A la Une

[NBA Trade Fiction] Edition spéciale contrats rookies

Rédigé par

le

Alors que la majorité des joueurs ayant signés des contrats cet été sont inéchangeables avant le 15 décembre certains autres sont éligibles à un trade. Pour la plupart, ils le verraient certainement d’un bon œil pour tenter de se relancer. La nba est un business dans lequel des « valeurs » sont échangés. Un GM peut faire un trade pour des contrats (intérêts purement financiers « exemple salary dump* »). Un autre pour des droits (obtenir des exceptions ou des droits pour prolonger des joueurs au dessus du cap). Un dernier pour améliorer son effectif à court, moyen ou long terme (talent). Un trade peut donc avoir plusieurs objectifs et ne résulte pas uniquement du sportif. Dans cet article nous allons aborder le cas de certains joueurs dans leur contrat rookie, dont l’avenir se dessine déjà en pointillés.

Trade pour joueurs dont la dernière année en option a été déclinée

Cette catégorie de joueurs est assez particulière. Les joueurs suivants ont tous vu leurs options ne pas être levées par leurs franchises respectives sur la dernière année de leur contrat rookie. Décision avant tout financière, elle a d’autres conséquences. Selon la convention collective qui régit la nba, ces joueurs ne peuvent être re-signés pour plus que la valeur de la dernière année déclinée par l’équipe dans laquelle ils sont au moment de devenir agent libre. Cette restriction s’applique même si le joueur a été transféré et n’est plus dans l’équipe qui a décliné son option. De plus, elle ne contraint que la dernière équipe dans laquelle est le joueur juste avant son entrée sur le marché.

Exemple: Si Milwaukee décide de prolonger finalement Rashad Vaughn, ils ne pourront pas lui offrir plus de 2,9M (Montant de l’année de contrat en option non levée par les Bucks) pour la 1ère année. Toutes les autres franchises pourront, elles, lui proposer le montant qu’elles souhaitent sans limitations. Ce fut le cas avec Solomon Hill dont l’option n’a pas été levée par les Pacers en 2016 et qui signe aux Pélicans pour bien plus après des playoffs intéressants.

Jahlil Okafor (Sixers, pivot)

Hors de la rotation et souvent décrié pour son manque d’effort sur le parquet l’ex blue devil ne voit plus le terrain. Dépassé dans la rotation par Holmes mais déjà derrière Embiid, Johnson et Saric qui joue parfois pivot, Big Jah doit s’en aller. Il aurait demandé un rachat de contrat à Philadelphie ce qui lui permettrait de choisir sa destination. Grâce à ce potentiel rachat il pourrait peut-être signer un contrat sur plusieurs années en tant qu’agent libre ailleurs. Cette solution semble extrême et en cas de transferts 2 franchises pourraient être intéressés.

Chicago: Originaire de Chicago, les Bulls pourraient représenter un vrai point de chute pour le pivot. Les Bulls pourraient se séparer de Mirotic qui ne semble plus faire l’unanimité auprès des fans. Ce dernier possède aussi un contrat intéressant pour les Sixers puisqu’il a une option d’équipe à la fin de l’année. Cela nécessiterait qu’il accepte d’être transféré (clause de non transfert) mais aussi d’attendre le 15 janvier* où il deviendrait éligible à un transfert. Autre option le contrat de Quincy Pondexter qui permettrait aux Sixers d’économiser quelques millions en ne coupant pas Jahlil.

*Ayant été re-signé en utilisant ses birds rights, il ne peut pas être transféré avant le 15 Janvier.

