Jeunes joueurs NBA: pourquoi les aime-t-on autant ?

Jeunes joueurs NBA

«C’est un jeune joueur NBA, il a encore du potentiel». «Il n’a que 21 ans». «Il a les attributs pour devenir un All-Star».

Difficile de passer une semaine – voire quelques jours – sans entendre ces phrases revenir dans les débats NBA. Il est vrai que la jeunesse dans notre grande ligue américaine est une source intarissable d’espoir. En particulier pour les fans d’équipes peu en réussite depuis plusieurs années. Mais, pourquoi les jeunes joueurs ont-il autant la cote ? Ce nouveau numéro du Dunkhebdo NBA Podcast tente d’y répondre.

La folie autour des jeunes joueurs ne touche pas uniquement la NBA. Mais sa particularité tient dans l’intensité de cette hype. Une folie qui tient en plusieurs éléments. Le système de la NBA – notamment le salary cap – pousse les équipes à investir sur la jeunesse, car plus abordable. Pour certaines franchises n’ayant pas les cartes pour se placer sur le marché des agents libres, c’est aussi le seul moyen d’attirer des potentielles superstars.

Mais, avant d’arriver à ce niveau, les jeunes joueurs doivent d’abord passer la difficile étape des premières années en NBA. Or, être un jeune adulte en NBA est chose ardue. Entre multiples sollicitations et passage d’un statut d’amateur à professionnel, la transition peut s’avérer fatale pour certains prospects.

Des prospects qui, une fois devenus superstars, ont parfois envie d’ailleurs. En effet, si la construction par la draft est toujours prônée par les fans, elle n’a jamais parue aussi difficile. Le mouvement des stars est toujours plus fluide et le temps long, la patience que prône la construction par la draft peut parfois paraître anachronique. La situation actuelle des Minnesota Timberwolves pouvant servir de meilleur exemple.

Dans le paysage NBA actuel, peu d’équipes semblent mieux placer que les New Orleans Pelicans dans le domaine des jeunes joueurs NBA à potentiel. Autour du diamant Zion, l’équipe de la Louisiane dispose d’un réel réservoir de jeunes talents. Toujours dans la Conférence Ouest, les Mavericks eux ont fait le choix de la qualité, avec deux jeunes talents centraux: Luka Doncic et Kristaps Porzingis. Assez pour qu’une de ces deux équipes remportent le titre dans l’avenir ?

LE PODCAST

CRÉDITS

Le Dunkhebdo NBA Podcast est un podcast de Dunkhebdo. Cet épisode a été enregistré le 29 juin 2020. Participants: Thomas Feler, Adrien Randon et Benjamin Ringuet. Génériques: «Litty» produit par Sound MOB ; «Bryson tiller type beat x ryan trey type beat – whole thing» produit par prod. ricci.

[One and Done] Episode 19 : Spécial Big 12 + réponses aux questions

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan place sa loupe sur plusieurs prospects de la Big 12, l’une des conférences qui fournis le plus prospects à la NBA.

Alan commence par le cas Jarrett Culver, le joueur de Texas Tech. Si l’ailier profite d’une belle côte à moins d’une semaine de la Draft, Alan tente de comprendre si Culver ne bénéficie pas d’une classe plus faible pour être aussi haut placé. Des problèmes sont présents dans son jeu et pourrait limiter son développement NBA en tant que joueur majeur d’une franchise, même si il possède pléthore d’attributs pouvant le rendre solide d’emblée dans le monde professionnel.

Ensuite, place à Talen Horton-Tucker, le joueur de 1ère année en provenance d’Iowa State. Possédant un physique atypique, Horton-Tucker pourrait se révéler une belle surprise et devenir un joueur intriguant pour plusieurs franchises.

Jaxson Hayes (Texas) et Jalen McDaniels (San Diego State) sont aussi présentés dans la suite de l’épisode, avant divers réponses aux questions des auditeurs : Tyler Herro (Kentucky), Nickeil Alexander-Walker (Virginia Tech) ou encore Jaylen Hands (UCLA) sont ainsi au programme.

 

[One and Done] Episode 18 : Rui Hachimura, Brandon Clarke, Grant Williams et R.J. Hampton

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan s’intéresse à divers sujets en lien avec la Draft, Draft qui se déroulera dans moins de un mois désormais.

