Jeunes joueurs NBA: pourquoi les aime-t-on autant ?

Jeunes joueurs NBA

«C’est un jeune joueur NBA, il a encore du potentiel». «Il n’a que 21 ans». «Il a les attributs pour devenir un All-Star».

Difficile de passer une semaine – voire quelques jours – sans entendre ces phrases revenir dans les débats NBA. Il est vrai que la jeunesse dans notre grande ligue américaine est une source intarissable d’espoir. En particulier pour les fans d’équipes peu en réussite depuis plusieurs années. Mais, pourquoi les jeunes joueurs ont-il autant la cote ? Ce nouveau numéro du Dunkhebdo NBA Podcast tente d’y répondre.

La folie autour des jeunes joueurs ne touche pas uniquement la NBA. Mais sa particularité tient dans l’intensité de cette hype. Une folie qui tient en plusieurs éléments. Le système de la NBA – notamment le salary cap – pousse les équipes à investir sur la jeunesse, car plus abordable. Pour certaines franchises n’ayant pas les cartes pour se placer sur le marché des agents libres, c’est aussi le seul moyen d’attirer des potentielles superstars.

Mais, avant d’arriver à ce niveau, les jeunes joueurs doivent d’abord passer la difficile étape des premières années en NBA. Or, être un jeune adulte en NBA est chose ardue. Entre multiples sollicitations et passage d’un statut d’amateur à professionnel, la transition peut s’avérer fatale pour certains prospects.

Des prospects qui, une fois devenus superstars, ont parfois envie d’ailleurs. En effet, si la construction par la draft est toujours prônée par les fans, elle n’a jamais parue aussi difficile. Le mouvement des stars est toujours plus fluide et le temps long, la patience que prône la construction par la draft peut parfois paraître anachronique. La situation actuelle des Minnesota Timberwolves pouvant servir de meilleur exemple.

Dans le paysage NBA actuel, peu d’équipes semblent mieux placer que les New Orleans Pelicans dans le domaine des jeunes joueurs NBA à potentiel. Autour du diamant Zion, l’équipe de la Louisiane dispose d’un réel réservoir de jeunes talents. Toujours dans la Conférence Ouest, les Mavericks eux ont fait le choix de la qualité, avec deux jeunes talents centraux: Luka Doncic et Kristaps Porzingis. Assez pour qu’une de ces deux équipes remportent le titre dans l’avenir ?

LE PODCAST

CRÉDITS

Le Dunkhebdo NBA Podcast est un podcast de Dunkhebdo. Cet épisode a été enregistré le 29 juin 2020. Participants: Thomas Feler, Adrien Randon et Benjamin Ringuet. Génériques: «Litty» produit par Sound MOB ; «Bryson tiller type beat x ryan trey type beat – whole thing» produit par prod. ricci.

Dunkhebdo NBA Podcast: Nos choix pour les trophées NBA 2019-2020

trophées NBA 2019-2020

Malgré la suspension actuelle de la saison – qui pourrait déboucher sur une éventuelle annulation – place aux trophées NBA 2019/2020 !

Giannis Antetokounmpo ou LeBron James ? Cette fois encore, le débat pour déterminer le vainqueur de la statuette de MVP se résume à deux hommes. D’un côté, le tenant du titre Giannis Antetokounmpo. Le franchise player des Bucks s’est, en partie, remis d’une campagne de playoffs décevante par une saison régulière étincelante. Avec des moyennes statistiques jamais vues depuis 50 ans ! Homme orchestre de la meilleure équipe de la ligue, le grec semblait avoir le CV parfait…

Jusqu’à l’explosion «tardive» de LeBron James, quadruple MVP. Pilier d’une équipe des Los Angeles Lakers au sommet de l’Ouest, le «King» a connu une saison régulière constante, d’un point de vue statistique. Ce qui fait de lui un candidat crédible à ce titre, ce sont ses sorties récentes face à des cadors de la ligue. Opposés aux Bucks ou aux Clippers, James a dominer les débats, allant même jusqu’à se replacer dans la discussion pour le titre informel de «meilleur joueur de la ligue». Une poussée quelques semaines avant la suspension de la saison, suffisante pour emporter un nouveau trophée ?

