énorme que ça!.

    Apres, il suffit d'un big bang comme le départ de LeBron ou d'un tremblement de terre comme le départ de Melo aux lakers pour tout bouleverser

  • Carlosss

    On a, à quelques détails près, eu le même type d'article à l'orée de la free agency 2010 et tout le monde trouvait que, finalement, on allait faire beaucoup de bruit de pas grand chose ..
    Et c'était légitime, les Cavs venaient de finir pas très loin d'Orlando en finale de Conférence et personne n'imaginait que la fin 2010 ne soit pas enfin l'avènement et le début du règne du Gros …
    Mais, les Cavs échouèrent à nouveau et tout prit de l'ampleur dès la fin mai, on peut dire qu'on a eu droit aux plus belles extrapolations concernant un seul gonze …
    Les cataclysmes se nourrissent de peu et ne fut évoqué que son départ ( ou presque) , le reste passa presque à l'as et on en parla bien moins …
    La free agency 2010 ne tint qu'en 5 lettres: James …
    Bosh, contrairement à ce qui est écrit un peu partout, il faisait rire tout le monde et acquit un statut de superstar une fois son catapultage entériné sur les bords de la Floride ..
    Il devenait la caution " trou du cul" de la formation maléfique et il serait allé aux Bucks, à Boston ou en Meurthe & Moselle, qu'il aurait été le gars le plus aimé de la terre …
    Ce qui va déterminer de l'importance de la free agency, c'est les résultats de chacun cette année, si Miami échoue, il y a tout à parier que Riley fera exploser son roster ..
    Encore plus flagrant pour Melo, lui est quasi certain de migrer vers un ailleurs, un gros marché avec 12 All Stars, si les Knicks se prennent une nouvelle tamponnade made in "danstoncul" …
    On ne sait absolument rien de tout ça, second couteau ne veut plus rien dire désormais en NBA, tout se calcule à la grosseur de ton contrat ..
    Il suffit qu'une seule megastar bouge pour que tout s'embrase, absolument tout, elle peut être énorme, il faut pas se fier à l'ambiance actuelle pour palper le poul de la Free Agency 2014 …

  • clempo

    Très bon article !

    Je pense que la pataquès sur la free agency 2014 est justifié mais incomplet. Ce n'est pas que la free agency mais toute l'intersaison 2014 qui sera intéressante. La dernière intersaison qui a fait autant de bruit c'est 2010. J'ai l'impression qu'on en entend encore plus sur celle de 2014. Outre tous les noms ronflants sur le marché, je pense que c'est aussi parce qu'il y a une draft énorme qui s'annonce. En gros, le nombre de talents en activité sur l'intersaison comprendra autant les James, Deng, Monroe… que les Wiggins, Parker, Randle…
    Ca ne veut pas dire que l'intersaison sera plus ouverte, mais que ça peut une explication de l'engouement pour 2014.

    La dernière chose, encore plus importante à mes yeux, est que de toute façon il se passera de gros évènements. Il faudra regarder du côté des Bobcats, Cavs, Mavs, Lakers, Heat, Bucks, Knicks, Magic, Sixers, Suns, Spurs, Raptors et Jazz qui auront tous 30m à dépenser, voire des Pistons, Warriors, Grizzlies, Hornets, Kings et Wizards qui auront aussi de quoi signer au moins un gros joueur. Plus que les joueurs, ce sont les équipes qui sont à surveiller. On a au moins 6-7 équipes qui ont un plan complètement nouveau pour 2014.

    Côté Lakers, on sait depuis 3 ans que cet été sera déterminant pour la fin de carrière de Kobe. LAL est une des équipes qui fait couler le plus d'encre. A côté de ça, des mecs comme Melo ou James seront FA. Les médias ont su faire le lien assez vite.
    Les Lakers sont dans cette optique mais je sais qu'une équipe comme les Mavs aussi. Alors tous les fans de Kobe et de Nowitzki sont derrière cette FA. Tous les fans des Spurs attendent de voir à combien sera resigné Manu et si une nouvelle star va venir renforcer les espoirs de titre.

