Draft

[Fiche draft 2017] Josh Hart

Rédigé par

le

Fiche présentation Josh Hart:

Poste: Arrière

Taille: 1m96

Poids: 92 kilos

Date de naissance: 6 Mars 1995 (21 ans)

Université: Villanova

Contrairement aux autres prospects étudiés pour l’instant, Josh Hart est normalement connu de la plupart des lecteurs de cette chronique, même de ceux qui ne suivent pas activement le championnat universitaire. Hart fût un des artisans majeurs de la victoire de Villanova lors du dernier final four NCAA. Cette année, véritable leader de son équipe, il compte parmi les favoris pour le trophée de meilleure joueur de la saison. Mais derrière ce très impressionnant pedigree universitaire, quelles sont les réelles qualités de le star de Villanova ?

Josh Hart n’est pas le plus athlétique des prospects. Il en est même très loin. Un peu à l’image de tout son jeu, Hart est dans la moyenne. Il manque de rapidité, principalement au niveau de déplacements latéraux. Ce qui pourrait lui posait problème au niveau supérieur quand il devra défendre sur les arrières. En outre, ce n’est pas un joueur particulièrement aérien. Un déficit physique qui explique sa contre performance au dernier combine de la draft, ce qui a d’autant plus motivé son choix de faire une dernière année universitaire.

A l’ère du basket moderne, tourné vers la ligne extérieure, quand on analyse un arrière on est tout de suite tenté de regarder vers son tirs à trois points. Une erreur surtout quand il s’agit du profil d’un prospect comme Josh Hart. L’élément le plus remarquable du jeu de l’arrière c’est bien ses 78.5% de réussite près du panier, ce qui constitue de loin la meilleure marque parmi les joueurs étudiés cette année. Au premier abord, difficile d’expliquer une telle réussite pour un arrière peu athlétique qui n’est pas le meilleur des finisseurs face aux intérieurs. Hart affiche un tel pourcentage de réussite car il excelle dans les coupes dans le dos de la défense et s’offre ainsi une quantité astronomique de paniers faciles. Il possède aussi un arsenal de mouvement assez varié près du panier qui lui permet d’éliminer son vis-à-vis. Même si, face à des joueurs plus athlétiques, ces mouvements pourraient connaitre une réussite moindre.

Côté tir à trois points – une part importante de ses tirs – Hart est très bon sans être pour autant une vraie gâchette. Plus que sa mécanique parfois douteuse, c’est sa capacité d’adaptation au niveau supérieur qui pose question. Il ne semble pas avoir une vraie marge, un vrai soucis avec une ligne reculée de plus d’un mètre chez les professionnels. Balle en main, l’arrière de Villanova est nettement moins dangereux. Il n’est à l’aise balle en main et pour créer pour les autres. Hart est donc plus efficace en fin de chaîne qu’en début.

Côté défensif, Hart souffre de son manque de qualités athlétiques. Les arrières arrivent à le déborder sans trop de difficulté et les intérieurs le dominent physiquement. La star de Villanova compense ce déficit par son intelligence de jeu. Comme en attaque, Hart fait ce qu’on attend d’un senior coaché par Jay Wright c’est à dire très peu d’erreurs mentales. Il se trompe rarement d’assignment dans les défenses collectives et maîtrise bien la défense du pick and roll. Malgré tout, son déficit physique le met souvent en difficulté malgré toute cette bonne volonté. Enfin, il faut noter que Hart est un parieur sur les lignes de passes, il tente souvent sa chance quitte parfois à se faire griller en défense.

 

Josh Hart, EN BREF:

Points forts:

– Joueur très intelligent

– Capable d’opérer en attaque sans le ballon (coupes, tir extérieur)

Pedigree universitaire important auprès des scouts

Points faibles:

– Avenir semble se limiter à un rôle de joueur de banc

– Déficit physique réel

– Joueur complet mais dominant dans aucun aspect du jeu

A propos de Benjamin Ringuet

Créateur de Dunkhebdo en août 2012. Architecte de notre podcast éponyme, auteur de la plupart du contenu draft et bien plus encore. Ne supporte aucune équipe et déteste probablement la tienne. Allergique aux nostalgiques de l'âge d'or de la ligue. Pape du small ball. «Patron relou mais grave kiffant» selon un des rédacteurs.

Recommandé pour vous