Le trophée de rookie de l’année voit lui aussi s’affronter deux hommes. Même si, Ja Morant semble disposer d’une avance confortable sur Zion Williamson. Le meneur star des Grizzlies, à l’image de Giannis Antetokounmpo, semble remplir toutes les cases pour remporter ce trophée. Constant tout au long de la saison, il affiche des statistiques similaires à un ancien vainqueur du trophée: Damian Lillard. Propulsé leader de la franchise, Ja Morant a même réussi à porter son équipe – théoriquement – en playoffs. Pourtant, Zion Williamson obtient les faveurs de certains votants. La raison: son impact immédiat. Le premier choix de la draft, blessé au début de la saison, s’est tout de suite révélé être un joueur capable de transfigurer un effectif. Affichant, en quelques matches, des statistiques historiques pour un débutant dans la ligue.

Pour le reste des trophées NBA 2019-2020, les choix sont moins évidents. A l’image du trophée de coaches de l’année où plusieurs noms ressortent. Les votes sont encore plus disséminés pour la meilleure progression de l’année. Parmi tous les trophées, seul le sixième homme de l’année voit un consensus parmi les chroniqueurs du Dunkhebdo NBA Podcast. Le meneur remplaçant d’Oklahoma City Dennis Schroder rassemble en effet l’ensemble des votes.

MVP, MIP, DPOY, COY: les trophées NBA 2019/2020

Crédits

Le Dunkhebdo NBA Podcast est un podcast de Dunkhebdo. Cet épisode a été enregistré le 30 mars 2020. Participants: Ilyas, Alan Guillou et Benjamin Ringuet. Génériques: «Litty» produit par Sound MOB ; «Bryson tiller type beat x ryan trey type beat – whole thing» produit par prod. ricci. 

Dunkhebdo NBA Podcast: Toronto sur le toit de la NBA, Anthony Davis aux Lakers !

Dans ce nouvel épisode de notre podcast nba français, Ben, Tom et Alan se retrouvent pour évoquer l’actualité récente de la NBA.

La première partie du podcast est consacrée au récent dénouement des Finales NBA, qui ont vu le sacre des Raptors de Toronto après 6 matchs. Beaucoup est à dire sur ces finales, que ce soit côté canadien ou californien. Les blessures graves de deux des meilleurs joueurs de Golden State (Klay Thompson et Kevin Durant) ont joué sur le sort de cet affrontement mais jouera également un rôle majeur lors de la Free Agency et des prochains mois côté Warriors : le trio dresse un panorama de la situation et du futur de Golden State après cette défaite. Côté Toronto, le trio tente de dégager les causes du succès de la franchise de Nick Nurse, mais tente également de se projeter sur le futur de l’équipe canadienne, en évoquant notamment le cas Leonard.

La deuxième partie de l’épisode revient sur le trade d’Anthony Davis aux Lakers de Los Angeles. Le transfert est étudié des deux côtés de la balance, avec des Lakers qui récupèrent un All-Star à mettre aux côtés de LeBron contre plusieurs jeunes éléments et des tours de Draft. Côté Pelicans, pléthore d’assets arrivent en Louisiane et pourraient permettre à l’équipe de se remodeler plutôt rapidement. Le trio discutent des prochains mouvements de ces deux équipes, avec des analyses de construction diverses dans ces deux franchises.

 

Dunkhebdo NBA Podcast: Cette finale peut-elle vraiment échapper aux Raptors ?

Après 5 matches, ce sont les Raptors qui virent en tête dans ces finales NBA. Un résultat qui aurait pu être bien plus sévère pour les Warriors, champions en titre. Ils sont en effet passés à un tir d’une deuxième défaite en quatre ans en finale. Mais pourtant, grâce à des splash brothers décisifs, Golden State a réussi à s’en sortir, encore une fois. Mais jusqu’à quand les coéquipiers de Stephen Curry vont réussir à s’en tirer in extremis ?

C’est la question à laquelle Tom et Ben répondent dans ce nouvel épisode du Podcast Dunkhebdo. Ils abordent en première partie ce match 5. Entre la malheureuse blessure de Kevin Durant, la séquence jordanesque de Kawhi Leonard ou le bon match de DeMarcus Cousins, il y a beaucoup à dire sur cette rencontre. Un affrontement déjà historique.

Le duo revient aussi largement sur la blessure de Kevin Durant, et ces conséquences pour le futur du joueur, de sa franchise et même de la ligue.

Enfin, en fin d’émission, ils se projettent vers le match 6 des finales NBA.