Bucks: La perte de Greg Monroe laisse un vide énorme au poste de pivot. Cela même si Giannis devrait reprendre quelques une des minutes. L’acquisition d’Eric Bledsoe a créé une trade d’exception* d’environ 3,5M. Ils en possédaient déjà une de 5M pour Roy Hibbert. Elles suffisent pour accueillir Okafor. Cependant les Bucks ne sont qu’à 4,5M de la taxe de luxe qu’ils éviteront certainement de payer cette année. Celle acquise pour Monroe pourrait donc être couplé au contrat de Vaughn. Cette manœuvre serait un salary dump des deux côtés avec plus d’implications sportives coté Bucks. Ceci permettrait à Milwaukee de se renforcer dans une raquette dépeuplée sans passer au dessus de la taxe de luxe.

*Trade exception: Enveloppe disponible qui permet d’ajuster les salaires lors d’un trade entre deux équipes sans devoir envoyer plus de joueurs dans un échange déséquilibré financièrement.

Rashad Vaughn (Bucks, arrière-ailier)

En concurrence avec Malcolm Brogdon l’an dernier pour récupérer des minutes suite à la blessure de Krhis Middleton, Vaughn n’a pas été au niveau. L’avènement du ROY 2017 combiné aux arrivées de Tony Snell puis Deandre Liggins ont marginalisé l’arrière ailier qui a perdu la confiance de sa franchise. Encore très jeune (21ans), l’ex joueur d’UNLV à des qualités pour devenir un joueur de rotation utile.

Phoenix Suns: Troy Daniels est aujourd’hui le seul back up de Devin Booker. Daniels serait plus intéressant dans une équipe qui vise les playoffs. Il pourrait d’ailleurs être transféré dans une autre équipe. Vaughn pourrait représenter une solution sur du plus long terme. Les deux franchises ont déjà effectué un échange ensemble il y a quelques semaines. Un second est assez peu probable.

Houston Rockets: Dans un système comme celui de D’Anthony aux cotés de joueurs comme Harden et Paul, Vaughn pourrait se relancer. Ses qualités de shooteurs sont en sommeil et ce serait le meilleur moyen de les réanimer. Cependant vu la situation des contrats à Houston, il faudrait attendre le 15 décembre pour donner la bonne contrepartie dans un échange à 2. Vaughn contre Troy Williams?

Mario Hezonja (Magic, ailier)

Triste est le destin nba du sniper croate devenu le PJ Hairston de balcans. Ailier manquant d’humilité dans son jeu offensif Mario est souvent à l’envers sur le terrain. Son option a été déclinée et son temps de jeu est en berne (10m en moyenne plus faible total). Trouver une autre franchise devient une priorité s’il veut se relancer.

Dallas Mavericks: L’objectif de Dallas est de rajeunir son effectif tout en créant un maximum de flexibilité salarial pour l’été prochain. Seth Curry (28ans) même s’il a une valeur sportive intéressante est pour l’instant blessé et l’objectif de Dallas ne semble pas d’être bon pour le moment. En raison du fait qu’il soit agent libre restreint, il possède un cap hold d’environ 4 Millions. Celui-ci réduit l’enveloppe totale disponible des Mavs pour recruter du très lourd tout en gardant ses droits.

Sacramento Kings: Equipe remplie de vétérans et de très jeunes prospects les Kings sont à l’affût des bons coups. Un peu légers sur le poste 3 (Carter-Jackson), ils jouent régulièrement petit à l’aile avec Bogdanovic ou Temple. Cela pendant respectivement 88% et 40% de leurs temps de jeu selon basketball-référence. Mario Hezonja pourrait apporter de la taille et potentiellement du talent. Ce serait un échange contre un joueur relayé en tant qu’observateur vu les récentes arrivées.

Trade pour joueurs dont les options ont été levées pour l’an prochain.

Les joueurs suivants ont vu leurs options activées pour l’année prochaine. Contrairement à ceux cités précédemment , ils seront toujours sous le contrôle des équipes qui les récupéreront. Il n’y a aucune restriction pour l’équipe qui les recevra en cas de transferts.