Alan débute l’épisode en réagissant à la récente information concernant le futur de R.J. Hampton, le meneur gaucher originaire du Texas. Reclassé dans la classe de 2019, Hampton a annoncé ce mardi son intention d’aller jouer en Australie l’an prochain et donc de ne pas passer par la case NCAA (Kansas, Texas Tech ou encore Memphis étaient sur les rangs pour s’attirer ses faveurs). Alan s’intéresse à ce choix, à l’état actuelle de la G League comme alternative à la NCAA mais aussi au modèle de formation des jeunes basketteurs aux Etats-Unis.

L’épisode se poursuit par la présentation des deux intérieurs de Gonzaga cette année, Rui Hachimura et Brandon Clarke. Si le premier apparait comme un fort attaquant et un défenseur plus que moyen, le second intrigue les scouts par sa versatilité défensive. Alan présente les deux joueurs et discute de leurs potentielles destinées en NBA.

Pour finir, place à Grant Williams, l’intérieur junior de la fac de Tennessee. Joueur très cérébrale, très bon défenseur et excellent passeur, il a dominé en NCAA mais des questions sur son futur NBA semblent aussi émerger. Williams reste un prospect intéressant et Alan s’intéresse à sa future projection dans le monde professionnel.

[Mock Draft 2.0] : Des cartes redistribuées après une lottery historique

Quelques jours après la lottery la plus folle de ces dernières années, l’heure d’une Mock Draft s’impose. En effet, nous savons désormais qui sélectionnera et à quelle position, ce qui permet de bien mieux appréhender les choix et les possibles sélections des équipes.

Voici donc une Mock Draft de l’ensemble du 1er tour à un mois du jour J, avec le détail de chacun des choix.

[One and Done] Episode 16 : R.J. Barrett et Cam Reddish, deux prospects digne du Top 5 ?

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan accueille Max de @DukeMBBFr pour parler de deux des tous meilleurs prospects de cette cuvée 2019 : R.J. Barrett et Cam Reddish.

Le duo débute l’épisode par le profil de R.J. Barrett, le scoreur canadien qui a connu une année flamboyante du côté de Duke. Homme à tout faire des Blue Devils aux côté de Zion Williamson, le canadien se présente à la Draft dans la position d’un des prospects les plus décorés. Alan et Max discutent de ses qualités, de son jeu et de son futur rôle en NBA, avant de pointer du doigts quelques limites et les problèmes que le joueur doit encore gommer.

La seconde partie du podcast est consacrée à Cam Reddish, l’ailier shooter de l’équipe et troisième top prospect de Duke cette année. Si le joueur semble posséder toutes les qualités du poste 3 moderne dominant, des soucis restent présents dans son jeu, qu’ils soient sur le terrain ou hors des parquets. Son profil de shooter intrigue et va attirer des franchises, mais son développement en NBA ira sans doute de paire avec des progrès au dribble et dans sa vision du jeu.

[One and Done] Episode 15 : Kevin Porter JR, Carsen Edwards + questions sur le Board 3.0

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan propose un focus sur 2 joueurs qui ont récemment annoncé leurs candidatures à la prochaine Draft de Juin.

Alan commence par le profil de Kevin Porter JR, le joueur de 1ère année de USC. Natif de l’Etat du Washington, Porter JR a connu une saison complexe dans la fac de Los Angeles, mais en même temps, il a montré de réelles capacités pour être dominant offensivement. Ses soucis hors-terrain et son manque de maturité peuvent être un frein à son développement, et cela même si l’ailier des Trojans a tout pour bien figurer à l’étage professionnel.

Dans une seconde partie, Alan s’intéresse à Carsen Edwards, le petit meneur-scoreur de la fac de Purdue. Le junior a profité de ses gros cartons à la March Madness et plus globalement de sa grosse saison pour se présenter à la Draft : quid de son futur en NBA ?

Alan boucle l’épisode en répondant à diverses questions posées par des auditeurs.

[One and Done] Episode 14 : Théorie sur le poste 5, Matisse Thybulle et infos récentes

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan profite de l’actualité qu’est la March Madness pour faire un tour d’horizon de la Draft en évoquant divers sujets.