Va-t-on assister au dernier match de la saison ?

 

Dunkhebdo NBA Podcast: les Warriors sont-ils miraculés ?

Dans ce nouvel épisode du Podcast Dunkhebdo, Ben et Alan reviennent sur les deux premiers matchs des Finales NBA entre Toronto et Golden State. Chacune des équipes a remporté une des confrontations et des plusieurs enseignements sont à tirer avant les prochains matchs du côté d’Oakland.

Le duo discute de la domination canadienne sur ces deux premières rencontres en se demandant si la victoire des Warriors lors du match 2 relève du miracle. 6 des 8 quart-temps ont été remporté par les Raptors et l’impression visuelle penche aussi du côté de l’équipe de Nick Nurse. Ben et Alan discutent de la suite de la série, de l’influence des blessures côté Warriors et des potentiels ajustements côté Toronto avant les prochains matchs.

Dunkhebdo NBA Podcast: Toronto terrasse Milwaukee, Golden State roule sur Portland

Dans l’épisode 161 du Podcast Dunkhebdo, Tom et Alan se retrouvent pour discuter des récentes finales de conférences.

Le duel titanesque entre Toronto et Milwaukee apparait comme le gros morceau de l’épisode. Entre les ajustements défensifs de Nick Nurse sur Giannis Antetokounmpo ou encore le manque de diversité offensive de Milwaukee sur demi-terrain, il y a beaucoup à dire sur les récents événements de la série.

La faillite des role-player des Bucks, la résurgence du banc de Toronto et les performances immenses de Kawhi Leonard, tout cela est également abordé. Le duo se penche aussi sur le futur de la franchise du Wisconsin avant un été important : Kris Middleton, Brook Lopez et Malcolm Brogdon seront tous des dossiers chauds cet été.

Dans la dernière partie du podcast, retour sur le sweep des Warriors face aux Blazers. L’absence de Kevin Durant n’a pas tellement posé problèmes à Golden State, même si Portland aurait pu gagner certains des matchs. Tom et Alan discutent de la future intersaison des Blazers, avec divers dossiers importants pour la suite de la franchise.

Dunkhebdo NBA Podcast: Jazz, Thunder, quelle place pour la défense en playoffs ?

défense

Parmi les meilleures défenses de la saison régulière, le Jazz et le Thunder ont connu une campagne de playoffs express. Les deux équipes se sont inclinées au bout de 5 matches. Des éliminations très loin de rencontrer les attentes d’avant saison pour ces deux franchises. Mais ces sorties prématurées posent également la question de l’avenir de la défense en playoffs. En particulier des défenseurs centrées autour des pivots.

En effet, si le Jazz et Rudy Gobert ont su dominer leurs adverses durant la saison régulière, en les asphyxiant défensivement, les playoffs ont vu leur schéma défensif vacillé. Pour la deuxième année consécutive, James Harden et les Rockets ont réussi à rendre le pivot star du Jazz quasi-injouable. Dans la série entre Blazers et Thunder, c’est l’importance capitale du « pull-up three », comme le dirait Tom, dans les playoffs. Une arme qui est en train de devenir une des plus importants à avoir en playoffs.

Dans ce nouvel épisode de notre émission francophone sur la nba, Tom et Ben discutent de la place de la défense dans les playoffs. Puis, en fin d’épisode, se demandent si les conclusions que l’on peut tirer de ces premières séries peut avoir des conséquences sur le second tour. Non, ce n’est pas une preview. Enfin, si quand même un peu …

Le podcast

Dunkhebdo NBA Podcast: Quelles seront les conséquences de ces playoffs ?

playoffs

A l’entame des playoffs, il est de coutume de présenter les différentes séries à travers un enchaînement de previews. Une tradition que l’équipe du Dunkhebdo NBA Podcast a décidé de ne pas respecter cette année. A la place, un nouveau format qui mélange previews et prédictions. Ainsi, dans cet épisode, Pierre, Tom et Ben vont tenter de deviner les futures storylines qui vont marquer cette campagne de playoffs.

