Conférence Ouest

[Power Ranking Conférence Ouest]: Episode 1
Conférence Ouest, Dallas Mavericks, Denver Nuggets, Golden State Warriors, Houston Rockets, La rubrique du Mercredi, Los Angeles Clippers, Los Angeles Lakers, Memphis Grizzlies, Minnesota Timberwolves, New Orleans Pelicans, Oklahoma City Thunder, Phoenix Suns, Portland Trail Blazers, Sacramento Kings, San Antonio Spurs, Utah Jazz

[Power Ranking Conférence Ouest]: Episode 1

Toutes les 4 semaines le Mercredi, Dunkhebdo vous propose un power ranking des équipes de la conférence Ouest. Celui-ci, sous forme de classement des 15 équipes de la conférence Ouest, est un reflet de la forme des équipes depuis le dernier épisode de ce power ranking. Il est donc basé sur la forme des équipes, le classement et bilan, l’attaque, ou encore la défense (lorsque nous parlons de classement en défense ou attaque, nous parlons de classement dans la conférence est, sur 15 équipes donc). 1- Portland Trail Blazers (13 victoires et 2 défaites) 11 victoires d'affilées pour les joueurs de Terry Stotts qui réussissent une de leur meilleure série et voudront égaler voire dépasser celle de 13 victoires qui date de décembre 2007. Tout va bien pour des Blazers impériaux à l'extérieur...
Le supporterisme à distance : un concept sans vérité absolue
Dossier Dunkhebdo, Oklahoma City Thunder

Le supporterisme à distance : un concept sans vérité absolue

Que ce soit vous, moi, ou n'importe quel humain aimant le basket, nous sommes tous fans de la plus grande ligue du monde, la NBA. Nous avons tous nos préférences, que ce soit par rapport aux équipes ou aux joueurs. Beaucoup d'entre nous sont fans, et supportent leurs favoris depuis leur ordinateur, leur télévision... Le supporterisme à distance, qu'est-ce que c'est ? Quand on parle de supporterisme à distance, on parle avant tout de sociologie du sport. Le supporterisme à distance suppose, comme son nom l'indique, que la personne supporte quelque chose malgré un éloignement géographique. La NBA est un très bon exemple pour illustrer ce phénomène. En effet, nous, en tant que français, nous vivons de l'autre coté de l'Atlantique. Il y a 5839 kms qui séparent Paris de New York. Chez nous...
Dwight Howard face à son destin
Atlanta Hawks, Dallas Mavericks, Dossier Dunkhebdo, Golden State Warriors, Houston Rockets, Los Angeles Lakers

Dwight Howard face à son destin

  Voilà c’est fait ! Dwight Howard a rencontré toutes les équipes qui le convoite (Atlanta, Dallas, Houston, Golden State et Los Angeles) chacune ayant mis en avant les forces de son projet. Dans quelques jours, il mettra fin à deux ans de rumeurs sans fin en choisissant sa nouvelle franchise. L’ancien joueur d’Orlando a décidé de s’isoler pour réfléchir aux pour et aux contre de chaque projet et pour aider le joueur le plus convoité de cette intersaison, Dunkhebdo a décidé de faire passer à la barre chaque équipe : HOUSTON ROCKETS Bilan l’année dernière :  8ème de la conférence Ouest (45 victoires – 37 défaites) éliminés en premier tour des playoffs Arguments pour : L’équipe de Houston est la plus jeune de la NBA, le pivot pourrait donc s’inscrire dans un projet sur le long...
Heat-Spurs : Le Game 6 est un “Classic”
Dossier Dunkhebdo, Miami Heat, San Antonio Spurs

Heat-Spurs : Le Game 6 est un “Classic”

La NBA nous offre parfois des moments inoubliables Tous ceux qui étaient devant leur écran de télévision la nuit dernière se sont rendus compte d'une chose : nous sommes en train d'être en face d'un match de légende, un "Classic" comme on dit outre-Atlantique. Ce terme est souvent utilisé, peut-être trop, et dans beaucoup de domaines, comme la musique par exemple (Oui Illmatic...). Le terme "Classic" correspond à l'excellence, à quelque chose d'intemporel, à quelque chose qui se place au sommet d'une hiérarchie. Le match 6 de hier soir est clairement approprié à ce terme, et voilà les 5 raisons pour lesquelles on peut le mettre dans cette catégorie de matchs inoubliables et légendaires : 1- Le contexte Pour avoir un match de légende, le contexte compte énormément. En effet, diffici...
Tony Parker : quelle place dans la hierarchie NBA ?
Dossier Dunkhebdo, San Antonio Spurs

Tony Parker : quelle place dans la hierarchie NBA ?

