Phoenix Suns

Gerald Green, parcours d’une renaissance
Conférence Ouest, Phoenix Suns

Gerald Green, parcours d’une renaissance

  Auteur d'une saison remarquable chez les Suns après 2 années d'exil en dehors de la grande ligue, l'ailier de 28 ans signe un retour flamboyant et surprenant. Souvent rabaissé au rang de dunkeur fou et irrégulier, il prend enfin sa revanche en multipliant les coups d'éclats dans une équipe surprise, et encore en course pour les Playoffs. Un joueur hors-normes A 28 ans, Gerald Green voit enfin sa carrière décoller en NBA, jamais au par avant il n'avait joué a ce niveau, jamais au par avant il avait eu sa chance dans une franchise comme cette année a Phoenix. Actuellement à la lutte pour la huitième place de la relevée conférence ouest, les Suns font partit des très bonnes surprises. Catégorisé en septembre comme l'une des franchise les plus faible de la ligue après leur dernière...
Phoenix, des tréfonds de la ligue au statut d’outsider
Dossier Dunkhebdo, Phoenix Suns

Phoenix, des tréfonds de la ligue au statut d’outsider

Les Suns version 2013/2014 n’en finissent plus de nous surprendre. Actuellement 8ème de la conférence Ouest avec un bilan positif de 44 victoires pour 30 défaites, l’équipe de Jeff Hornacek est bien partie pour déjouer tous les pronostics et se qualifier pour le premier tour des playoffs. Pourtant, en ce début de saison, personne ne les annonçait à ce niveau-là. Car la saison dernière fut catastrophique. Pour rappel, les Suns avaient fini bon dernier à l’ouest, avec un bilan plutôt médiocre (25v-57d). Seul 3 équipes avaient fait pire, des équipes de l’Est : Cleveland (24v-58d), Charlotte (21v-61d), Orlando (20v-62d). Cependant, cette nouvelle saison a été marquée par un changement de Général manager et un changement de coach. En effet, après cette saison à oublier, l’ancien GM Lance Bl...
Dans l’ombre des stars nba, leurs stats ne reflètent pas leur importance
Brooklyn Nets, Conférence Est, Conférence Ouest, Dossier Dunkhebdo, Phoenix Suns, Washington Wizards

Dans l’ombre des stars nba, leurs stats ne reflètent pas leur importance

      "Les hommes mentent mais pas les chiffres". Cette punchline du chanteur Kaaris en a fait sourire plus d'un et pourtant. Comme nous le savons la NBA est une ligue de stats ou autre "numbers" voir "figures" qui sont présents partout (le jeu, les systèmes, les spots, l'attaque, la défense). Les statistiques malgré leurs importances ne font pas tout car tel un bikini, elles montrent beaucoup de choses et cachent parfois l'essentiel. Intéressons-nous aux joueurs dont on ne parle jamais mais qui pèsent beaucoup plus que leurs statistiques ne le montre. Channing Frye ( Phoenix Suns ) Loin derrière la hype qui entoure son back up de bolides, Channing Frye réalise une saison plus que solide. Opéré du coeur et de l'épaule l'an dernier la gâchette de l'Arizona revis ...
Michael Beasley: L’homme des secondes chances
Conférence Est, Conférence Ouest, Dossier Dunkhebdo, Miami Heat, Minnesota Timberwolves, Mix, Phoenix Suns

Michael Beasley: L’homme des secondes chances

Michael Beasley est un phénomène. Accro à la marijuana et autres conneries, mais terriblement talentueux. Sa carrière aurait pu être glorieuse si il n'y avait pas ses soucis extra-sportifs. Aujourd'hui, c'est l'heure du rachat. Son premier club, le Miami Heat, lui offre une chance inestimable de relancer sa carrière. The Beast: Beasley, un monstre en NCAA Une seule saison à suffit à Michael Beasley pour s'imposer comme un des meilleurs joueurs NCAA. A Kansas State, il réalise une saison exceptionnelle en dominant tout ses adversaires directs grâce à une grosse envergure et des capacités physiques développés. 33 matchs au compteur, pour des moyennes de 26,2 points, 12,4 rebonds, 1,2 passes, 1,3 interceptions et 1,6 contres. Beasley est un monstre offensif. Un grand scoreur, avec un je...
[Power Ranking Conférence Ouest]: Episode 1
Conférence Ouest, Dallas Mavericks, Denver Nuggets, Golden State Warriors, Houston Rockets, La rubrique du Mercredi, Los Angeles Clippers, Los Angeles Lakers, Memphis Grizzlies, Minnesota Timberwolves, New Orleans Pelicans, Oklahoma City Thunder, Phoenix Suns, Portland Trail Blazers, Sacramento Kings, San Antonio Spurs, Utah Jazz

[Power Ranking Conférence Ouest]: Episode 1

Toutes les 4 semaines le Mercredi, Dunkhebdo vous propose un power ranking des équipes de la conférence Ouest. Celui-ci, sous forme de classement des 15 équipes de la conférence Ouest, est un reflet de la forme des équipes depuis le dernier épisode de ce power ranking. Il est donc basé sur la forme des équipes, le classement et bilan, l’attaque, ou encore la défense (lorsque nous parlons de classement en défense ou attaque, nous parlons de classement dans la conférence est, sur 15 équipes donc). 1- Portland Trail Blazers (13 victoires et 2 défaites) 11 victoires d'affilées pour les joueurs de Terry Stotts qui réussissent une de leur meilleure série et voudront égaler voire dépasser celle de 13 victoires qui date de décembre 2007. Tout va bien pour des Blazers impériaux à l'extérieur...