[The French Time] Parker est de retour

The French Time

Toutes les deux semaines, retrouvez le bilan des performances de nos Français.

San Antonio Spurs v Sacramento Kings

 

Parker, un repos salvateur

Après un début de saison très médiocre, beaucoup d’interrogations autour de Tony Parker étaient soulevées. Hors de forme, Parker était presque devenu un poids pour les Spurs. Blessé à la jambe, il a pu profiter de plus d’une semaine de repos pour se remettre en ordre de marche. Et ce repos fut tout simplement salvateur. Sur les 5 matchs joués depuis son retour, il tourne à 12,8pts et 5.4ast de moyenne contre 5.5pts et 4ast avant sa blessure. De plus, son PER est passé de 5.3 à 13.9 et son plus/minus est remonté à +4.5, le tout à 52% au tir sur cette période. Parker a donc retrouvé un état de forme plus que correct, bien aidé défensivement notamment par le retour dans le 5 de Danny green, absent depuis le début de saison. De quoi recevoir les compliments de ses coéquipiers et de Popovich, tout en marquant son territoire face à Patty Mills, sa doublure.

Ses 16pts contre Houston le 12/11 :

https://youtu.be/9N1dWHplzJA

Batum porte les Hornets

Les Hornets réalisent un excellent début de saison, avec pour l’instant un bilan de 8 victoires pour 4 défaites. Au delà d’un Kemba Walker exceptionnel, Nicolas Batum s’affirme comme un excellent lieutenant. Facilitateur du jeu de Charlotte, il est toujours aussi complet avec notamment 14.5pts 5.0ast et 6.8reb de moyenne. Batum est actuellement 3ème rebondeur à son poste, ainsi que deuxième passeur. Il est donc très souvent utilisé comme créateur, où sa qualité de passes notamment sur Pick and Roll en fait une menace constante. Mais son jeu ne s’arrête pas là. En effet, selon Nba.com, Batum est aussi beaucoup utilisé sur des sorties d’écrans non porteurs pour le shoot, ce qui représente 27% de ses actions. Et il s’avère très prolifique sur cette situation où il a déjà mis 45pts, soit la 4ème meilleur performance en NBA (plus que Kevin Durant par exemple). Même s’il doit encore progresser dans sa régularité et augmenter ses pourcentages, Batum est réellement en train de devenir un excellent joueur.

Ses 24pts contre Atlanta le 18/11 :

https://youtu.be/91fzyH4wd7I

Sa superbe passe pour Kemba Walker :

https://youtu.be/olAsvICfbqw

 

Fournier régulier, Gobert doit limiter la casse

Au sein d’une équipe d’Orlando pas des mieux fournie en talent offensif, Fournier se doit d’être un scoreur régulier et prolifique. Après deux premières semaines tonitruantes, Fournier continue sur sa lancée. Sur le mois de Novembre, il n’est pas descendu une seule fois sous les 10pts, malgré quelques jours sans adresse. De plus, il a toujours mis au moins un 3pts par match avec un très bon pourcentage de 39.6% à longue distance. Fournier est aussi le joueur du 5 majeur qui utilise le plus le ballon (23.5% d’Usage) selon Basketball Reference. Preuve encore une fois de la responsabilité offensive qu’il a actuellement. Son replacement définitif au poste 2 est, c’est avéré, un bon choix.

Ses 21pts contre Utah le 11 Novembre :

https://youtu.be/3GdPiHqK2xU

De son côté, Rudy Gobert doit se sentir bien esseulé. Les nombreuses blessures touchant le Jazz (Hill, Favors, Burks et Hayward auparavant) ne permettent pas à Utah de jouer avec son meilleur 5 et de gagner en stabilité. Seul Gobert et Hood ont démarré tous les matchs. Gobert doit donc se montrer comme l’un des leaders de l’équipe pendant cette mauvaise période. Si défensivement, on le sait, il reste l’un des meilleurs en NBA malgré quelques jours sans (contre Houston et Capela notamment), son rôle en attaque pose définitivement question. Si il n’a pas les mains ni le talent d’un Demarcus Cousins, Gobert tourne à 9.9pts, le tout en ne prenant jamais plus de 10 tirs et avec un pourcentage très bons de 62.4% (les dunks aidant beaucoup). Sur certains matchs, où il est plus recherché en attaque, il montre de bonnes choses (16pts contre Chicago le 17/11 notamment). Sera-t-il capable de rester sur ces bonnes bases toute la saison ?