Actuellement, quand on parle de superstars NBA, certains noms viennent directement en tête : LeBron James, Kobe Bryant, Kevin Durant, Chris Paul, Dwyane Wade... Mais peu sont les personnes parlant de notre frenchy, Tony Parker. Malgré 3 titres NBA, un titre de MVP des Finals et 5 sélections au All Star Game, TP est souvent injustement oublié quand vient le temps des débats sur le niveau des joueurs. Aujourd'hui, Tony est au sommet de son art, et sa série contre les Memphis Grizzlies n'est qu'un aperçu de son niveau tout simplement exceptionnel. Durant toute cette campagne de Playoffs que nous sommes tous entrain de suivre, Parker se place comme étant le MVP actuel de ces Playoffs : 23pts et 7ass de moyenne,  à 47% au shoot, le tout en étant le leader d'une équipe de San Antonio qui a s...
Tony Parker: La clé d’un duel tactique
Dossier Dunkhebdo, Golden State Warriors, San Antonio Spurs

Tony Parker: La clé d’un duel tactique

Les Spurs de San Antonio viennent de récupérer l'avantage du terrain au terme d'une troisième rencontre maîtrisée de bout en bout, cette confrontation fut marquée par la réaction d'orgueil d'un homme : Tony Parker. À la peine depuis le début de la série, le français a marqué 25 points en première mi temps, lançant parfaitement les Spurs, avant de conclure le match avec 32 unités. Une performance qui arrive à point nommé puisque depuis le début de la série on a pu voir le français en difficulté. Depuis que Greg Popovich a décidé d'évoluer vers un basket plus offensif, le point fort des Spurs repose sur leur axe meneur-pivot (Parker-Duncan) avec de plus grandes responsabilités pour le premier qui doit organiser le jeu léché de son équipe. Un essieu essentiel donc, mais qui a pris du plomb...
Kobe Bryant : le plus grand challenge de sa carrière
Dossier Dunkhebdo, Los Angeles Lakers

Kobe Bryant : le plus grand challenge de sa carrière

12 avril 2013, Staples Center, Los Angeles. Les Lakers se battent pour une place en playoffs, et rencontrent une équipe de Golden State quasiment qualifiée mais qui veut assurer sa 6èplace. Le match tient toutes ses promesses, et Kobe est égal à lui-même avec deux tirs primés d’affilée permettant aux Lakers de recoller alors qu’il reste moins de 5 minutes à jouer dans le dernier quart-temps. Le public californien est en fusion, et s’imagine déjà un nouvel exploit du légendaire numéro 24 de la franchise poupre et or. Sauf que l’histoire en décidera autrement. Il reste 3:08 à jouer et LA est menée 109-107 dans ce match d’une importance capitale pour les Lakers. Kobe a le ballon, il se retrouve en un contre un face à Harrison Barnes, et s’écroule…le public retient son souffle, mais Kobe ...
Denver – Golden State : les raisons d’un upset
Denver Nuggets, Dossier Dunkhebdo, Golden State Warriors

Denver – Golden State : les raisons d’un upset

Après un premier match très accroché qui avait vu les Nuggets s'en sortir in extremis grâce à un numéro signé André Miller, Denver avait le vent en poupe. D'une part parce que les Nuggets venaient de se sortir d'un traquenard à domicile et donc ils gardaient l'avantage du terrain ; d'autre part, parce que le soir même, on apprenait que les Warriors allaient devoir se passer des services de leur All Star, David Lee, victime d'une déchirure au psoas. Les hommes de la Baie d'Oakland venaient de prendre deux gros coups derrière la tête et on ne donnait pas cher de leur peau … Oui mais voilà les Warriors viennent d'enchaîner 3 victoires consécutives, poussant Denver au bord de l'élimination. Explications :  Des Nuggets battus à leur propre jeu  La marque de fabrique des hommes de George K...
Marc Gasol: de l’ombre à la lumière
Dossier Dunkhebdo, Memphis Grizzlies

Marc Gasol: de l’ombre à la lumière

Si les Grizzlies de Memphis sont revenus à 2-2 dans la série qui les oppose aux clippers de Los Angeles c'est d'une part grâce au retour en forme de Zach Randolph et d'autre part grâce à une défense qui a retrouvée de son mordant. Cependant je n'avais pas envie de m'intéresser à un joueur qui relève plus de l'intermitant du spectacle cette année et plutôt m'intéresser à l'exception qui confirme la règle : Marc Gasol. Dans une franchise qui est reconnue comme une équipe de cols bleus, qui oppose sa rage et sa hargne au talent des californiens, l'espagnol vient nous rappeler que ce soi disant « talent » n'est pas exclusif aux divas de la Cité des Anges. Bien sur ce n'est pas le seul joueur de Memphis qui possède cette denrée qui n'est pas si rare en NBA mais sa transformation est la plus ...