Malachi Richardson (Kings, arrière-ailier)

Drafté l’an dernier à sa sortie de Syracuse après une belle March Madness, l’arrière ailier a montré des signes encourageants avant de se blesser. A son retour plusieurs arrières ont intégré l’effectif et le voilà qui passe désormais 3/4 de ses minutes à l’aile. Pas idéal pour un joueur un peu fin mais son style de jeu convient à la nba moderne. Scoreur et adepte des tirs difficiles à la draft, il est aujourd’hui un joueur analytique prenant 75% de ses shoots au cercle ou à 3pts. Son temps de jeu fluctue énormément un changement d’air pourrait être une bénédiction.

Los Angeles Clippers: A la recherche d’un joueur capable de créer sur le poste 2 mais aussi de jouer loin du ballon Malachi pourrait être une addition intéressante pour les Clippers. Sam Dekker qui est plus un joueur de catch and shoot conviendrait en apportant lui de la taille à l’aile aux Kings qui manquent cruellement de polyvalence défensive.

Cleveland Cavaliers: A la recherche d’un joueur à potentiel peu onéreux sur l’aile, les Cavs pourraient être tentés par l’idée de récupérer Malachi en échange de Cédi Osman. Malgré de belles qualités le turc joue peu et coûte près d’un million de plus que Richardson. Etant déjà dans la taxe de luxe depuis plusieurs années les Cavs sont désormais sujets à la repeater tax*. Aujourd’hui avec un peu plus de 14M au dessus de la taxe de luxe, ils sont dans la tranche pour laquelle 1$ supplémentaire coûte 3,5$. Cette transaction leur permettrait donc d’économiser près de 3,5M de dollars pour cette saison tout en ayant un jeune potentiel sous contrôle capable de contribuer dans le futur.

*Repeater tax: Taxe supplémentaire due par les équipes qui payent la taxe de luxe au moins 3 fois sur les 4 dernières années.

Sam Dekker (Clippers, ailier)

Arrivé dans le transfert de Chris Paul, l’ancien  de Wisconsin a eu du mal à prendre ses marques. La blessure de Gallinari l’a aidé à trouver un temps de jeu un peu plus régulier mais tout n’est pas rose. Il passe désormais derrière les ailiers Thornwell et Johnson dans la rotation des Clippers. Artilleur du coté de Houston, il pourrait trouver plus de temps de jeu ailleurs.

Denver Nuggets: Le poste d’ailier est un peu vide à Denver et Dekker trouverait de bonnes minutes. Jefferson ne voit pas le terrain, Chandler est légèrement touché au dos c’est désormais Will Barton qui prend des minutes à l’aile. Denver pourrait donc envoyer un potentiel pour satisfaire les Clippers et récupérer Dekker qui fitte mieux les ambitions à court moyen terme.

Sacramento Kings: Les Kings sont à la recherche d’un ailier et pourraient se laisser tenter par l’ancien Rockets un peu comme mentionné plus haut un échange contre Malachi Richardson pourrait faire sens.

Cet article n’est que spéculation mais tente simplement de trouver une porte de sortie à certains jeunes joueurs. Tous sous contrat rookie cette année ils sont actuellement barrés dans leurs franchises et mériteraient pour certains d’avoir leur chance dans un nouvel environnement.

N’hésitez pas à commenter en bas de l’article ou sur twitter, les trades qui vous semblent plausibles et qui vous plaisent. N’hésitez pas non plus à en proposer d’autres pour ces joueurs.

A propos de ThomasF

Intéressé par la nba depuis tout jeune, c’est le dunk de Vince Carter sur Fred Weiss qui m’a définitivement fait basculer. Amoureux du jeu old school notamment celui prôné par les Kings de 2002, j’ai au fur et à mesure appris à cultiver ma culture basket jusqu’à aujourd’hui m’intéresser aux statistiques avancées.

Fan de Paul Pierce, de Brandon Roy mais surtout des Memphis Grizzlies, j’ai rejoint le site en début 2013, et je vis ma passion au quotidien avec mes acolytes.

Recommandé pour vous