Sans trop de surprise, les Golden State Warriors occupent une partie des débats. Malgré une saison régulière où les joueurs de Steve Kerr n’ont franchement pas forcé leur talent, le titre leur semble promis. Mais, ce nouveau trophée pourrait-il être le dernier de cet ère des Warriors ? Alors que les rumeurs autour de la future destination de Kevin Durant se multiplient, la question mérite d’être posée. Le double MVP des Finales qui pourrait profiter de cette campagne de playoffs pour s’affirmer comme le meilleur joueur du monde. Une place probablement laissée libre LeBron James …

Dans la conférence est, les discussions se concentrent sur deux équipes: Toronto et Philadelphie. Deux franchises qui ont perdu leur premier match de playoffs à domicile. Deux équipes qui divisent les trois chroniqueurs. Les Raptors entament cette postseason après une nouvelle saison régulière convaincante. Si cette franchise a connu de nombreuses désillusions en playoffs, la nouvelle structure de l’effectif pourrait enfin permettre à Toronto de vaincre la malédiction. Les Sixers, eux, ont tout le talent du monde. Mais ils semblent incapables de l’exploiter et tombent trop souvent dans un basket prévisible. Seront-ils capable d’enfin répondre aux attentes ? La réponse à cette question va déterminer des prochains mois déterminants pour l’avenir de la franchise.

Des discussions qui feraient presque oublier un autre gros morceau de l’est: Boston. Ultra-favoris avant l’entame de la saison, les Celtics débutent ces playoffs dans un quasi-anonymat. Est-ce que les hommes de Brad Stevens pourraient nous faire tous mentir ?

Le podcast

Dunkhebdo NBA Podcast: MVP, ROY, COY, épisode spécial trophées

MVP

Dans ce nouvel épisode de notre émission basket sur la nba, Ben et Alan exposent leur choix pour les récompenses de la saison régulière.

Pour le trophée de MVP, la bataille se résume à un duel entre Giannis Antetokounmpo et James Harden. SI le premier a pour lui le CV parfait pour prétendre à la statuette, le pyromane des Rockets tutoie les sommets offensivement et pourrait bien subtiliser le trophée à la dernière seconde.

Un affrontement qui rappelle beaucoup l’opposition entre Trae Young et Luka Doncic pour le titre de rookie de l’année. Là où Doncic a pour lui une constance exceptionnelle, Young réalise une fin de saison canon. Mais est-ce assez pour prétendre au titre de rookie de l’année ? Réponse.

Enfin, en fin d’émission, Alan et Ben livrent leurs surprises et leurs déception de la saison régulière 2018/2019.

Dunkhebdo NBA Podcast: Orlando, enfin de retour en playoffs ?

Orlando Magic

Depuis 2012, le Magic d’Orlando n’a pas joué les playoffs. La pire disette de la jeune histoire de cette franchise, et une des pires actuellement en NBA. Mais, la franchise de Mickey pourrait mettre fin à cette série noire cette année. Dans ce nouvel épisode du Dunkhebdo NBA Podcast, Ben et Tom s’intéressent à la saison du Magic d’Orlando et aux perspectives de cette équipe à quelques rencontres de la fin de la saison.

D’abord, Ben et Tom reviennent longuement sur la saison du Magic. Une campagne marquée par l’inconstance de la franchise floridienne. Capable de battre les cadors du championnat comme Golden State, Milwaukee ou Toronto tout en s’inclinant contre les cancres du championnat. Une instabilité liée à l’engagement irrégulier de cette équipe, parfois capable de lâcher prise en pleine rencontre. Une tendance renforcée par son incapacité à maintenir un niveau constant en attaque, où Nikola Vucevic est le seul contributeur régulier. A l’inverse, la défense du Magic s’est révélée être une force de la franchise cette saison. Puis, après avoir fait le bilan de la saison du Magic, les deux intervenants effectuent une revue d’effectif, concentrée sur les joueurs majeurs.

Dans la dernière partie de l’épisode, Ben et Tom tentent de déterminer si Orlando va réussir ou non à se qualifier en playoffs. Ils s’intéressent d’abord au calendrier de la franchise pour tenter de déterminer combien de matches les floridiens vont être capable de gagner. Puis, livrent leur avis sur la course aux playoffs à l’est. Une bataille entre quatre équipes (Brooklyn, Miami, Orlando et Charlotte) où le Magic à sa carte à jouer, grâce à un calendrier particulièrement abordable.

Enfin, le duo débat de la dangerosité du Magic en playoffs. Si les hommes de Steve Clifford se qualifient pour la postseason, leur profil atypique pourraient se révéler être problématique pour certains favoris à l’est…

Le podcast