Ses highlights contre Chicago :

https://youtu.be/SZIpMKF-Ons

Son gros block contre les Sixers :

https://youtu.be/tQhYfqE88Nk

Lauvergne, la bonne pioche

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Joffrey Lauvergne semble se plaire à Oklahoma. Auparavant barré à Denver, son changement d’équipe l’été dernier ne pouvait que lui être bénéfique. Après des premiers matchs en demi-teinte puis de vrais progrès, Lauvergne semble avoir définitivement fait son trou au Thunder. Avec souvent une quinzaine de minutes en sortie de banc, on a pu le voir beaucoup utilisé en tant que shooteur extérieur, profitant des drives de Westbrook. Un rôle qu’il peut tenir efficacement (38% à 3pts en Novembre). Son utilisation au poste 4, contrairement à certains passages à Denver, n’est pas étranger à son évolution.

Ses highlights contre Brooklyn :

https://youtu.be/2v0XMgTk0dU

Les autres : Premiers paniers pour Luwawu, Diaw le fantôme

– Enfin ! Voilà ce qu’a dû se dire Timoté Luwawu après son premier panier. Avec 0pts au bout de 5 matchs et 0 sur 3 au tir, le rookie a enfin scoré. Et après avoir été annoncé un court moment en D-league, il se bat pour glaner du temps de jeu mais n’a encore jamais passé la barre des 10 minutes. Pour cela, il va devoir gagner en efficacité (40% au tir actuellement) et réussir à avoir un impact en peu de temps.

Son premier sur un dunk :

https://youtu.be/8rBrZUd-m9k

– De retour de blessure, Diaw a encore eu la chance d’avoir un temps de jeu plutôt conséquent et une place dans le 5 majeur sur plusieurs matchs. Et malgré les nombreuses absences que connait le Jazz, il reste tout simplement fantomatique avec notamment un PER de -2.61 et un pourcentage au tir de 23.8% dont 12.5% à 3pts. Inquiétant…

– De son côté, Joakim Noah continue d’être assez utile aux Knicks. Sans être exceptionnel et même s’il pourrait faire mieux, il a, sur plusieurs matchs, apportés rebonds (18 contre Toronto le 12 Novembre), passes et impact défensif à son équipe. Seul hic : les Knicks jouent de plus en plus “petits” pour profiter du talent de Porzingis en 5, ce qui laisse Noah sur le banc…

– Alexis Ajinça reste quant à lui cantonné sur le banc des Pélicans. Malgré un temps de jeu en légère augmentation (15.3min contre 13.6 en moyenne), il passe encore trop de matchs sans entrer en jeu (7 sur 14). De plus, une légère blessure à l’épaule est venue le stopper pour un moment. Un mauvais début de saison.

– A Indiana, Kevin Séraphin a clairement un coup à jouer. Al Jefferson, en concurrence avec lui, joue et apporte de moins en moins. Séraphin se doit donc d’avoir un impact et de se montrer sur un court temps de jeu. Et à l’image de son match contre Orlando le 14/11 où il finit à 6pts et 10reb en 19min, il a la capacité de le faire.

Son énorme block contre Cleveland :

https://youtu.be/wH4J4KwcfbU

– Ian Mahinmi, toujours blessé, est enfin de retour à l’entraînement. Un retour prochain qui pourrait largement aider des Wizards en difficulté pour l’instant.