[Bilan Dunkhedo 2016-17] Northwest Division

Bilan Northwest division

northwest division

Comme pour la saison 2015-16,  Dunkhebdo vous propose les bilans de la saison par divisions. Toutes seront passés en revues Pacific (Pacifique), Atlantic (Atlantique), Southwest (Sud ouest), Southest (Sud est), Central (centrale), Nordwest (Nord ouest). Le bilan prendra la forme d’un petit résumé sur chaque équipe puis sera divisée en plusieurs sous-trophées attribués à des joueurs évoluant dans cette division. Aujourd’hui nous nous attaquons à la northwest division, celle du finaliste malheureux de la finale de conférence ouest le Thunder.

Northwest division Classement

okc logo  1- Oklahoma City Thunder (55 victoires – 27 défaites)

Une saison après avoir manqué les playoffs, le Thunder a attaqué cet exercice tambour battant. Avec 55 victoires, ils se sont assurés l’avantage du parquet en playoffs le tout en faisant figure d’épouvantail à l’ouest.

Sans Scott Brooks pour la première fois de leur carrière, le duo Durant-Westbrook a continué sa domination. Nuance cependant sous Donovan, les roles players sont plus en vue. C’est ainsi que les Adams, Robertson et Waiters ont pris confiance pour se révéler très utiles en playoffs.

blazers-logo  2- Portland Trailblazers (44 victoires – 28 défaites)

Candidats au 1rst pick dans la plupart des previews d’avant saison les blazers ont totalement déjoués les pronostics. La perte de 4 titulaires puis du 6ème homme n’a donc pas entravé le niveau de jeu des Trailblazers. Ils se sont brillamment qualifiés en playoffs et contrairement à la saison d’avant ont réussi à passer un tour de playoffs.

Tout au long de la saison, Terry Stotts aura su s’appuyer sur un Damian Lillard “MVPiesque” très bien soutenu par CJ Mc Collom alors qu’il était dans sa première saison en tant que titulaire. A côté du duo d’autres jeunes ce sont révélés être très utiles tels que Allen Crabbe et Mason Plumlee qui ont eu aussi réalisés de bons playoffs.

Jazz Logo  3- Utah  Jazz (40 victoires – 42 défaites)

Programmée pour retrouver les playoff, la franchise du Jazz a échoué dans sa quête. Plombée par les blessures, et malgré le talent de coach Snyder se sont vite retrouvés en difficulté notamment à la mène.  En dépit d’un groupe talentueux, et d’une conférence ouest affaiblie, le Jazz comme ses joueurs phares n’a pas su passer le cap attendu.

Plus jeune équipe de la ligue l’an dernier, le Jazz s’est injecté du talent et de l’expérience cette intersaison. Ils sont désormais la seule équipe de l’ouest dont le 5 majeur figure dans le top 100 de Sports Illustrated de cette année.

Denver Logo  4- Denver Nuggets (33 victoires – 49 défaites)

Après avoir débuté par une mauvaise nouvelle (la blessure pour la saison de Chandler), Denver a pris un nouveau départ sous la houlette de coach Mike Malone. De retour sur un banc, l’ancien coach des Kings n’a pas tardé à modifier la culture en ralentissant le jeu par rapport au reste de la ligue. 4ème au Pace en 2014-15, les Nuggets étaient 16ème en 2015-16 selon nba.com.

Par conséquent, le trio de jeunes (Mudiay, Harris, Jokic) a bénéficié d’un cadre sain pour s’exprimer. L’équipe a probablement connu sa meilleure saison depuis son dernier run en playoff. Malgré le potentiel des jeunes espérons pour eux qu’ils pourront compter sur un Gallinari (19,5p/m) en santé l’an prochain, lui qui provoquait le plus de faute sur drive derrière Harden.

wolves_Logo  5- Minnesota Timberwolves (29 victoires – 53 défaites)

Dure saison que fut celle des Wolves l’an dernier. La mise en retrait puis le décès de coach Saunders au tout début de la saison ont propulsé Sam Mitchell sur le devant de la scène. Dans ce climat, l’espoir ne pouvait venir que du terrain et de l’excitation suscitée par les jeunes et la possible dernière saison de Kevin Garnett.

L’arrivée de Karl-Anthony Towns était attendu mais nous n’étions pas préparé à voir un tel phénomène. En à peine 6 mois il a relayé Andrew Wiggins a un simple rôle de lieutenant. Malgré une saison, compliqué sportivement, tous les espoirs sont permis pour ces jeunes Wolves dont Tom Thibodeau dirigera la meute l’an prochain.

Northwest division 6th man

Enes Kanter

Kanter Northwest Division

Moyen en défense et hyper talentueux offensivement c’est sur le banc du Thunder que s’épanouit le pivot turc. En santé cette saison, (82 matchs joués) le jeune intérieur a pesé sur les défenses adverses malgré un temps de jeu limité. Il est néanmoins resté sur le banc en raison de sa défense et son incapacité à contenir les petits.

