[Fiche draft 2017] Edmond Sumner

Fiche présentation Edmond Sumner:

Poste: Meneur

Taille: 1m96

Poids: 77 kilos

Date de naissance: 31 décembre 1995 (20 ans)

Université: Xavier

Ed Sumner est un arrivé de dernière minute dans le monde de la draft. Seulement 78ème au classement des meilleurs lycéens à son arrivée à l’université de Xavier, il s’est vite fait un nom parmi les observateurs NCAA. Cette année, profitant d’une classe faible en dehors des freshmans et des joueurs internationaux, est-ce que le meneur peut tirer son épingle du jeu?

Athlétiquement, Sumner est à ajouter à la longue liste des meneurs ultra-athlétiques. Son premier pas est très rapide et lui permet d’éliminer son vis-à-vis quand celui-ci n’est pas assez athlétique. Il se distingue aussi par son explosivité qui lui permet de planter des dunks qu’on ne voit pas souvent chez un meneur. L’avantage physique dont il dispose l’incite à pratiquer un jeu ultra agressif tourné vers la pénétration. Une attitude compréhensible mais qui inquiète quand on s’intéresse à l’historique de blessure de Sumner qui est déjà bien rempli pour si un jeune joueur. Notamment avec une blessure à la jambe qu’il l’avait obligé à arrêter sa saison freshman après seulement six rencontres disputées.

Le première mission des jeunes meneurs en NBA – quand ils ne sont pas annoncés comme des futures stars – c’est de minimiser les erreurs. Avec notamment, la volonté des coachs qu’ils prennent soin de ballon. Or, les pertes de balles constituent l’élément le plus marquant du jeu offensif de Sumner. Son pourcentage de pertes de balles – qui s’élève à plus de 18 – est astronomique. Il s’explique facilement: ce n’est pas le plus cérébral des prospects. Il rate souvent des coéquipiers ouverts et tente parfois des passes impossibles. De surcroit, ce n’est pas le meilleur dribbleur parmi les meneurs de cette draft. En outre, il faut noter que cette tendance à perdre le ballon est mise en exergue quand son université de Xavier est opposée à des adversaires mieux classés et s’atténue face aux moins bien classés. Un élément qui, quand il est observé chez les prospects, pose toujours la question de la transition vers la NBA.

On peut aussi appuyer cette vérité – que Sumner n’est pas le plus réfléchi des meneurs  – en le voyant pénétrer sans cesse dans la raquette. C’est près du cercle que Sumner prend la majorité de ces tirs (52,8%) à un pourcentage de réussite honnête (60.9%). Mais pour s’y rendre, il use et abuse de ses qualités athlétiques quitte à se mettre souvent dans des positions inconfortables. Comme ici où il balance la gonfle alors qu’il est dans une position inconfortable suite à une pénétration tête baissé.

Quant à son tir, là aussi, le meneur ne marque pas des points. Sa mécanique n’est pas bonne mais surtout son pourcentage de réussite est médiocre (25%). Cette triste performance est légèrement atténuer par sa réussite à mi-distance (40%) mais elle ne fait pas de lui une menace à l’extérieur. Vous l’avez compris, en attaque, quand on ôte sa faculté à pénétrer son apport est bien maigre.

De l’autre côté du terrain, Sumner se distingue par ses interceptions. Il sait couper les lignes de passes et voler les ballons dans le dribble du meneur adverse, en partie grâce à son envergure de 2m03. Son explosivité lui permet de pouvoir suivre la plupart des meneurs en défense, notamment sur le pick and roll. Néanmoins, une nouvelle fois, il n’exploite pas tout son potentiel. Il a assez de potentiel pour devenir une vraie sangsue en défense mais doit encore apprendre à mieux défendre, notamment quand il s’agit de switcher où il s’écrase trop souvent sur l’écran adverse.

Enfin, il faut noter que pour un meneur, Sumner est un très bon rebondeur. Il profite de ses qualités athlétiques pour s’imposer dans la raquette en attaque comme en défense mais aussi d’intérieurs par toujours dominants dans ce domaine.

ED SUMNER, EN BREF:

Points forts:

– Meneur ultra physique

– Peut devenir un excellent défenseur

Points faibles:

– Machine à turnovers

– Souvent blessé

– Pas capable de mener le jeu

– Tir extérieur très insuffisant

1 Comment

Comments are closed.