The French Time #8: Les débuts de Toupane

Toutes les deux semaines, retrouvez le bilan des performances de nos français.

 Dallas Mavericks v Denver Nuggets

Toupane, le petit nouveau

L’excellente nouvelle de la semaine dernière est l’arrivée d’un nouveau frenchy en NBA. En effet, présent depuis le début de la saison en D-League, Axel Toupane s’est enfin vu proposer un contrat par une franchise. Et ce sont les Nuggets, suite à la blessure de Gallinari, qui se sont offert pour une période de 10 jours les services de l’ancien strasbourgeois. Déjà deux matchs joués pour le Rookie pour un total de 18min …mais toujours aucun panier ! C’est maintenant à lui de montrer ses capacités et d’obtenir un contrat longue durée, même s’il peut d’ores et déjà être satisfait d’être devenu le 23ème français à fouler les parquets de la grande ligue, d’autant plus au côté de son ami d’enfance, Joffrey Lauvergne.

Le compte Instagram de Lauvergne après l’arrivée de Toupane :

Tony Parker blessé

Si il a dépassé Magic Johnson dans la liste des meilleurs scoreurs de tout le temps (à la 72ème place), Tony est rentré dans le rang la semaine dernière. En effet, après une période où il était très en vue en l’absence de plusieurs cadres des Spurs, il reste sur 3 matchs en dessous des 10pts tandis que Leonard a repris les choses en main. De plus, une blessure à l’orteil est venue le stopper net dans la rencontre contre Indiana la nuit dernière. Mais il lui reste du temps pour revenir au top avant les Play-offs, où il aura un rôle essentiel.

Ses 23pts et 6ast contre Sacramento :

Comme quoi, même Duncan et Parker peuvent finir dans le Shaqtin’ A Fool !

Batum est décisif

Après un fin de mois de Février exceptionnel, Batum est de retour sur terre. En manque d’adresse sur plusieurs matchs (5/14 contre Philadelphie le 3 Mars et 5/15 contre Minnesota la nuit dernière), ses stats sont en baisse sur ce début de mois de Mars. Sur les 10 derniers matchs, Nico tourne à 12pts, 5.4reb et 4.8ast alors qu’il est à 14.4pts, 6.3reb et 5.3ast cette saison. Des chiffres qui diminuent, mais un impact sur le jeu des Hornets toujours aussi important. Batman passe presque 36min chaque soir sur le parquet et reste indispensable dans la création en attaque pour son équipe. De plus, il tourne à 16.2pts dans les victoires, alors qu’il n’est qu’à 12,3pts dans les défaites…  Mais malgré cette légère baisse de régime, les Hornets continuent de gagner (12 victoires sur les 15 derniers matchs) derrière un Kemba Walker en feu, et ils peuvent  désormais regarder plus haut et espérer avoir l’avantage du terrain pour le premier tour des Play-offs.

Ses 31pts contre Indiana :

Seraphin a disparu

Depuis le dernier bilan, soit il y a deux semaines, les Knicks ont disputé 6 rencontres. Et le pivot n’a pas eu une seule minute de jeu sur cette période. Cette saison, il ne compte que 35 apparitions sur le parquet sur 64 matchs de son équipe.  Une stat famélique pour une saison qui s’avère être peut être la pire de sa carrière…

Lauvergne a fait son trou, Mahinmi toujours régulier

Après une période plutôt difficile où malgré de très bons matchs, son temps de jeu était divergent, Joffrey a enfin trouvé une vraie place dans la rotation des Nuggets. Sur les 7 derniers matchs, il n’est passé qu’une seule fois sous les 14min de jeu. Un temps de jeu plus que mérité pour lui puisqu’il se montre toujours aussi efficace (4 fois plus de 10pts sur ces 7 matchs). A lui de gagner en régularité sur cette fin de saison et de briller pour dès maintenant marquer les esprits pour la saison prochaine.

De son côté, Ian Mahinmi continue sa très bonne saison chez les Pacers. Titulaire indiscutable depuis le début de l’année, il est toujours présent soir après soir et devient une valeur sûr. Avec 8.7pts, 7.2reb et 1.1 contres cette saison, il s’avère être un vrai atout pour Indiana, capable d’apporter des deux côtés du terrains. Toutefois, son seul problème ces dernières semaines reste sa fâcheuse tendance à accumuler rapidement les fautes, l’empêchant d’avoir un bon temps de jeu sur certaines rencontres. Il va devoir s’adapter en Play-offs afin d’apporter encore plus. Et pourquoi pas, sur cette fin de saison régulière, réaliser plusieurs performances marquantes, au-dessus de ses standards habituels ?

Son dunk sur une passe de Paul George :

Ajinça le coup d’arrêt

Alors que la blessure d’Omer Asik aurait pu lui permettre de faire son trou chez les Pelicans, une blessure au sternum est venu arrêter Alexis Ajinça en plein envol. Une vraie mauvaise nouvelle pour lui qui restait sur plusieurs matchs avec un nouveau rôle de titulaire et un temps de jeu accru. Une saison à oublier pour le pivot.

Objectif non atteint pour Rudy

Jusqu’à maintenant très satisfaisante, la saison de Utah est en train de prendre une mauvaise tournure. Avec 8 défaites sur les 11 derniers matchs, le Jazz a désormais un retard de 2 matchs sur la huitième place et les Rockets. Et Gobert, moins en verve ces deux dernières semaines, doit lui aussi se reprendre. S’il peut être toujours impressionnant sur certains matchs, il s’est fait dominé plusieurs fois par le pivot adverse lors des dernières rencontres (par Howard notamment) et a passé plusieurs soirées sans effectuer un seul contre. Toutefois, avec 3 double-doubles sur les 5 derniers matchs et notamment 3 matchs avec au moins 18 rebonds, Rudy règne encore très souvent dans la raquette. Maintenant, à lui de faire en sorte que son équipe gagne !

 Le bon côté de Rudy :

Le mauvais…:

Diaw discret, Fournier dans la douleur

Si les Spurs réalisent une saison historique (0 défaites à domicile,…), leur parcours reste peu mis en valeur et San Antonio avance en toute discrétion. A l’image de son équipe, Boris Diaw ne marque pas les esprits cette saison. Très peu d’excellentes performances, un temps de jeu en baisse et aucun double-doubles pour le moment, Boris n’est (pour l’instant) plus aussi essentiel dans la rotation des Spurs. Une seule raison de se réjouir : l’approche des Play-offs où il pourra surement s’exprimer davantage.

Le départ de Harris et les arrivées de Jennings et Illyasova sont finalement de très bonnes nouvelles pour Evan Fournier. De nouveau titulaire à l’aile, il reste sur une très bonne période avec notamment de très bons matchs au scoring (4 matchs sur les 6 derniers au dessus de 20pts). Seul bémol sur ces deux dernières semaines : une légère blessure au poignet qui l’a empêché de disputer 3 matchs et reste contraignante. Mais le Magic est désormais loin des Play-offs, de quoi passer une fin de saison plutôt tranquille.

 Ses 21pts contre Philadelphie :

Une chance pour Inglis ?

Rappelé par les Bucks la semaine dernière, l’habituel pensionnaire de D-League va de nouveau pouvoir tenter sa chance en NBA, si Jason Kidd son coach lui donne du temps de jeu. En effet, Inglis n’est toujours pas rentré en 4 matchs…