Un premier moment est consacré à Matisse Thybulle, le joueur de la fac de Washington, qui après 4 saisons en NCAA va jouer en NBA l’an prochain. Joueur au profil défensif et shooter théorique, Thybulle peut se placer en fin de 1er tour ou au début du second tour dans cette cuvée 2019 : Alan dresse le portrait de l’ancien coéquipier de Markelle Fultz.

Ensuite, Alan s’intéresse plus globalement à la valeur du poste 5 à la Draft quand on sort de la lottery (donc après le choix 14) : les récentes cuvées ont démontré les difficultés à développer vite et bien les jeunes intérieurs, tandis qu’il n’est pas complexe de trouver de solides intérieurs à bas prix sur le marché. Tout cela influence la manière de voir la Draft, avec d’autres postes qui tendent à voir leurs valeurs croitre : quelles conséquences pour les intérieurs de cette cuvée 2019 ?

Enfin, Alan termine l’épisode en parlant de divers sujets : les blessures de Jontay Porter (Missouri) et Chuma Okeke (Auburn), les récentes annonces de présentation à la Draft ou encore l’impact des changements de coaches à Alabama et Arkansas vis-à-vis des prospects de ces programmes (notamment Kira Lewis JR et Isaiah Joe).

[One and Done] Episode 13 : Board 2.0, Romeo Langford et Kentucky

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan revient sur la récente publication de son Board pour parler de différents prospects en vue de la prochaine Draft.

Romeo Langford, Tyler Herro et P.J. Washington font office de gros morceaux du podcast : Langford est vu comme un membre du Top 10 depuis octobre, tandis que Herro et Washington connaissent de superbes dernière semaines, faisant d’eux des joueurs qui montent en cette mi-mars.

La fin de l’épisode permet à Alan de revenir sur 2 de ses chouchous : Talen Horton-Tucker (Iowa State) et Cam Johnson (North Carolina).

[One and Done] Episode 12 : Mock Draft 1.0

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan profite du All Star Break et de l’après Trade Deadline pour dévoiler sa première Mock Draft de la Draft 2019. Après quelques mois de compétition en NCAA et en NBA, les informations sur les potentiels joueurs et sur les besoins des équipes apparaissent de plus en plus clairement, ce qui permet de déjà projeter les événements de Juin prochain.

Récapitulatif de la Mock Draft (l’ordre de la lottery est celui du 15/02/2019) :

  1. Phoenix Suns : Zion Williamson (Duke)
  2. New York Knicks : R.J. Barrett (Duke)
  3. Cleveland Cavaliers : Cam Reddish (Duke)
  4. Chicago Bulls : Ja Morant (Murray State)
  5. Atlanta Hawks : Jarrett Culver (Texas Tech)
  6. Memphis Grizzlies : Kevin Porter JR (USC)
  7. Washington Wizards : Romeo Langford (Indiana)
  8. New Orleans Pelicans : Nassir Little (North Carolina)
  9. Atlanta Hawks (via Dallas Mavericks) : Jaxson Hayes (Texas)
  10. Orlando Magic : Darius Garland (Vanderbilt)
  11. Miami Heat : De’Andre Hunter (Virginia)
  12. Minnesota Timberwolves : Keldon Johnson (Kentucky)
  13. Los Angeles Lakers : Nickeil Alexander-Walker (Virginia Tech)
  14. Boston Celtics (via Sacramento Kings) : KZ Okpala (Stanford)

 

[One and Done] Episode 11 : Cam Reddish, Nassir Little, Quentin Grimes, côtes à la baisse ?

Dans ce nouvel épisode de One and Done, Alan tente de s’intéresser à des profils qui connaissent ou ont connu des saisons NCAA délicates. Si des joueurs comme Zion Williamson, Jarrett Culver, Ja Morant ou même R.J. Barrett ont eu des performances leur permettent de se placer dans les hauts de la prochaine lottery, d’autres joueurs qui devaient être très bien placés en juin prochain connaissent eux des derniers mois plus complexes.

Alan passe donc une bonne partie de l’épisode sur le cas Cam Reddish, l’ailier de Duke qui possède un rôle secondaire cette année du fait du duo Williamson/Barrett : quid de son futur en NBA ? Les cas Nassir Little (North Carolina) et Quentin Grimes (Kansas) sont ensuite abordés.