Dunkhebdo NBA Podcast: Toronto sur le toit de la NBA, Anthony Davis aux Lakers !

Dans ce nouvel épisode de notre podcast nba français, Ben, Tom et Alan se retrouvent pour évoquer l’actualité récente de la NBA.

La première partie du podcast est consacrée au récent dénouement des Finales NBA, qui ont vu le sacre des Raptors de Toronto après 6 matchs. Beaucoup est à dire sur ces finales, que ce soit côté canadien ou californien. Les blessures graves de deux des meilleurs joueurs de Golden State (Klay Thompson et Kevin Durant) ont joué sur le sort de cet affrontement mais jouera également un rôle majeur lors de la Free Agency et des prochains mois côté Warriors : le trio dresse un panorama de la situation et du futur de Golden State après cette défaite. Côté Toronto, le trio tente de dégager les causes du succès de la franchise de Nick Nurse, mais tente également de se projeter sur le futur de l’équipe canadienne, en évoquant notamment le cas Leonard.

La deuxième partie de l’épisode revient sur le trade d’Anthony Davis aux Lakers de Los Angeles. Le transfert est étudié des deux côtés de la balance, avec des Lakers qui récupèrent un All-Star à mettre aux côtés de LeBron contre plusieurs jeunes éléments et des tours de Draft. Côté Pelicans, pléthore d’assets arrivent en Louisiane et pourraient permettre à l’équipe de se remodeler plutôt rapidement. Le trio discutent des prochains mouvements de ces deux équipes, avec des analyses de construction diverses dans ces deux franchises.

 

Dunkhebdo NBA Podcast: Los Angeles Lakers…et maintenant ?

Los Angeles Lakers

Dans cet épisode du podcast nba français Dunkhebdo nouvelle formule, Ben et Tom discutent des Los Angeles Lakers.

La nouvelle équipe de LeBron James va très probablement rater les playoffs. Un camouflet pour la première saison du «King» à LA malgré un début de saison prometteur. Alors, Ben et Tom dressent un bilan de cette année «test». Entre jeunes prometteurs, vétérans à la dérive, Luke Walton et bien-sûr le cas LeBron, il y a beaucoup à dire ! De même que pour la future free agency des Lakers, qui s’annonce décisive pour l’ambitieux projet de la franchise.

Reggie Bullock | Profil #13

Joueur reconnu par la communauté hipster nba, Reggie Bullock se retrouve désormais sous le feu des projecteurs aux Lakers. Transféré à la trade deadline, Bullock est aujourd’hui titulaire à l’arrière chez les Angélinos.  Après des débuts mitigés pour sa première à Philadelphie, il est resté depuis dans le 5 majeur. Suite à 3 saisons et demi en dent de scie à Detroit, Reggie Bullock doit maintenant aider Lebron James dans la quête de ses premiers playoffs à l’ouest.

Scouting Report 2019 de Reggie Bullock.

Dans cet épisode de profil, l’émission orientée scouting du podcast Dunkhebdo, nous revenons sur l’ancien de North Carolina Reggie Bullock. Ses qualités et son jeu sont différents de son ancien coéquipier Tobias Harris évoqué dans l’épisode précédent. Bullock est un joueur talentueux pourtant, il pose de réelles questions. Depuis son transfert, il a disputé 5 matchs sous ses nouvelles couleurs. Les lakers affichent un bilan d’une victoire pour quatre défaites sur ces 5 matchs. Quelles sont ses réelles implications dans les défaites.

Que fait Bullock sur un terrain de basket?

Durant ce scouting report, Tom (scout de la semaine) revient sur ses qualités et ses défauts. Au programme donc, un état des lieux basketballistique de ses jeux offensifs, défensifs, avec et sans ballon. Connu aussi pour ses engagements hors terrain auprès de la communauté LGBT, RG35 est avant tout un bon joueur de basket.

  • Qu’est-ce qui fait la qualité de son shoot?
  • Les défenses respectent-elles la gravité de son shoot extérieur?
  • Quel est son fit avec Lebron James?
  • Que penser de sa défense?

Découvrez ses principales qualités et ses principaux défauts dans son profil en dessous.

Dunkhebdo NBA Podcast : Qui possèdent les meilleurs noyaux de jeunes en NBA ?

Marvin Bagley IIII

Dans ce nouvel épisode du Dunkhebdo NBA Podcast, l’équipe composée de Pierre et d’Alan réfléchit sur les meilleurs noyaux de jeunes joueurs en NBA aujourd’hui. Plusieurs groupes d’équipes se distinguent et permettent aux intervenants de passer en revue les situations d’une dizaine de franchises.

