[Fiche NBA Draft 2017] Tyler Lydon

Fiche présentation Tyler Lydon:

Poste: Ailier Fort

Taille: 2m06

Poids: 102 kilos

Date de naissance: 9 avril 1996 (20 ans)

Université: Syracuse

Comme on vous l’a déjà expliqué, cette classe 2017 s’annonce très riche en freshmen et en jeunes joueurs internationaux. Ce qui pose naturellement un sérieux problème dans l’élaboration de cette rubrique, puisqu’il n’est pas possible de juger les freshmen dès le mois de décembre. Il faut donc se tourner vers des profils un peu moins côté, comme celui de Tyler Lydon.

Tyler Lydon prouve que le stéréotype qui veut qu’un intérieur blanc shooteur soit forcément un piètre athlète est risible, tellement il est faux. La preuve:

Lydon est un intérieur mobile, très bon dans ses déplacements et doté d’une très bonne détente. Il manque, en revanche, d’explosivité et de puissance. Son envergure (2m11) est légèrement décevante à l’ère des intérieurs albatros. Mais elle ne sera pas handicapante au niveau supérieur.

L’essentiel de l’apport offensif de Tyler Lydon se résume à son tir extérieur. Sa mécanique est excellente, particulièrement au niveau de la rapidité. Le sophomore n’aura aucun problème à s’adapter à la ligne à trois points NBA, il a déjà montré à plusieurs reprises sa capacité à shooter de très loin derrière la ligne. Son taux de réussite au cours de ces 8 premiers matches cette saison (37%) est en baisse par rapport à l’année dernière mais reste satisfaisant. Qui plus est quand on considère la place que prend le shoot extérieur dans son jeu (49,2% de ses tirs).

Force est de constater qu’en dehors de son tir extérieur, l’apport de Tyler Lydon est très faible. Il ne peut pas se créer lui même son tir (l’intégralité de ces trois points cette saison sont amenés par une passe décisive). Ce n’est pas un bon passeur et il ne crée pas pour les autres. La plupart de ces faiblesses découlent d’un dribble plus que moyen. Quant à son jeu dos au panier – aspect du basket NBA en pleine perdition – il pâtit de son manque de puissance. Ce qui est dommage car Lydon possède un vrai touché près du cercle. Enfin, en attaque, il faut noter l’intelligence de jeu de Lydon qui sait identifier les points faibles des défenses adverses pour les exploiter. Qualité rare chez un si jeune joueur.

Les habitués de cette rubrique et les fans de NCAA devinent déjà que quand il s’agit de défense, le réel niveau de Tyler Lydon sera particulièrement difficile à cerner. Et pour cause, il évolue sous les couleurs des Orangemen de Syracuse de Jim Boeheim, coach connu pour sa légendaire zone 2-3. Or, s’il est déjà ardue de juger les prospects qui jouent dans une défense de zone «classique» – comme Baylor – cette tâche s’avère (pratiquement) impossible dans la défense de Syracuse. Il suffit comparer les fiches pré-draft des derniers joueurs issus de Syracuse et leur réel niveau en défense, pour comprendre que la zone aide beaucoup à cacher les faiblesses défensives d’un joueur.

Si l’on s’aventure quand même dans une analyse de sa défense – en gardant le fait qu’il joue à Syrcause dans un coin de l’esprit – il faut mettre en avant l’intelligence défensive de Lydon. Il sait quand aider ces coéquipiers, anticipe les lignes de passes et nous gratifie de quelque contres ici et là. En revanche, il semble plus en difficulté quand il faut défendre face aux joueurs plus petits que lui au périmètre. Comme il souffre face aux intérieurs les plus physiques dans la peinture. Ce qui explique qu’il n’est pas à l’aise quand il doit protéger le rebond en défense face aux intérieurs.

Il y a de cela quelques années, on aurait parlé de Lydon comme d’un «tweener». Mais dans un basket où les postes ne veulent plus rien dire, cette notion est obsolète. Elle aide néanmoins à mieux comprendre le profil de Lydon.

TYLER LYDON, EN BREF:

Points forts:

– Artilleur à trois points

– Joueur très intelligent

– Athlète correct (avec quelques faiblesses)

Surnomme sa moustache Rico

Points faibles:

– Unidimensionnel

– Défense ?

– Piètre rebondeur