News

Power Ranking Rookie : Episode 3

Rédigé par

le

Le Power Ranking Rookie mis en ligne tous les mois classera sous forme de Top 5 les cinq meilleurs Rookies du moment. Nous nous baserons évidemment sur la performance en général du Rookie et non pas uniquement sur ses statistiques. Faire une liste étant toujours difficile, chaque choix sera bien évidemment accompagné d’un petit paragraphe justificatif.

Rendez-vous le samedi 17 janvier pour le prochain Power Ranking Rookie. Sur ce, enjoy !

_________________________

1) Jabari Parker (=)

Jabari Parker avait pris un léger avantage sur ses concurrents au classement mais malheureusement sa rupture du ligament croisé du genou gauche le condamne à manquer le reste de la saison et le coupe dans sa course au rookie de l’année. Gros coup dur pour le Buck qui venait de faire un début de saison plus que correcte en étant le meilleur scoreur (avec Andrew Wiggins) avec 12,3 points par match et ce, avec le meilleur pourcentage 49%. Joueur important dans l’effectif des Bucks qui ont réussi à créer la surprise en étant pour l’instant classé 6eme au classement de la conférence Est, son absence devrait se faire ressentir dans les prochaines semaines. Reste à espérer que le numéro 2 de la draft revienne encore plus fort la saison prochaine à l’instar d’un Julius Randle lui aussi out pour la saison.
_________________________

2) Andrew Wiggins (=)

Andrew Wiggins, l’autre candidat très sérieux de cette course au rookie de l’année va devoir gérer son avance sur ses concurrents pour espérer être le rookie de l’année. Le numéro 1 de la draft suivait de très près son candidat direct Jabari Parker et se voit désormais avoir une légère avance sur ses concurrents. Des stats prochent de celles de Parker hormis un pourcentage très peu régulier 38,9% aux shoots seulement. Wiggins a su profiter des blessures qui ont touché les Wolves : Rubio, Martin et Pekovic, pour se voir attribuer un rôle plus important dans l’effectif. Désormais si Wiggins veut réellement se détacher de cette draft, il va devoir gagner en régularité.

_________________________

3) KJ McDaniels (+1)

Une place de plus pour KJ McDaniels qui continue sa progression avec Philadelphia. En sortie de banc, son explosivité et sa défense font la différence. La surprise de cette draft confirme qu’il peut se mêler à cette course au rookie de l’année. 1,6 contre par match qui le place premier dans ce domaine devant Nerlens Noel ! Tout en étant solide au scoring avec 9,3 points par match, nul doute qu’il faudra suivre le 32eme choix de cette draft jusqu’à la fin de saison. Cependant sa régularité est à revoir surtout en ce mois de décembre où il peine à dépasser les 30% aux shoots.
_________________________

4) Nikola Mirotic (NEW)

Après un mois de novembre où le Bull peinait à avoir un temps de jeu régulier pouvant passer de 5 à 20 minutes d’un match à l’autre. Au fil des matchs, Nikola Mirotic commence à gagner la confiance de Tom Thibodeau et c’est très encourageant. Son match référence s’est passé contre Memphis le 19 décembre où le rookie a cumulé 27 points dont un 6/6 derrière l’arc et 8 rebonds ! Joueur à suivre car son évolution au fil de la saison devrait se faire remarquer surtout si le rookie continue de profiter de l’absence des cadres de l’équipe lors de certains matchs.

_________________________

5) Nerlens Noel (NEW) 

Offensivement, nous en attendions plus de la part de Nerlens Noel qui après une saison 2013-2014 vierge avait pu développer son shoot et son jeu offensif. Malheureusement cela reste très mitigé 8,1 points à 46,1% par match et 49% aux lancers-francs. Heureusement en défense Noel confirme ses talents, meilleur rebondeur avec (6,6), second aux contres (1,45) et premier aux interceptions (1,73). Si le Sixer veut se démarquer et grappiller des places au classement, il doit faire mieux offensivement et trouver un shoot fiable.

A propos de K270

Recommandé pour vous