    Voilà, je pense que c'est un mélange entre superstars sur le marché, grosse draft et plein d'équipes et pas des moindres avec de la marge pour signer. Ca me parait suffisant pour autant d'intérêt.

    Je finis par un semi HS. Quand j'ai lu le paragraphe sur Pau Gasol je suis sorti de mes gonds. On ne le "prolongera probablement pas" ?!? Et puis quoi encore ? Ce mec a laissé une empreinte dans le club, pour ne citer qu'un exemple il avait un meilleur PER que Kobe pendant le doublé. Il reste le 2ème joueur des Lakers. Et puis un nom est venu dans ma tête, enfin un prénom plutôt… : Jim. Jim Buss. Voilà, j'ai peur pour cette intersaison 2014, je sens qu'on va la chier. Putain Jerry tu manques. On a versé deux larmes à ta mort. La 1ère pour tout ce que tu as fait pour le club. On ne te remerciera jamais assez. La 2ème à l'élection de Jim Buss. On ne te regrettera jamais assez…

  • Je savais que j'aillais m’attirer les foudres de quelques lecteurs ^^

    Pour moi tu oublies un point important, tout ces superstars doivent activer une option pour être libre, honnêtement je vois pas l’intérêt pour James de le faire à par ci la saison du Heat est une catastrophe… c'est pour ça que j'ai utilisé le conditionnel tout au long de l'article. Mais si James devrait partir de Miami il le ferait pour moi en 2015 après son éventuel triplé

    Concernant Melo, je suis d'accord c'est celui qui a le plus de chance de partir mais je vois bien Glen Grunwald faire tout ce qui est en son pouvoir pour garder Melo. Peut-être en attirant un de ses lieutenants car il sait qu'il aura toujours une longueur d'avance sur les autres avec l'arguments du cœur, Melo est né à NY, à tout fate pour aller dans sa ville. Ça ne m’étonnerait pas que l'équipe explose complètement à la fin de la saison prochaine et se construise autour de Melo qui aura obtenu un nouveau contrat

    J'ai conscience qu'un article qui parle d'un événement qui se déroulera dans plus d'un an est peut-être chose farfelue, je me suis peut-être un peu trop avancé.

  • Merci

    C'est vrai que j'aurais pu parler de la draft mais j'ai préfère ne pas le faire et me concentrer pleinement sur la free agency

    Je suis d'accord les équipes vont bouger mais je pense que ça sera plus par l'intermédiaire de trade notamment autour de la draft. Beaucoup d'équipes que tu as cité devront s'affairer à résigner leur jeune talent et n'auront peut-être pas le cap pour signer une superstar.

    Pour les Lakers, ils ont fait le mauvais calcul. Je m'explique, avec leur effectif actuel ils vont terminer entre la 7ème et la 11ème place de la conférence (large fourchette) donc, à part s'il nous font une Derrick Rose, pas un très bon choix de draft.

    Ensuite, dans l’optique qu'il signe un Melo, plus que l’incompatibilité sur le terrain, c'est les coéquipiers qu'il faudra regarder puisque Melo + Bryant + Nash et après qui? Parce que les trois bouffent déjà une belle part du salary cap parce que je ne crois pas en un Kobe docile niveau billet vert.

    Enfin pour Pau Gasol, avec ce que lui ont fait subir les Lakers (rumeurs de trade) durant sa vie à L.A et l'état d'esprit des nouveaux dirigeants je ne vois pas de resignature.