5ème meilleur rebondeur offensif au total de rebonds pris, il s’adjuge le 3ème PER de sa position avec 24.04. Cette dernière stat est à nuancer en sachant qu’il jouait face à des remplaçants la plupart du temps mais elle classe quand même l’efficacité du joueur.

Northwest division Rookie of the year

Karl-Anthony Towns

Karl+Anthony+Towns Northwest Division

Woaw ! Après quelques minutes de visionnage du jeu du pivot c’est le seul son qui sort de nos bouches. A  seulement 20 ans, KAT progresse à vitesse grand V. Il y a une énorme différence de niveau entre son 1er et son dernier match de saison régulière sans compter celui contre les Warriors qui lui vaut le nouveau surnom de « small ball killer ».

Énorme en attaque et en défense il a été élu Rookie de l’année à l’unanimité et c’est absolument mérité. Top 10 à sa position dans toutes les catégories statistiques (pts, rebonds, %, contre), seuls Drummond et Westbrook ont cumulé plus de double-doubles que lui cette saison.

Northwest division Defensive Player of the year

Rudy Gobert

Gobert

Dernier rempart défensif du Jazz, le pivot français est incontournable en défense. Bien épaulé par sa garde rapprochée (Hayward, Favors), le seven footer est l’un des joueurs les plus dissuasifs en nba selon Nylon Calculus.

Jamais impressionné par les athlètes en haute altitude, il lui arrive parfois de se faire violemment postériser. Qu’importe Rudy Gobert ne recule jamais. Très fort en second rideau il doit désormais devenir plus fort au sol et dans les anticipation pour devenir  plus qu’élite.

Northwest division Most Improoved Player

CJ Mc Collum

cj-mccollom

Barré par la profondeur de l’effectif des Blazers les saisons précédentes, CJ n’a pas manqué de saisir sa chance. Cette saison, il s’est imposé comme un des dix meilleurs arrières de la ligue et de loin. Le plus remarquable dans sa progression est son adresse et sa rentabilité offensive puisqu’il possède l’une des plus belle shotchart de la ligue. Tout ça sans s’économiser car c’est le joueurs qui a parcouru le plus de miles cette année sur le terrain selon nba.com (205.7).

shotchart_1473841683612 

Son duo avec Damian Lillard a porté les Blazers jusqu’en playoffs en glissant au passage quelques cartons. D’une propreté rare offensivement, il devra cependant passer à la vitesse supérieure en défense pour que son équipe passe dans une autre catégorie. Soit, il sera surveillé l’an prochain et attendu pour la confirmation.

Northwest division Most Valuable Player

Russell Westbrook

 

russell-westbrook

Docteur Russell et Mister Westbrook, un joueur, deux modes et des avis partagés. Aussi frustrant que génial RW0 à une nouvelle foi été extra-ordinaire cette saison. Toujours plus agressif mais aussi plus passeur, le meneur de jeu du Thunder a guidé les siens jusqu’à la finale de la conférence ouest.

3ème du vote au dernier MVP, il est désormais seul maître à bord du vaisseau Thunder. De plus il voit exploser sa côte de popularité alors qu’il a réalisé avant tout une manœuvre financière en prolongeant cet été.  Le Marsupilami a dominé la division et c’est naturellement qu’il est élu mvp de la Northwest division.

Northwest division All NBA TEAM

damian_lillardArrière : Damian Lillard

25 points 4 rebonds 7 passes  à 41%FG et 37% à 3pts en 36 minutes

15 double-doubles

51 matchs à 20 pts et plus, 14 matchs à 10 passes et plus, 27 matchs à 5 rebonds et plus

 

russell_westbrookArrière : Russell Westbrook

24 points 8 rebonds 10 passes  à 45%FG et 30% à 3pts en 34 minutes

54 Double-Doubles, 18 Triple-Doubles

59 matchs à 20pts et plus, 48 matchs à 10 passes et plus, 24 matchs à 10 rebonds et plus

 

gordon_haywardAilier : Gordon Hayward

20 points 5 rebonds 4 passes  à 43%FG et 35% à 3pts en 36 minutes

15 double-doubles

43 matchs à 20pts et plus, 27 matchs à 5 passes et plus, 46 matchs à 5 rebonds et plus

 

kevin-durantIntérieur : Kevin Durant

28 points 8 rebonds 5 passes  à 51%FG et 39% à 3pts en 36 minutes

27 Double-Doubles, 1 Triple-Double

71 matchs à 20pts et plus, 42 matchs à 5 passes et plus, 26 matchs à 10 rebonds et plus

 

townsIntérieur : Karl-Anthony Towns

18 points 11 rebonds 2 passes  à 54%FG et 34% à 3pts en 32 minutes

51 double-doubles

32 matchs à 20pts et plus, 6 matchs à 10 passes et plus, 53 matchs à 10 rebonds et plus