Non classé

[The French Time] Une soirée record pour Luwawu

Rédigé par

le

Toutes les deux semaines, retrouvez le bilan des performances de nos Français.

Une soirée record pour Luwawu

Le match du 14/01 restera surement gravé dans la mémoire de Timothé Luwawu-Cabarrot pendant longtemps. S’il s’est conclu par une défaite des siens contre Washington, Luwawu a tout simplement battu tous ses records en carrière. Avec son plus gros temps de jeu (26min), il a en effet fini 12pts, 6reb 2ast à 5/10 au tir. Le genre de performance a réitérer pour avoir un rôle dans la jeune équipe des Sixers.

Ses highlights contre Washington :

Rudy Gobert #NBAVote

Rudy Gobert réalise une saison exceptionnelle. Après un mois de Décembre historique au niveau de l’adresse, Gobert a battu un record de sa franchise, avec plus de 25 matchs avec au moins 10 rebonds pris. Et même s’il est moins important en attaque avec les retours de blessures au sein de l’effectif du Jazz, il sait toujours se montrer opportuniste et bien placé pour claquer un alley-oop ou marquer sur rebond offensif, comme le prouve son game winner contre Minnesota le 7/01. De plus, son impact défensif est toujours aussi impressionnant, mis en lumière par ce schéma proposé par Nba_Math, qui montre que Gobert est l’un des meilleurs protecteurs de cercle et à le meilleur ratio entre son pourcentage au tir et l’efficacité des autres joueurs quand il défend le cercle :

Pas loin d’être All-Star, Gobert a de plus fait sa promo dans une interview donnée par…Boris Diaw !

Fournier et Batum ont du mal

L’année 2017 commence aussi très mal pour Evan Fournier. Blessé au talon, Fournier a loupé 3 matchs sur les 8 derniers du Magic et, selon ses dires, ressent toujours une gène qui pourrait le tenir éloigné des parquets un peu plus longtemps. Difficile dans ce cas-là de porter Orlando offensivement et de faire mieux qu’une pointe à 19pts contre les Lakers le 8/01. Sans un Fournier en forme, le Magic reste sur 2 victoires en 8 matchs, et s’éloigne au classement…

Son match contre les Lakers :

Ce début d’année s’avère compliqué pour Nicolas Batum. Avec deux matchs manqués à cause d’une légère blessure au genou, il peine à trouver son rythme, surtout au niveau de l’adresse avec 39.3% au tir et 23.1%. De plus, à son image, les Hornets démarrent très mal l’année avec 5 défaites en 6 matchs. Seul point positif pour l’instant : un match à 28pts pour Batum contre Oklahoma City, synonyme de victoire pour son équipe. Il se doit donc de revenir à son niveau pour aider Charlotte, désormais 8ème, à accéder aux play-offs.

Ses 28pts contre OKC :

Parker au top, Séraphin sourit enfin

Kevin Séraphin a connu une très mauvaise première partie de saison, avec un rôle quasi inexistant dans la rotation. Mais, les dernières semaines sont porteuses d’espoir pour le pivot. En effet, il reste sur 6 matchs à plus de 14min de jeu, 6 matchs dont 5 se sont terminés par une victoire des Pacers. Un bon point pour Séraphin, qui sait utiliser son temps de jeu pour se montrer efficace (8.4pts par match à 71.4% en Janvier) et précieux au rebond (4.8 par match).

On aurait pu croire Tony Parker presque fini sur le début de saison. Mais depuis une dizaine de matchs, le meneur de jeu est de retour à un niveau plus que correct, un niveau auquel il nous avait habitué. Sur le mois de Janvier, Parker tourne à 14.4pts par match, soit 3pts de plus que sa moyenne sur la saison (11.4), le tout à un pourcentage excellent (55.6% au tir dont 50% à 3pts). De quoi le rassurer avant les hostilités de la fin de saison.

Ses 21pts et 9ast contre Denver :

Les autres : Des temps de jeu en baisse

Alexis Ajinça connait lui le destin inverse. Après un mois de Décembre avec un bon temps de jeu, il est complètement sorti de la rotation des Pelicans. Avec seulement 1 entrée sur les 9 derniers matchs, Ajinça n’a plus sa place à la Nouvelle Orléans, d’autant plus après l’arrivée de Montiejunas. Un trade pourrait bien être la seule chose à espérer pour lui.

De son côté, Boris Diaw voit son temps de jeu baisser chez le Jazz, baisse due en grande partie au retour de Derrick Favors. Malgré un match à 15pts contre les Celtics le 3/01, Diaw continue de se montrer très discret cette saison, mais reste un coéquipier modèle.

Pour l’instant considéré comme l’une des pires signatures de l’intersaison, Noah, comme son équipe, est décevant cette saison. Si toutes ses stats ont augmenté ces derniers matchs (7.3pts, 10.3reb de moyenne à 55.8% en Janvier) et qu’il a réalisé plusieurs matchs intéressants (double-double contre Chicago), il semble à la peine, toujours en difficulté physiquement. Et la saison est on ne peut plus compliquée pour les Knicks, qui restent sur 13 défaites en 17 matchs…

A Oklahoma City, rien ne bouge pour Joffrey Lauvergne. A l’image du dernier match (4min de jeu), Lauvergne a toujours du mal à avoir du temps de jeu, et Billy Donovan semble lui faire de moins en moins confiance. Son trade, qui semblait cet été plutôt intéressant pour lui, ne l’est au final pas tant que ça…

A propos de Pierre

Membre de Dunkhebdo depuis août 2015. Auteur des French Time et intervenant dans les podcasts. Fan du Thunder et de la seule vraie star que notre franchise ait eu dans ses rangs, Russell Westbrook. Hater des Warriors et des joueurs qui s'échappent dans les moments chauds des matchs à enjeux.

Recommandé pour vous