Sacramento et Atlanta font office de gros morceaux du podcast, et cela du fait des récentes performances et plus globalement des saisons de leurs jeunes éléments. Les Kings sont aux portes des playoffs derrière les performances des Fox, Hield, Bagley III et autre Bogdanovic, tandis que les Hawks font mieux que beaucoup attendaient et voient la triplette Young/Huerter/Collins très bien figurée.

L’équipe revient ensuite sur d’autres équipes aux situations bien différentes mais à la constante suivante  : les jeunes joueurs font et feront l’actualité de ces franchises. Boston, Los Angeles, New-York, Brooklyn, Chicago ou encore Orlando et Phoenix, autant de situations hétérogènes mais qui méritent l’attention.

Le podcast

Dunkhebdo NBA Podcast: Boston Celtics, ambitions à la baisse ?

Boston Celtics

Après une campagne de playoffs convaincante, les Boston Celtics, enfin débarrassés de LeBron James, semblaient promis à dominer la conférence est. Eux qui enregistraient le retour de Gordon Hayward et Kyrie Irving, tous absents durant cette épopée en playoffs.

Quelques mois plus tard, alors que la mi-saison approche, enthousiasme est-il retombé ?

Durant ce nouvel épisode de Dunkhebdo NBA Podcast, Alan et Ben font un point sur la saison des Celtics (02:35). Actuellement à la cinquième place de la conférence est, l’équipe de Brad Stevens parait loin du rouleau compresseur. Ce même Brad Stevens qui, pendant une partie du début de saison, a du pianoté avec son riche effectif pour trouver les bonnes rotations.

Un effectif où les déceptions s’accumulent. Si Irving sort la tête de l’eau depuis quelques semaines, le reste de l’effectif patine. Hayward est l’ombre de lui-même, Jaylen Brown et Terry Rozier peinent à s’ajuster à leur nouveau rôle. Quant à Jayson Tatum, il surf davantage sur la vague de sa saison régulière rookie que celle de ces excellents playoffs.

Pourtant, malgré ces déconvenues, les Celtics affichent un bilan positif, à seulement quelques matches des autres cadors à l’est. Les inquiétudes nourries actuellement ne seraient-elles pas alors exagérées ?

Dans l’overtime, Alan et Ben discutent du probable forfait de John Wall jusqu’à la fin de la saison (49:02). Le meneur pourrait être opéré d’un talon qui le fait souffrir depuis plus d’un an. Une opération qui intervient alors que les Wizards comptent toujours plusieurs matches de retard sur la huitième place. Serait-il temps pour la franchise de procéder à des trades ?

 

Dunkhebdo NBA Podcast: Tour d’horizon de la ligue avec Jérémy Le Bescont

Lakers

Sommaire

Comme l’année dernière à la même période, l’équipe du Dunkhebdo NBA Podcast a pu accueillir Jérémy Le Bescont (BasketUsa/Canal+ Afrique) pour discuter de ce début de saison. Un épisode chargé où presque toutes les équipes sont citées !

L’épisode débute par un retour sur le début de l’expérience LeBron James avec les Los Angeles Lakers (3:42). Après presque 20 matches, où se situe cette équipe des Lakers ? Et surtout, la patience de LeBron va-t-elle s’épuiser plus rapidement qu’annoncée ?

Dans la suite de l’épisode, beaucoup de sujets sont abordés ! D’abord, le bon début de saison de Tony Parker avec les Hornets (18:08). Le meneur vétéran retrouve de sa superbe et prouve qu’il peut encore être un très bon meneur remplaçant. Puis, de longues minutes sont consacrées aux ténors de la conférence est (21:45). Un quatuor à l’est qui commence à faire saliver de plus en plus la communauté NBA.

Enfin, l’épisode se termine par une tentative de hiérarchisation de la concurrence des Warriors à l’ouest. Mais aussi par un léger retour sur quelques déceptions du début de saison.

Dunkhebdo NBA Podcast: Début de saison, des (bonnes) surprises et des questions

Bucks-Lakers-Sixers

Impossible de tirer des conclusions après quelques matches ? Oui….et non.

Dans ce nouvel épisode du Dunkhebdo NBA Podcast, l’équipe va tenter de discuter des premiers jours de saison régulière, sans tomber dans de dangereuses conclusions hâtives.

