Oklahoma City Thunder

Russell Westbrook, le Monstre Statistique

Rédigé par

le


russell westbrook

Monsieur Triple-Double. Un surnom qui colle tellement bien à la peau du numéro 0 d’Oklahoma. A la suite de son triple double historique mercredi dernier contre les Clippers (25 pts, 20 passes, 11 rebonds), Russell Westbrook est devenu le premier joueur depuis 1988 à réaliser une telle performance. Le dernier à avoir réussi un exploit du genre n’est ni plus ni moins que Magic Johnson.

Le meneur du Thunder n’en est pas à son premier coup d’essai, il est un habitué du triple-double. C’est déjà son 11ème de la saison (12 plus exactement avec celui réalisé hier soir), en seulement 66 matchs disputés, ce qui représente une première statistique monstrueuse : Russell Westbrook réalise en moyenne 1 triple-double tous les 5,5 matchs !

Westbrook, c’est aussi ce type de meneur scoreur, sur-athlétique, capable d’aller dunker sur n’importe quel intérieur de la ligue, et qui passe plus de temps dans les airs que sur terre au cours d’un match. Il est en quelque sorte un contraste profond avec le meneur traditionnel, plutôt gestionnaire, ce qui le rend tout bonnement indéfendable, car imprévisible. Son sens du 1 contre 1 et son attirance du cercle donnent souvent lieu à des actions spectaculaires, mais également à un nombre impressionnant de fautes provoquées. Cette saison, il est le meneur qui a shooté le plus de lancers francs (470), ainsi que celui qui en a inscrit le plus (388). Il en fait donc une arme redoutable (82% de réussite au lancers francs).

En d’autres termes, Russell Westbrook réalise tout simplement sa meilleure saison en carrière depuis son arrivée dans la ligue en 2008. Certes, il marque moins que saison dernière (24,2 points par match cette saison contre 28,1 l’année passée), mais ce petit différentiel peut aussi s’expliquer par l’absence de Kevin Durant lors de la dernière saison du Thunder. Pour la saison en cours, le retour de Durant aux affaires change la donne, puisque ce dernier score en moyenne 28,1 points par match. Russell Westbrook passe donc au second plan pour le scoring à Oklahoma. Il reste cependant le 8ème meilleur scoreur de la ligue (K.Durant est lui 3ème)
En revanche, il a pris une réelle dimension au niveau de la passe décisive. Il est devenu beaucoup plus altruiste, et joue beaucoup plus pour les autres. On le voit au niveau de son jeu, il sélectionne mieux ses tirs, ce qui lui laisse beaucoup plus de ballons à partager avec ses coéquipiers. Et ça se ressent au niveau statistique : 10,4 passes de moyenne sur la saison (2ème meilleur passeur de la ligue derrière Rajon Rondo). Russell Westbrook est donc sur les bases d’une saison en double-double ! Il ajoute encore à ceci 7,5 rebonds par matchs (1er rebondeur de la ligue chez les meneurs). Il est également le 4ème intercepteur de la ligue (ex-aequo avec Curry, avec 2,11 interception par match).

Tout ceci le place parmi les tout meilleurs meneurs de la ligue, surement le meilleur derrière le phénomène Stephen Curry. Le seul bémol à ajouter sur la saison de Russell Westbrook, c’est son nombre de perte de balle par match (4,2).
Pour revenir à la machine à triple-double qu’est Russell Westbrook, il est cette saison en tête avec 12 triple-doubles, devant Draymond Green (11 triple-doubles), mais le numéro 0 affiche le nombre de 31 triple-doubles en carrière, ce qui le place 10ème de tous les temps, mais encore très loin derrière Wilt Chamberlain avec ses 181 triple-doubles, ou même Magic Johnson avec 138. Il reste cependant sur une performance de haute volée, puisqu’il a réalisé hier soir un triple-double en seulement 21 minutes!! (17 points, 16 passes, 10 rebonds)

A propos de MorganF

Recommandé pour vous