Dans l’ombre des stars nba, leurs stats ne reflètent pas leur importance

 

 

 

« Les hommes mentent mais pas les chiffres ». Cette punchline du chanteur Kaaris en a fait sourire plus d’un et pourtant. Comme nous le savons la NBA est une ligue de stats ou autre « numbers » voir « figures » qui sont présents partout (le jeu, les systèmes, les spots, l’attaque, la défense). Les statistiques malgré leurs importances ne font pas tout car tel un bikini, elles montrent beaucoup de choses et cachent parfois l’essentiel. Intéressons-nous aux joueurs dont on ne parle jamais mais qui pèsent beaucoup plus que leurs statistiques ne le montre.

Channing Frye ( Phoenix Suns )

Loin derrière la hype qui entoure son back up de bolides, Channing Frye réalise une saison plus que solide. Opéré du coeur et de l’épaule l’an dernier la gâchette de l’Arizona revis cette saison. Avec des Guards aussi fort sur jeu rapide et en pénétration, un intérieur shooteur de sa qualité est « the perfect feed » pour le jeu d’Hornacek. Ne postant cette saison « que »12 points de moyenne à 52% à 2 points et 42% à 3points sa seule présence sur le parquet déstabilise les défenses adverses qui sont obligés de s’adapter à lui et à sa shotshart digne d’un arrière shooteur.

Nene Hilario (Wizards Washington)

Quand on parle des Wizards en Nba, on pense tout de suite à John « Nitro » Wall et Bradley « Bowling Balls » Beal en oubliant un joueur tout aussi important pour l’équipe. Arrivé à Washington alors qu’il avait choisi d’être Free Agent pour choisir son équipe l’été avant son tranfert, Nene s’est imposé dans l’effectif de DC. Maybyner Rodney Hilario de son vrai nom, poste cette saison 14 points 6 rebonds 3passes mais l’essentiel est ailleurs. 16ème au PER des internationaux, l’énergie et le leadership qu’il apporte à cette équipe ne sont pas quantifiables statistiquement.

Andrei Kirilenko (Brooklyn Nets)

Star internationale, top 10 ailier en NBA, le joueur russe à surpris tout son monde en signant  au Nets pour une « bouchée de pain » cet été. AK47 comme on le surnomme est loin de ses standarts statistiques cette saison avec 5 points 3 rebonds et 1 passe. Seulement sur les 17 matchs qu’il a disputé avec les Brooklyn Nets, ils en ont remporté 12 et perdu qu’un seul à domicile. Hasard ou pas le AK est l’une de meilleures arme du banc des hommes du Barcley center.

David West (Indiana Pacers)

« Le métronome »! Rarement en vue dans les highlights ou les top 10, oublié des discussions des oubliés du all star game, ce joueur est celui que tout le monde voudrait avoir dans son équipe. All Star aux cotés de Chris Paul aux Hornets, il a depuis rejoint un contender qui est devenu un sérieux candidat au titre au fil du temps. On parle beaucoup de Hibbert, Stephenson et Paul George mais en terme d’efficacité ce joueur est un modèle du genre.

Demarre Carroll (Atlanta Hawks)

« Demarre Carroll », voila une phrase du quotidien que vous avez sûrement déjà entendu en France. Pourtant, c’est le nom d’un des joueurs les plus sous médiatisé de la ligue. Pièce essentiel du système Buldenholzer, l’ancien Jazzman montre toutes ses qualités en Géorgie. Très intéressant défensivement et très efficace offensivement depuis Décembre l’ancien joueur de Missouri est probablement le joueur le plus sous-coté de la ligue actuellement.

Mentions: Kyle Korver, Mario Chalmers, Shawn Marion, Al Farouq Aminu, John Henson

Et vous quels sont les vôtres? A vos claviers!

11 Comments

  • jejevert01

    La mention Mario Chalmers est totalement bien placée. un énorme +1

    Sinon je suis bien d'accord en particulier pour pour Frye et j'en suis content pour ce joueur (dans le sens de son niveau hein, pas du manque de reconnaissance) parce que ce gars revient de très loin avec ses problèmes de santé.

    Sinon jolie la blague démarre Carole ^^

  • Le nom d'un mort tatoué sur la peau
    Les singes viennent de sortir du zoo !

    Un joueur qui me vient tout de suite c'est Nick Collison du Thunder, toujours présent sans broncher pour bien faire le sale boulot (block etc…) et depuis longtemps avec cette équipe d'OKC, attitude irréprochable.

  • Biedrins

    Je voulais écrire exactement ça, son absence m'a surpris, au moins dans les mentions… Mine de rien ça fait un bon paquet d'années qu'il joue pour l'équipe (draft 2003?), super carrière, et un joueur ultra précieux en sortie de banc pour une équipe de haut de tableau.

    Mine de rien, le gars aura joué avec Ray Ray, Lewis, Westbrook, Durant et Harden au top.

  • Retired_B_Roy7_971

    En y repensant, tu as raison! Il colle parfaitement à l'article plus qu'Aminu en tout cas!
    Il aurait largement pu figurer au moins dans les mentions!

  • Celticket_de_parking

    J'ai kiffé le : "tel un bikini, elles montrent beaucoup de choses et cachent parfois l’essentiel" pour les stats ^^

  • J_Smoove

    Tu places une énorme blague (nan franchement le coup de Demarre Carroll je m'en remet pas) et du Kaaris dans l'article, respect man ^^
    En plus le sujet est bien traité et excellent…même si tout les joueurs apportent plus que leurs statistiques, c'est certain, il reste l'indicateur le plus pertinent de la production d'un joueur lorsqu'il est sur le terrain. A défaut de trouver mieux, on se doit de les utiliser !!

  • Retired_B_Roy7_971

    Merci J-Smoove!
    D'accord avec ta précision, mais je trouve qu'il serait injuste de ne s'arrêter qu'à cela pour juger des joueurs!

Comments are closed.