Alan, Tom et Ben abordent dans un premier temps le cas des Sixers de Philadelphie. Annoncés parmi les cadors de la conférence Est, les coéquipiers de Ben Simmons connaissent un début de saison difficile. Battus par les Celtics en ouverture, ils ont dû lutter ce samedi pour se défaire du Magic d’Orlando. Comment expliquer ce début de saison en demi-teinte ?

Les Bucks, eux, en revanche, connaissent un début de saison rêvé avec deux victoires en deux matches. Milwaukee donne surtout l’impression de jouer enfin comme une équipe du XXIème siècle. Mieux, cette équipe habituée à nous décevoir respire la confiance. Peut-on enfin croire à ces Bucks ?

Puis, la première partie du podcast se conclue avec un retour sur les deux premiers matches des Lakers. Entre bagarre, défense douteuse, attaque éclair et rotations énigmatiques, il y a déjà beaucoup à dire à propos de la nouvelle équipe de LeBron James.

Dans l’overtime, le trio répond d’abord à deux auditeurs. Enfin, chaque intervenant livre une observation liée au début de saison.

Le podcast

Dunkhebdo NBA Podcast: LeBron James signe aux Los Angeles Lakers !

LeBron James

LABron !

LeBron a fait son choix et ce sont donc les Lakers qui on remporté la mise. Logiquement, cet épisode du Dunkhebdo NBA Podcast revient très longuement sur ce choix (2:50). Une décision qui pourrait signifier que LeBron, et ça serait là un vrai changement dans la trajectoire de a carrière, que le King est prêt à faire preuve de patience. En effet, en l’état, ces Lakers ne semblent pas encore armés pour jouer les premiers rôles, en particulier dans la conférence Ouest. Pour Cleveland en revanche, cette décision amène une nouvelle reconstruction qui pourrait passer par de nombreux échanges pour alléger la masse salariale.

Enfin, dans l’overtime, le trio analyse la prolongation de Chris Paul du côté de Houston. Des Rockets qui ont aussi perdu Trevor Ariza et doivent négocier avec Clint Capela.

Le podcast

Podcast NBA Dunkhebdo épisode 89: les Raptors ont-ils (enfin) changés ?

Toronto Raptors

Pour ce premier épisode du podcast nba Dunkhebdo de l’année 2018, Alan, Pierre et Ben reviennent sur l’excellent début de saison des Raptors de Toronto, encore une fois parmi les meilleures équipes de l’Est. Pourtant, cette année semble marquer une petite révolution au sein de la franchise canadienne. L’effectif de Dwane Casey a (enfin) adopté un jeu moderne, avec plus de trois points et plus de passes. Le banc s’illustre également, avec des jeunes éléments qui brillent. Enfin, OG Anunoby a réussi à s’installer dans le cinq de départ, grâce à son excellent niveau défensif. Seule ombre au tableau, le niveau de jeu inquiétant de Norman Powell en ce début de saison.

Cependant, malgré ces signes, tous encourageants, la même question se pose vis-à-vis de Toronto: ont-ils enfin changés ? Cette équipe peut-elle enfin s’affirmer comme une excellente équipe de playoffs, en plus d’une équipe de saison régulière ?

Ensuite, dans l’overtime, le trio revient d’abord sur les matches de Noël, qui n’ont pas brillé par leur niveau ni leur intensité. Puis sur les récentes polémiques autour de l’arbitrage avant de conclure l’épisode autour du cas épineux de Julius Randle.

Sommaire:

Introduction: 39s
Débat sur le début de saison des Raptors: 2m59
Overtime: 37m06
Instrumental de fin d’épisode: Party Trap Beat

Podcast NBA Dunkhebdo épisode 83: Bilan du premier mois de compétition avec Jeremy Le Bescont

Cette semaine pour cet épisode du podcast nba Dunkhebdo, Tom et Ben ont l’honneur d’accueillir le journaliste Jeremy Le Bescont (basketusa.com/hoopcast) pour discuter de ces cinq premières semaines de compétition. Un début de championnat rythmé par des surprises, comme Detroit ou Orlando pour la conférence est, et, malheureusement, par les blessures de certains joueurs stars. Dans la seconde partie du podcast, les cas des deux franchises de Los Angeles sont abordés. Après une intersaison mouvementée, les Clippers pataugent, malgré un départ canon, et enchaînent les défaites. Pendant ce temps, les Lakers, malgré des résultats toujours faibles, montrent des signes positifs.

Sommaire:

Introduction: 39s

Bilan de la conférence est: 2m51

Focus sur Los Angeles: 33m50