    PS: Manu à déjà résigné ^^

  • Carlosss

    La teneur de l'article n'est ni farfelue, ni le contenu mauvais, bien au contraire, tout se tient bien et est très étayé, à moi il a plu en tous cas ..
    Je tenais juste à préciser qu'on fait toujours les mêmes constats avant une grosse Free Agency et que souvent, on est rarement déçu par l'ampleur de l'ouragan ….
    Je ne vois pas Grunwald s'attacher aux pieds de Melo si celui-ci voulait s'aérer en cas de nouvelle désillusion des Knicks ..
    Je pense qu'au contraire, il trouvera le moyen de faire venir une autre superstar, il veut impérativement ce titre et ne table absolument pas sur du lointain ..
    Quand je vois l'âge moyen des mecs qu'il prend, je me dis qu'il ne sera pas patient une fois de plus avec Melo, il lui faudra du bien plus gros encore …
    Pour Miami, c'est vraiment de l'aléatoire et je ne vois pas forcément El Biji replonger avec ou sans 3 titres d'affilée …
    Je l'imagine plutôt tâter du défi et se lancer autre chose à gravir, on verra, mais je ne suis pas aussi certain que la bougeotte ne prenne pas le dessus…
    Pour le reste, c'est toujours plus valorisant d'avoir un article qui fasse réagir que 200 lignes qui laissent indifférent …
    50 personnes du même avis, ça n'a jamais été bon pour la démocratie …

  • clempo

    Manu a resigné ?? Comment j'ai pu rater ça ..? Ca fait longtemps en plus à ce que je viens de voir… 14m sur 2ans. C'est correct, ça allourdit pas trop la masse salariale et son contrat se finit en même temps que ceux de Parker et Duncan. Logique… Alors pour les Spurs, ce sera plus la free agency 2015.

    J'avais remarqué, pas de soucis 😉 c'était juste pour apporter mon point de vue qui est que s'il y a autant de bruit autour de l'intersaison 2014, ce n'est pas qu'à cause de la free agency. Tu as bien fait de ne parler que de cette dernière.

    C'est vrai que dans les équipes que j'ai cité il y en a à enlever, mais la 1ère partie sont toutes des équipes qui auront au moins 30 millions. Il y aura forcément du mouvement dans la plupart de ces teams.

    Pour les Lakers, le calcul était bien fait. C'est celui qui a repris la calculette qui s'est perdu (j'en veux à Jim Buss aujourd'hui… c'est la 1ère fois que je le critique pourtant). On ne vise pas le draft effectivement… perso ça m'arrange, il reste peu de temps avant la retraite de Kobe alors autant profiter. Pour nous la draft c'est soit à la Worthy ou Magic, soit rien ^^

    Par contre j'espère vraiment que signer Melo est une rumeur bidon. Effectivement si il vient on est fini. Pour Kobe et son futur contrat je suis comme toi, pessimiste. Mais ce sera toujours mieux que 30 millions 😉

    Pour Pau autant je suis d'accord sur le fait que les dirigeants ne lui ont pas fait de cadeaux et qu'il l'a mal vécu, autant avec ses coéquipiers et en particulier Kobe il s'est presque toujours bien entendu. Je le vois bien signer pour la même durée que Bryant. Maintenant si les dirigeants se moquent de lui et lui proposent moins de 8m, il aura raison de leur faire un doigt.
    J'avoue ne pas savoir quel est l'influence de Kobe sur Jim Buss… ça va pourtant être déterminant dans la resignature de Gasol

  • C'est clair que si ça ne tenais qu'au Mamba, Gasol serait résigner sur le champ mais comme tu l'a bien dis on ne sait pas son influence sur Buss, un gars qui m’inspire peu de confiance…

  • clempo

    J'ai signé avec Jerry Buss/Phil Jackson/Kupchak et regarde avec quoi je me retrouve maintenant… Je préfère pas parler des assistants, Shaw et Winter nous manquent…

  • Elodie231

    Je partage l'opinion de cet article bien argumenté.
    Tout de même Carloss, s'il y'en a un qui a le plus de chances (raisons?) de s'en aller, c'est bien Carmelo Anthony.
    Quant à LeBron James, je ne comprend pas qu'on puisse imaginer qu'il s'en irait de Miami, équipe la plus forte de la NBA, pour entamer une reconstruction ailleurs!
    Que dirait-il à ses 3 Amis, Pat Riley et aux fans du Heat? Le cocon floridien lui sied à merveille.

  • MarcFitt

    Totalement d'accord avec toi, tout dépendra de la saison à venir. Si Miami échoue, si New York se crashe une nouvelle fois etc.

    Mais je vois bien LeBron aux Knicks. Ou alors c'est juste un rêve…^^

Comments are closed.